#1 29-11-2018 14:25:44

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4716
Site web

Les salaires dans l'industrie du forex explosent - est-ce durable ?

Les salaires dans l'industrie du forex explosent - est-ce durable ?

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/RH.JPG



Cet article est le troisième d'une série de quatre articles sur les différents aspects des ressources humaines de l'industrie du forex. Vous pouvez lire le premier et le deuxième article en ligne maintenant.

Au cours de l'année écoulée, l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a bouleversé le secteur des changes (forex). L'environnement réglementaire est devenu plus exigeant pour les brokers et, par conséquent, pour les professionnels travaillant dans l'industrie.

Pour cette raison, ce que les courtiers recherchent à changer : formation et expérience. Auparavant, les postes comme celui de responsable de la conformité, n'exigeaient pas de diplôme, mais les candidats doivent désormais obligatoirement posséder un diplôme en droit juste pour être en lice au Royaume-Uni et en Europe.

Même si cela peut rendre les candidats nerveux, en particulier ceux qui débutent dans l'industrie, cela a eu un effet positif pour les professionnels : les salaires explosent.


Les brokers sont plus exigeants, les candidats peuvent donc l'être aussi

Reece Pawsey, cofondateur de FinTop Consulting, une agence de recrutement spécialisée dans l'industrie du forex, a déclaré : "En conséquence, les salaires ont fortement augmenté, en particulier sur le marché britannique. Les responsables de la conformité peuvent demander un salaire beaucoup plus élevé que ce qu'ils auraient obtenu il y a un an, peut-être un an et demi."

"S'il y a plus d'incertitude ou d'autres changements réglementaires, pour ceux qui ne sont pas préparés ou qui cherchent à explorer d'autres régions, comme les îles Caïmans, les candidats demanderont toujours plus d'argent. De même, tout est question d'offres et de demandes."

Selon Global Recruitment Solutions, un fournisseur de solutions de ressources humaines, un président-directeur général à Chypre pouvait espérer en 2016 un salaire annuel compris entre 70 000 € et 150 000 €, avec un salaire moyen de l'ordre de 100 000 €.

Le rapport suggère également qu'un responsable juridique pouvait gagner entre 50 000 et 120 000 euros par an. En 2016, les salaires bas, moyens et hauts des responsables des ventes étaient de 12 000 €, 14 400 € ou 18 000 € par an, respectivement.

Alors, à quoi peuvent s'attendre les professionnels maintenant ? Selon Ioanna Vlassi, directrice générale et propriétaire d'Unirec, une société spécialisée dans le conseil stratégique et la recherche de cadres dans les domaines de la finance, les salaires ont considérablement augmenté au cours des deux dernières années. Elle fait valoir qu'il y a eu un boom récent, mais la hausse a en réalité eu lieu au cours des deux ou trois dernières années et les salaires ont toujours été élevés depuis.


Attentes salariales - Senior vs. junior

D'après son expérience à Chypre, Vlassi a constaté une augmentation globale de 30 à 35 % des salaires pour les postes de direction, certains atteignant même 50 %. Le salaire moyen d'un poste de conformité était d'environ 2 000 € par mois (24 000 € par an) à Chypre. Maintenant, cela devrait être autour de 5 000 € par mois (60 000 € par an), voire même plus. Vlassi soulignant qu'elle a vu des postes de responsables de la gestion juridique à plus de 10 000 € par mois (120 000 € par an). Cela correspond aux chiffres fournis par la Global Recruitment Solutions.

Les salaires pour les postes de vente ont également augmenté. Il y a quelques années, un vendeur junior commençait avec un salaire moyen d'environ 800 € par mois (9 600 € par an). Maintenant, ils sont plus susceptibles de commencer à partir de 1 200 euros (14 400 euros par an). Les candidats qui ont un peu - mais pas beaucoup d'expérience - peuvent toucher un salaire de départ de 2 000 € par mois (24 000 €). Tous ces chiffres n'incluent pas les commissions.

Plus précisément, elle a déclaré : "Les demandes des brokers ont définitivement changé. Ils souhaitent recruter les meilleures personnes de l'industrie, alors ils paient pour cela."

Selon glassdoor, le salaire moyen d'un trader forex peut attendre 62 483 £ par an (environ 5 207 £ par mois) pour les professionnels travaillant à Londres.

Adzuna, un moteur de recherche d'offres d'emploi pour toutes les professions, indique que, selon ses données, "le salaire moyen d'un Trader à Londres est de 49 683 £. Ce montant représente 46,4 % de plus que le salaire national moyen pour les emplois de traders. Le salaire moyen d'un trader à Londres est supérieur de 21,1 % par rapport au salaire moyen à Londres."


Comment une consolidation potentielle du marché aura-t-elle un impact sur les salaires ?

Suite à la réglementation de l'ESMA, de nombreux participants de l'industrie estiment que l'industrie du forex passera par une consolidation. Cela signifie que les petits brokers moins établis ne seront pas en mesure de résister aux coûts réglementaires croissants et à un environnement exigeant, ils cesseront donc leurs activités ou abandonneront leurs activités en Europe, ne laissant que les plus gros brokers.

Mais qu'est-ce que cela signifie pour les salaires ? Eh bien, il semble que ce soit une épée à double tranchant.

Vlassia déclaré : "Je ne pense pas que les petits brokers sans l'expertise, les systèmes, le contexte et la capacité de s'adapter à ce nouvel environnement exigeant seront capables de survivre. Les coûts seront certainement plus élevés, ce qui augmente les salaires des professionnels qui savent comment développer une bonne stratégie réglementaire pour pouvoir sauver l'entreprise et lui permettre de survivre dans cet environnement exigeant."

Toutefois, si les petits brokers ne sont pas obligés d'abandonner leurs activités dans l'UE, cela signifiera que plus de personnes seront au chômage. Cela aura un effet inverse sur les salaires, car les courtiers auront plus de candidats à choisir et moins de concurrence sur le marché.

Vlassia ajouté : "Je pense que si la consolidation se produit, comme tout le monde s'y attend, nous aurons certainement une baisse des salaires et nous verrons aussi les gens changer de secteur et peut-être revenir aux cryptos."

Même s'il n'y a pas de consolidation du marché, Vlassi estime que la réglementation contribuera à un meilleur équilibre, affirmant que la croissance actuelle du secteur des changes, y compris les salaires, est insoutenable à long terme. Mais pour le moment, nous pouvons attendre et voir. Néanmoins, le moment est venu d'entrer sur le marché des changes et de tirer parti de la tendance à la hausse des salaires, avant qu'il ne soit trop tard.

fleche Article suivant : L'automatisation, annonce-t-elle la mort des Dealing Desks Forex ?


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

En ligne

 

Pied de page des forums