#1 16-08-2018 17:31:08

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4684
Site web

La réglementation de l'ESMA révèle le pourcentage de traders perdants

La réglementation de l'ESMA révèle le pourcentage de traders perdants


Depuis le début du mois d'août, les brokers réglementés dans l'UE doivent indiquer le pourcentage de leurs clients qui perdent de l'argent.

L'objectif principal de cette nouvelle réglementation de l'ESMA est de mettre un terme à la publicité trompeuse. Mais les brokers vont pouvoir utiliser leur pourcentage de clients gagnants pour améliorer leur réputation.

Il faut souligner que ces chiffres ne sont pas représentatifs de la qualité des services offerts par les brokers.

Le trading est un jeu à somme nulle, il y aura toujours plus de perdants que de gagnants. L'objectif de la nouvelle réglementation est de mieux informer les investisseurs de détail que les gagnants sont minoritaires.

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/traders-gagnants-vs-perdants.jpg



Le trading social fonctionne réellement

Les données fournies par les sociétés de courtage montrent que deux des cinq principaux brokers avec le plus grand nombre de clients gagnants sont spécialisés dans le trading social.

35 % des clients d'eToro et 31 % des clients de Darwinex ont gagné de l'argent. Ces deux entreprises permettent aux traders débutants de copier les positions des traders plus expérimentés.

La ligne rouge est supérieure à 80 %

70 à 80 % de clients perdants semblent être la norme. Les brokers ne peuvent pas empêcher leurs clients de perdre de l'argent, mais ils peuvent s'assurer que leurs clients disposent des outils nécessaires pour prendre des décisions éclairées.

Les statistiques montrent que le profil des brokers qui ont beaucoup de clients perdants est plutôt large. Seuls Vestle (anciennement iFOREX), HYCM et EasyMarkets ont un pourcentage inhabituellement élevé de clients dans le rouge.

En concurrence pour des clients plus performants

Pour maintenir une bonne réputation, les brokers vont devoir constituer une clientèle mieux informée. S'ils veulent utiliser leur ratio gains/pertes en tant qu'outil de marketing, la formation des traders va devenir indispensable. Les brokers avec des clients moins bien éduqués hébergeront toujours plus de clients perdants.

Avec la limitation de l'effet de levier et la divulgation du pourcentage de gains/pertes, les courtiers vont devoir se concentrer sur le recrutement de clients qui restent avec eux longtemps. Il est temps de s’adapter et de se concentrer sur une tactique qui apportera des avantages à long terme aux clients et aux brokers.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums