#1 31-10-2014 22:40:12

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4642
Site web

La fin d'une époque : le pétrodollar US sous la menace

La fin d'une époque : le pétrodollar US sous la menace

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/petrole.jpg


Les accords commerciaux récents et l'excellente coopération entre la Russie et la Chine ont tiré la sonnette d'alarme à l'Ouest. Les décideurs et les dirigeants de sociétés pétrolières et gazières voient le pouvoir dans les marchés mondiaux de l'énergie passer à l'Est.

Les raisons de la relation plus intime entre les deux puissances sont bien sûr enracinées dans la crise en Ukraine et dans les sanctions occidentales contre la Russie, combinées avec la nécessité de la Chine d'assurer son approvisionnement en énergie à long terme. Le resserrement des liens économiques entre la Russie et la Chine pourrait signifier le début de la fin de la domination du dollar américain, ce qui pourrait avoir un impact profond sur les marchés de l'énergie.

Le règne du dollar

Avant le 20e siècle, la valeur de la monnaie était liée à l'or. Pour prêter de l'argent, les banques étaient limitées par la quantité de leurs réserves d'or. En 1944, l'accord de Bretton Woods instaura un système de taux de change qui permit aux gouvernements de vendre leur or au trésor américain. Mais en 1971, le président américain Richard Nixon mit fin à l'étalon-or et au lien entre les principales devises et l'or. (voir l'article histoire du forex).

Le dollar américain subit alors une dévaluation massive et le pétrole joua un rôle crucial pour la sauvegarde du billet vert. Nixon négocia ensuite un accord avec l'Arabie Saoudite qui en échange d'armes et de protection accepta de dénommer toutes les ventes de pétrole en dollars américains. Les autres membres de l'OPEP convinrent de transactions similaires pour assurer la demande mondiale perpétuelle pour billets verts.

La domination des Etats-Unis "pétrodollars" a continué jusqu'à aujourd'hui.

Les accords entre la Russie et la Chine

Les dernières nouvelles en provenance de la Russie suggèrent que l'ère de la domination du dollar américain pourrait toucher à sa fin en raison de la concurrence croissante de la deuxième plus grande économie mondiale, la Chine.

La Chine et la Russie ont signé des accords énergétiques qui indiquent leurs intérêts énergétiques communs. Le plus évident est un accords de 456 milliards de dollars de gaz signé en mai par la Chine et lla société Gazprom appartenant à l'état russe. Ce contrat est le plus grand d'une série d'accords énergétiques qui remontent à 2009. Cette année-là, le géant pétrolier russe Rosneft a obtenu une convention d'échange de pétrole avec Pékin pour 25 milliards de dollars, et l'année dernière, Rosneft a convenu de doubler l'approvisionnement en pétrole de la Chine dans une transaction évaluée à 270 milliards de dollars.

Depuis les sanctions occidentales contre la Russie à cause de l'accaparement des terres russes en Crimée et de la destruction d'un avion de ligne commercial, Moscou se toune de plus en plus vers son ancien rival de la guerre froide pour vendre son pétrole.

Liam Halligan, un chroniqueur pour le Telegraph, a dit : "le vrai danger du resserrement des liens russo-chinois n'est pas une débâcle entre la Chine et les États-Unis qui pourrait menacer les itinéraires d'expédition du charbon et du gaz, mais son impact sur le dollar".

"Si la Russie et la Chine utilisent une autre monnaie pour le commerce du pétrole, cela représentera un changement majeur dans la façon dont l'économie mondiale fonctionne et une perte nette de puissance pour les États-Unis et ses alliés. La Chine est devenue le plus grand importateur de pétrole au monde, la domination du dollar pour le prix de l'énergie est donc remise en cause."

Pour l'instant, personne ne soutient que cela pourrait se produire bientôt, étant donné que le dollar reste la monnaie de choix pour les banques centrales. Mais en juin, la Chine a accepté un swap de devises 29 milliards de dollars avec le Brésil afin de promouvoir le yuan chinois comme monnaie de réserve, et plus tôt ce mois-ci, les banques centrales chinoise et russe ont signé un accord sur les swaps de yuans-roubles pour doubler les échanges commerciaux entre la deux pays. Les analystes affirment que l'entente de 150 milliards de dollars pour 38 accords encrés à Moscou est un moyen pour la Russie de s'éloigner de la domination du dollar américain.

Pris isolément, ces actions ne signifient pas la fin du dollar comme principale monnaie de réserve mondiale, mais pris dans le cadre de nombreuses autres actions à travers le monde comme la frustration de l'Arabie Saoudite avec la politique étrangère américaine envers l'Iran et l'appétit vorace de la Chine pour l'or, ces actions sont des mesures significatives au détriment du dollar.

Hausse du yuan

Pékin cherche à promouvoir le yuan comme monnaie de réserve alternative. Ce statut permettrait à la Chine d'avoir un accès à faible coût aux marchés de capitaux mondiaux et de reduir les coûts du commerce international, sans parler de l'augmentation d'influence en tant que puissance économique en rapport avec sa proportion croissante du commerce mondial.

Cependant, les Chinois ont un problème dans leurs plans pour le yuan. Le gouvernement n'a pas encore retiré les contrôles de capitaux qui permettraient la pleine convertibilité du yuan, de peur de déclencher un torrent de flux spéculatifs qui pourraient endommager l'économie chinoise.

Cependant, plus de 10 000 institutions financières font des affaires en yuan chinois, contre 900 en juin 2011. La liquidité du yuan offshore était inexistante il y a trois ans, elle est maintenant de 900 milliards (143 milliards de dollars). Et la proportion des exportations et des importations de la Chine réglées en yuan a augmenté de près de six fois en trois ans à 12 %.

L'avenir nous dira si les développements qui pointent vers un abandon de la domination du billet vert ne passent pas inaperçus.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums