Menu

#1 15-08-2019 13:10:26

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4950
Site web

ASIC : le trading du forex est en hausse en Australie

ASIC : le trading du forex est en hausse en Australie

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ASIC.JPG


L'intérêt pour les opérations de change (forex) de gré à gré (OTC) ne cesse de croître parmi les investisseurs particuliers en Australie. C'est ce qui ressort d'un discours prononcé mercredi par Cathie Armour, commissaire de l'Australian Securities and Investments Commission (ASIC).

Prenant la parole lors du séminaire ACI Redefining Conduct in FX Markets Seminar à Sydney mercredi, Cathie Armour a noté que le nombre de clients particuliers négociant des dérivés de gré à gré a doublé au cours des deux dernières années.

Selon l'examen effectué en avril 2019 par l'ASIC, il y a maintenant plus de 60 émetteurs de contrats pour différence et d'options binaires autorisés en Australie. Le chiffre d'affaires annuel des produits dérivés de gré à gré s'est élevé à 21 billions de dollars. Plus d'un million d'investisseurs participent à ce marché, dont 99 % sont des clients particuliers.

Au cours de l'année 2018, 675 millions de transactions ont été réalisées sur les dérivés de gré à gré. Sur ce total, 426 millions, soit plus de 60%, étaient des produits de change, en forte hausse depuis le dernier examen de l'ASIC qui avait constaté 165 millions de transactions.

Cathie Armour note qu'il y a eu une forte hausse de l'intérêt pour les produits de change et que cette croissance a été beaucoup plus rapide que celle du nombre de transactions sur CFD ou options binaires au cours de la même période.

Néanmoins, les opérations de change sont toujours en retard par rapport aux CFD, la marge de change représentant environ 32 % du chiffre d'affaires net, alors que les CFD y contribuent à hauteur de 39 %.

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ASIC-forex.JPG


Le commissaire de l'ASIC a également souligné un certain nombre de failles dans le domaine des opérations de change, à savoir que 80 % des clients particuliers résident à l'étranger et que de nombreux brokers forex offrent un effet de levier de 400:1 et plus, ce qui représente une exposition de 2 millions de dollars sur un placement de 5 000 $. Selon les propres mots d'Armour, "C'est une exposition stupéfiante".

"Nous continuerons d'examiner les données que nous avons recueillies et nous aborderons les principaux thèmes et préoccupations qui découlent de l'examen. Si nous constatons que des produits ou des pratiques dans ce secteur ont causé, ou sont susceptibles de causer, un préjudice important aux consommateurs, nous nous attaquerons à ce préjudice en utilisant toute la gamme des pouvoirs dont nous disposons."

Dans son discours, Armour a également déclaré que l'ASIC a récemment mis fin à sa période de consultation pour les mesures d'intervention sur les produits qu'elle propose. L'organisme de réglementation prévoit mettre en œuvre ces mesures temporaires une fois qu'il aura examiné les commentaires reçus.

Le régulateur financier australien vise à filtrer les produits qu'il juge toxiques pour les clients. Tout comme en Europe, l'ASIC passe en revue certains des produits les plus populaires pour les investisseurs particuliers, à savoir les options binaires et les CFDs.

http://www.broker-forex.fr/img/bannieres/compte-demo.png


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums