#1 21-08-2014 12:45:20

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4713
Site web

Le FOMC s'adresse au marché : préparez-vous; parce qu'on arrive !

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG


Le FOMC s'adresse au marché : préparez-vous; parce qu'on arrive ! Le dollar a gagné sur toute la ligne (encore!) après le compte rendu de la réunion du FOMC qui a montré que les Hawkish au sein du FOMC changent le débat. Il n'a pas été question de savoir si une hausse des taux pourrait être justifiée; au lieu de cela le groupe n'a discuté que de la possibilité d'augmenter les taux plus tôt que prévu au vue de la hausse de l'inflation et de l'amélioration plus rapide que prévu du marché du travail. Le passage important suit ci-après : "…de nombreux participants ont fait observer que si la convergence vers les objectifs du Comité a eu lieu plus rapidement que prévu, il pourrait être approprié de commencer à mettre fin à la politique monétaire accommodante plus tôt que prévu. En effet, certains participants ont estimé que les progrès actuels et attendus vers les objectifs du comité étaient suffisants pour demander un mouvement relativement rapide vers la réduction de la politique accommodante pour éviter le dépassement des objectifs de chômage et d'inflation du Comité…"

À la fin, ils ont décidé qu'ils avaient besoin d’avoir plus de preuves avant de changer de politique, mais le message au marché était clair : préparez-vous parce qu'on arrive !

Les commentaires montrent une attitude plus agressive parmi les membres du FOMC de la Fed que la présidente de la Fed Yellen ne l'a indiqué. Elle a pris soin d'équilibrer les déclarations sur la manière dont les hausses de taux pourraient avoir lieu prématurément si l'économie continue de s'améliorer à un rythme plus rapide que prévu avec des commentaires sur la façon dont des hausses pourraient être retardées si l'économie ne se développe pas comme prévu. Toutefois, lors de la réunion du FOMC, il n'a été question que de la première possibilité pas de la dernière. Les marchés attendront de voir si Yellen continue à avoir une vision équilibrée dans ses discussions sur le marché du travail demain ou si elle est aussi devenue plus confiante à propos des perspectives

Le point important pour moi est que, bien que le FOMC se demande s'il va devoir augmenter les taux plus tôt que prévu, le marché n'est pas encore aligné aux attentes actuelles du FOMC. Les attentes de taux des fonds de la Fed juillet 2017 ont augmenté de 6 points de base hier, mais le marché est encore loin derrière la Fed – la moyenne pondérée des attentes de taux du FOMC à la fin de 2016 est de 86 points de base ou trois hausses de taux plus élevées que les prévisions du marché. Cela signifie que les attentes du marché ont encore une certaine marge de manœuvre pour s'ajuster et pour que le dollar augmente davantage. Un indicateur plus positif : le marché boursier américain a clôturé à la hausse mercredi malgré le ton agressif du compte rendu, ce qui indique que le FOMC ne va certainement pas abandonner sa décision d'augmenter les taux parce qu'il craint la réaction du marché.

Les indicateurs d'aujourd'hui : Aujourd'hui est le jour du PMI. Alors que l'expansion se poursuit à un rythme soutenu aux Etats-Unis, en Chine la situation est un peu plus sombre. Le PMI manufacturier HSBC/Markit préliminaire de la Chine a chuté de 51.7 à 50.3, bien pire que les attentes de 51.5 du marché et reste à peine en territoire expansionniste. Bien que récemment l'AUD n'ait pas été aussi sensible aux données chinoises qu'il en a l'habitude, aujourd'hui, il y a eu une nette baisse de 20 pips de la paire AUD/USD lorsque le chiffre a été publié. Je pense que la devise va baisser davantage.

Les indices PMI seront aussi le point de mire pendant la journée européenne. Les PMI préliminaires de la zone euro pour août seront publiés peu de temps après les chiffres des deux plus grands pays du bloc, l'Allemagne et la France. On s'attend à ce que les PMI du bloc de l'union baissent légèrement, reflétant le ralentissement général de la croissance et de la turbulence économique dans la région. Cela pourrait mettre la paire EUR/USD sous une certaine pression à la baisse. Plus tard dans la journée, l'indice préliminaire de confiance des consommateurs de la zone euro sera publié.

Ailleurs en Europe, le taux de chômage officiel de la Suède pour juillet devrait reculer à 7.4%, comparé à 9.2% (NSA), en contraste avec l'augmentation du taux de chômage du service public (PSE) en début de mois. La forte amélioration du marché du travail compensera très probablement la récente lecture inchangée de l'IPC et pourrait renforcer le SEK dans un contexte de données positives. Pour la Norvège, nous avons le PIB du second trimestre qui devrait augmenter à un rythme de + 0.5% en glissement trimestriel comparé à 0.3% en glissement trimestriel au 1er trimestre. En plus des dernières données solides du pays, la forte croissance pourrait donner encore plus de force à la couronne norvégienne

Au Royaume-Uni, nous aurons les ventes au détail à l'exclusion du carburant pour juillet prévues en hausse de 0,4% en glissement mensuel, un revirement comparé au -0,1% en glissement mensuel le mois précédent. Cela pourrait être positif pour la livre, mais compte tenu du récent sentiment négatif envers la livre sterling, il est peu probable que cela suffise pas à inverser l'humeur des investisseurs, à mon avis.

Plus tard dans la journée, nous aurons le PMI manufacturier Markit américain pour août et les ventes de logements existants pour juillet. Les ventes de logements devraient être en légère baisse, ce qui pourrait surprendre à la hausse, compte tenu de la force des autres données récentes en matière de logement. Les demandes d'allocations chômage pour la semaine terminée le 16 Août seront aussi publiées et la prévision est une baisse légère du chiffre, ce qui serait également positif pour l'USD. L'indice principal du pays pour juillet et l'indice d'activité de la Fed de Philadelphie pour août seront aussi publiés.

Le symposium annuel de la Fed pour les banquiers centraux à Jackson Hole commence aujourd'hui. Le thème de cette année est « Réévaluer la dynamique du marché du travail". L'événement rassemble des responsables de la Fed, les principaux économistes de la nation et les banquiers centraux internationaux pour discuter des perspectives de l'économie et la politique monétaire.

Nous avons un intervenant prévu au calendrier de jeudi, le gouverneur député principal de la Riksbank, Kerstin, fera un discours.

La paire EUR/USD dépasse 1.3300

La paire EUR/USD a baissé en dessous de l'obstacle de 1.3300 (support devenu résistance) et a rebaissé après que le compte-rendu de la réunion du FOMC ait montré que certains membres du comité demandent une hausse des taux prématurée. Si on considère qu'aujourd'hui nous avons les PMI préliminaires de la zone euro pour août, prévus en baisse, je m’en tiendrais à ma vision que le taux va certainement tester en premier la ligne de 1.3200 (S1). Une nouvelle pression à la vente pourrait entraîner des extensions vers notre prochain niveau de support à 1.3100 (S2). J'ignorerais la lecture de surachat du RSI, puisque l'oscillateur se dirige vers le bas et ne semble pas vouloir sortir de sa zone. Tant que la paire s'échange dans le canal bleu baissier, connectant les plus hauts et les plus bas sur le graphique journalier, la perspective générale reste négative à mon avis.

Support : 1.3200 (S1), 1.3100 (S2), 1.3000 (S3).
Résistance : 1.3300 (R1), 1.3330 (R2), 1.3415 (R3).

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums