#1 31-10-2018 16:03:58

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4683
Site web

L'ESMA dévoile plus de détails sur les restrictions de levier

L'ESMA dévoile plus de détails sur sa décision de prolonger les restrictions de l'effet de levier

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ESMA-1.png


L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA), a dévoilé plus de détails sur sa décision de prolonger les restrictions de l'effet de levier des CFD pour une deuxième période de trois mois. Les nouvelles règles de l'ESMA régissant le trading des CFD et du Forex avec un effet de levier sont entrées en vigueur le 1er août. L'ESMA a ensuite décidé fin septembre de renouveler les restrictions sur la commercialisation, la distribution ou la vente de contrats pour différence (CFD) aux clients particuliers pour une deuxième période de trois mois.

En examinant le premier mois de mise en œuvre (c'est-à-dire août 2018) et en comparant les données au mois d'août de l'année dernière, l'ESMA constate que le pourcentage de comptes des clients particuliers rentables a en fait légèrement diminué. Toutefois, l'ESMA a effacé les données, attribuant la baisse de rentabilité des clients au fait que les prix des crypto-monnaies montaient en flèche en août 2017, les conditions générales du marché en août 2017 étaient plus optimistes qu'en août 2018 - conduisant à des échanges plus rentables en août 2017.

L'ESMA a noté une diminution du nombre de clôtures automatiques et une réduction du nombre de comptes de clients avec des capitaux propres négatifs, conformément aux nouvelles règles.

L’ESMA a également indiqué qu’elle envisage de surveiller de près les brokers agréés dans l’UE qui encouragent les clients à être traités comme des "professionnels" afin d'obtenir un effet de levier plus important, mais de renoncer à certaines protections accordées aux investisseurs particuliers. L’ESMA a également fait savoir qu’elle est consciente du fait que certaines sociétés de pays tiers (par exemple, des brokers offshore) contactent activement les clients de l’UE et que certains brokers CFD agréés par l’UE envisagent la possibilité de transférer les comptes de certains clients particuliers vers un tiers intra-groupe (c'est-à-dire offshores). Bien que cela soit effectivement autorisé si le client initie la demande, les brokers de l'UE ne sont pas autorisés à commercialiser activement cette possibilité auprès de leurs clients.

Le texte intégral de la décision de l'ESMA est présenté ici.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums