#1 23-08-2018 18:42:24

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

Post ESMA, les dépenses des brokers augmentent

Post ESMA, les dépenses des brokers augmentent


Un peu moins d'un mois s'est écoulé depuis l'introduction du nouveau cadre réglementaire de l'ESMA pour les brokers de détail. Comme nous l’avons annoncé la semaine dernière, la rentabilité des traders est un aspect clé que les brokers doivent désormais divulguer publiquement. Pour les initiés de l'industrie, ces chiffres ne sont pas une surprise, mais ils pourraient avoir un impact négatif sur les clients potentiels.

Pourcentage de clients rentables et perdants :

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/traders-gagnants-vs-perdants.jpg


Tendance marketing

À partir de ce que nous relevons sur le marché et des données partagées par les hauts dirigeants des sociétés cotées en bourse, le coût moyen d'acquisition des traders augmente de plus en plus.

Hier, eToro a annoncé le plus gros contrat avec une équipe de football de l'histoire de l'industrie. FxPro a lancé une nouvelle campagne de publicité sur Youtube, CMC Markets a adopté une nouvelle approche de marketing auprès des clients. Dans l'ensemble, les brokers engagent de plus en plus de ressources pour générer du contenu, qu'il soit rémunéré ou organique.

Tout cela est dû au fait que les prochains mois seront cruciaux pour la survie à long terme des brokers. L'augmentation des coûts d'acquisition des clients n'est qu'une partie de l'équation, l'impact de la réduction de l'effet de levier disponible pour les traders particuliers doit encore être évalué. Le cycle de vie des traders est sur le point de changer radicalement.

Modifications du cycle de vie des clients

La durée de vie moyenne d'un client particulier est proche de six mois. Cela a poussé certains à négliger l'impact à long terme sur le modèle économique, ce qui a finalement attiré l'attention des autorités de réglementation. Ne nous leurrons pas, la principale raison pour laquelle nous avons ce mandat de divulgation dans l'industrie est que les régulateurs se sont inquiétés.

Notez que les chiffres que les brokers doivent déclarer sont basés sur la performance de leurs clients actifs au cours des 12 derniers mois. Mais ces chiffres se détériorent avec le temps, la probabilité statistique qu'un client soit rentable pendant plusieurs années se rapproche de zéro chaque année.

Les brokers conviennent universellement que la réduction de l'effet de levier à 30:1 va augmenter la durée de vie des traders. Il est beaucoup plus facile de perdre rapidement un dépôt avec un levier financier de 500:1, d'où les changements que l’ESMA a jugés prudent d'adopter. Dans ce nouveau contexte, les brokers vont devoir revoir leurs stratégies pour augmenter leurs revenus par client au fil du temps.

Éducation, technologie et exécution

L'éducation est probablement l'aspect le plus important pour gagner un client précieux. Sur de longues périodes, les traders rentables actifs génèrent une source de revenus beaucoup plus durable pour les brokers. Les brokers qui ont opéré selon un modèle STP réel le savent et elles ont engagé des ressources importantes pour aider leurs clients à ne pas tomber dans une série de pertes.

Les brokers qui souhaitent améliorer les statistiques de rentabilité des clients sur leurs campagnes publicitaires vont devoir adopter une stratégie cohérente et diligente. Les broker ont plusieurs manières d’aborder cette question et une combinaison de stratégies pourrait être la manière la plus prudente de battre la nouvelle réglementation. L'objectif des brokers est désormais de conserver les clients à long terme pour générer un maximum de revenus à partir des spreads et des commissions.

La technologie est au cœur de cette industrie depuis sa création. Des cotations précises et une exécution rapide sont également des moyen de fidéliser les clients, ce qui, au fil des ans, est devenu moins important en raison des stratégies concurrentielles agressives employées par les brokers dont la réputation est discutable.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums