#1 15-01-2015 14:34:03

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4710
Site web

Le trading miroir est-il considéré comme une gestion de portefeuille?

Le trading miroir est-il considéré comme une gestion de portefeuille?

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/FCA-1.jpg


L'autorité de conduite financière du Royaume-Uni a publié une lettre de clarification à l'industrie du trading sur la façon dont le trading miroir doit être traité dans le cadre de la MiFID et dans quels cas il est réglementé par la FCA.

Le trading miroir permet aux clients de certains brokers forex d'imiter les trades des autres traders. La FCA a indiqué les scénarios qui définissent si le trading miroir doit être traité comme une gestion de portefeuille ou pas.

Quelles sont les conditions qui définissent le trading miroir comme une gestion de portefeuille?

Selon la lettre de consultation de la FCA, le trading miroir peut tomber sous la définition de la directive MIF de gestion de portefeuille lorsque le trader copié gère des comptes avec des mandats confiés par les clients sur une base discrétionnaire client par client et lorsque ces portefeuilles comportent un ou plusieurs instruments financiers.

Le régulateur fournit la définition de l'ESMA d'un prestataire de services qui met en place un site web et offre à ses clients la possibilité de choisir un ou plusieurs fournisseurs de signaux de trading.

En ce qui concerne la conduite des affaires, si le client choisit un fournisseur de signaux et autorise le prestataire de services à donner des ordres en son nom pour exécuter chaque signal reçu par le biais d'une maison de courtage ou d'une plateforme de trading miroir (sans autre intervention de la part du client), cette activité est de la gestion de portefeuille.

Une licence de gestion de portefeuille FCA est nécessaire pour les courtiers qui offrent ces services. Les prestataires de services ont un pouvoir discrétionnaire d'investissement en exécutant automatiquement les signaux de trading de tierces parties, même si les clients sont en mesure de définir certains paramètres comme le montant d'argent investi et le risque.

Dans quelles conditions le trading miroir n'est pas considéré comme une gestion de portefeuille?

Quand il n'y a pas d'exécution d'ordre automatique, car une intervention du client est nécessaire pour valider chaque transaction, l'activité n'est pas considérées comme une gestion de portefeuille.

Cependant, en fonction de l'interaction avec le client, d'autres services et activités d'investissement peuvent exiger une autorisation FCA, le régulateur cite les conseils en investissement dans le cas des recommandations personnelles et de la réception / transmission d'ordres.

Si les décisions de trading sont prises par le client qui reçoit les signaux de trading, les signaux constituent des conseils de placement. Au final, le client est le seul à décider s'il va suivre les signaux et il a l'entière responsabilité de définir les paramètres pour chaque ordre.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums