#1 24-08-2018 16:07:20

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4684
Site web

L'ESMA prolonge l'interdiction des options binaires

L'ESMA prolonge l'interdiction des options binaires

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ESMA-1.png


L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) vient d'annoncer son intention de prolonger de trois mois l'interdiction d'offrir des options binaires aux investisseurs particuliers.

L'interdiction est entrée en vigueur depuis le 2 juillet 2018. En vertu de la décision d'aujourd'hui, elle sera renouvelée à compter du 2 octobre 2018 pour une nouvelle période de trois mois.

Fait intéressant, l'ESMA a également convenu d'exclure un nombre limité de produits du champ d'application de la mesure. Le régulateur a pris en compte les caractéristiques spécifiques de certaines options binaires qui atténuent le risque de préjudice pour les investisseurs, à savoir :

a) l'échéance est d'au moins quatre-vingt-dix (90) jours civils;

(b) un prospectus établi et approuvé conformément à la directive sur les prospectus (2003/71 / CE) est à la disposition du public;

(c) l'option binaire est compensée et n'expose pas le fournisseur au risque de marché.

L'ESMA estime qu'une option binaire bénéficiant de l'effet cumulatif de ces trois critères est moins susceptible de conduire à une importante préoccupation en matière de protection des investisseurs.

En plus de cela, les produits qui, à la fin du terme, ont l'un des deux paiements prédéterminés, dont aucun n'est inférieur à l'investissement initial du client, seront exclus de l'interdiction. Le versement de ce type d'option pourrait être supérieur ou inférieur, mais dans les deux cas, l’investisseur ne perdrait pas d'argent par rapport à son investissement total. Comme le capital de l'investisseur n'est pas à risque, ces produits devraient être exclus de l'interdiction.

L'ESMA a l'intention d'adopter la mesure de renouvellement dans les langues officielles de l'UE dans les prochaines semaines. La mesure sera ensuite publiée au Journal officiel de l'UE et commencera à s'appliquer à partir du 2 octobre 2018 pour une période de trois mois.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums