#1 01-02-2018 21:33:20

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4710
Site web

FCA : nouvelle réglementation pour couvrir le solde négatif

FCA : nouvelle réglementation pour couvrir la protection contre le solde négatif

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/FCA-1.jpg


Le nouveau cadre réglementaire pour les courtiers forex et CFD se rapproche. Même s'il reste des discussions sur l'effet de levier, les courtiers devront probablement fournir une protection contre le solde négatif.

Dans un monde post-BNS avec une volatilité des marchés comprimée et un indice VIX proche de ses plus bas historiques, tout écart rapide par rapport au statu quo pourrait rapidement augmenter les risques pour les courtiers s'ils doivent obligatoirement fournir une protection contre le solde négatif.

Conformément à la directive sur les exigences de fonds propres de la FCA, les courtiers sont tenus de maintenir un niveau de capital réglementaire compatible avec l'atténuation de leur exposition au risque de marché. Le régulateur financier britannique a envoyé des lettres aux entreprises pour les informer des dispositions nécessaires pour satisfaire aux exigences de fonds propres renforcées en vertu des règles de l'ESMA sur la protection contre le solde négatif.

Le régulateur britannique a exposé ses inquiétudes concernant un ensemble de sociétés susceptibles d'être davantage touchées. Les entreprises qui détiennent une licence de 125K, qui leur permet d'agir en tant que donneurs d'ordre sans risque, devront transférer le risque aux contreparties qui gèrent leurs transactions.

S'ils ne sont pas disposés à s'engager pour un solde non-négatif et à garantir les ordres stop-loss, les brokers devront couvrir le risque en immobilisant le capital réglementaire qui pourrait autrement être utilisé comme garantie pour les opérations avec les contreparties.

Sur 97 brokers CFD réglementés au Royaume-Uni, 23 ont une licence de 125K. Ils ne sont donc pas autorisés à gérer le risque de marché. La FCA aurait demandé à ces courtiers d'examiner si leur licence actuelle leur permet de fournir une protection contre le solde négatif.

S'ils ne parviennent pas à prouver que c'est le cas, ils seront confrontés à une transition difficile vers une licence 730k qui permet de prendre le risque du marché. Étant donné que l'ESMA ne laissera probablement que peu de temps aux entreprises pour se mettre en conformité avec les règles, il est peu probable que ces entreprises puissent modifier leurs autorisations FCA à temps. Elles seront donc contraintes d'apporter un capital supplémentaire important pour couvrir le risque de marché associé à une garantie contre le solde négatif. À l'heure actuelle, certaines sociétés réglementées par la FCA risquent de ne pas avoir la capitalisation adéquate.

Les courtiers qui n'offrent pas de protection contre le solde négatif vont être particulièrement vulnérables puisqu'ils doivent également établir les moyens techniques pour être conforme aux règles de l'ESMA. Au cours des mois à venir, il devrait donc y avoir davantage d'opérations de fusions et d'acquisitions impliquant des sociétés réglementées par la FCA.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums