#1 20-08-2014 13:21:38

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4642
Site web

Le dollar se renforce

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG


Le dollar était en hausse face à presque toutes les devises que nous suivons au cours de ces dernières 24 heures. L'annonce d'hier des chiffres beaucoup plus solides que prévus des mises en chantier et des permis de construire pour juillet, après un fort indice de confiance NAHB, a donné au marché l’assurance que la Fed est susceptible de commencer à relever les taux très bientôt. La présidente de la Fed, Janet Yellen, a cité la faiblesse du marché du logement comme une des raisons pour rester prudent. Par exemple, dans son témoignage devant le Congrès le mois dernier, elle a déclaré que le secteur du logement « n’a pas beaucoup progressé » et que « les chiffres de cette année ont, dans l'ensemble, continué à être décevants. » Si le marché du logement reprend sa trajectoire ascendante, cela élimine une des barrières à la restriction.

L'AUD a baissé avant que le gouverneur de la Banque de Réserve d'Australie, Glenn Stevens, ne fasse son témoignage semestriel devant le comité économique de la Chambre des représentants. Alors qu’il a surtout réitéré le point de vue exprimé dans le compte rendu de la dernière réunion de la RBA sur la croissance économique, il a ajouté que le risque d'une chute matérielle de l'AUD est « sous-estimée » et a déclaré que l'intervention pour endiguer sa progression reste un des outils appartenant à la RBA. Néanmoins, l'AUD était légèrement plus élevé après son discours qu’avant, sans doute parce qu'il a minimisé l'utilité d'un nouvel assouplissement monétaire à ce stade. Je continue de penser que l’AUD est surévalué et qu’il est susceptible de baisser.

Le déficit commercial du Japon en Juillet était en grande partie inchangé par rapport à Juin sur une base désaisonnalisée, mais il a été pire que prévu. Les exportations s’en sont bien tirées, elles ont augmenté et ont été largement conformes aux attentes, la surprise a été les importations, qui ont augmenté au lieu de diminuer comme prévu. Le déficit commercial du pays est l'une des raisons pour lesquelles je crois que le yen est susceptible de s'affaiblir davantage. Les chiffres ont eu peu d'impact lorsqu'ils ont été annoncés, mais plus tard, la paire EUR/USD a franchi le support de 1.3330, la paire USD/JPY est brutalement remonté et a pris le haut du 30 juillet de 103.09, ouvrant la voie à de nouvelles extensions.

Les indicateurs d'aujourd'hui : Au cours de la journée européenne, l’IPP allemand pour juillet sera publié et la prévision est à la stabilité sur une base de glissement mensuel et annuel.

Au Royaume-Uni, la Banque d'Angleterre publie le compte rendu de sa réunion politique d’août. Après les commentaires du gouverneur de la BdA, Carney, mercredi dernier selon lesquels les membres du comité ont "des opinions variées" concernant le ralentissement de l'économie, les chances que nous puissions voir un vote dissident au procès-verbal a augmenté. Ce point de vue a également été soutenu davantage lorsque le directeur de la BdA a été cité dans le Sunday Times, indiquant que la Banque peut augmenter les taux avant même qu'elle ne voie « réellement » des salaires plus élevés. D'autre part, la baisse de l'inflation en juillet, en plus des dernières données faibles en provenance de ce pays, ont compensé le ton agressif et déçu le marché en faisant baisser la GBP. S'il n'y a pas vote dissident, je m'attends à ce que la livre sterling baisse davantage, compte tenu de la récente série de mauvaises données pour le Royaume-Uni. Si le compte rendu de la réunion révèle une situation de statu quo, nous pourrions voir la paire baisser sous la barre des 1.6600 pour la première fois depuis le 7 avril.

Aux États-Unis, le FOMC a également publié le compte rendu de sa dernière réunion. La déclaration issue de la réunion n’a pas vraiment changé la ligne directrice de la politique, mais le ton était néanmoins un peu plus accommodant, conforme à l'amélioration de l'économie. Elle a montré que le Comité estime qu'il se rapproche de ses objectifs à la fois sur l'inflation et l’emploi. Ainsi, le compte rendu pourrait renforcer l’idée de progrès réguliers et donner à l'USD une autre impulsion à la hausse. Dans le même temps, la déclaration a souligné la difficulté du FOMC a déterminer ce qui se passe réellement sur le marché du travail, car les différents indicateurs donnent des lectures différentes. Le débat à savoir quels indicateurs reflètent véritablement le marché du travail est en effet un débat entre les faucons et les colombes, qui mettent l'accent sur les indicateurs qui soutiennent leurs propres points de vue. Nous pourrions obtenir plus de détails sur ce débat dans le compte rendu de mercredi, mais il se pourrait bien qu’ils soient éclipsés par la discussion sur ce sujet précis lors du symposium de Jackson Hole pendant le reste de la semaine. Ce débat pourrait quelque peu tempérer la force du dollar, car tout ce qui montre que le marché du travail reste faible pourrait être utilisé pour justifier le maintien de taux bas plus longtemps plutôt que ce que pourrait impliquer la chute rapide du taux de chômage.

Les demandes d'hypothèques MBA pour la semaine terminée le 15 août seront aussi publiées.

Au Canada, nous aurons les ventes commerciales grossistes pour juin.

Le gouverneur de la Norges Bank, Oeystein, fera un discours.


La paire EUR/USD descend sous la barre des 1.3330

La paire EUR/USD a chuté mardi après la hausse plus importante que prévue des mises en chantier et des permis de construire en Juillet. La paire a chuté en dessous de 1.3330 (support devenu résistance), la limite inférieure de la fourchette sur laquelle elle se négociait depuis le début du mois d’août, et actuellement s’échange légèrement au-dessus de la ligne de support de 1.3300 (S1), marquée par les bas du 7 Novembre 2013. Aujourd'hui, nous avons le compte rendu de la dernière réunion du FOMC, et s’il confirme le ton un peu plus accommodant de la déclaration de la réunion, le taux pourrait clôturer en dessous de 1.3300 (S1) pour la première fois depuis septembre dernier. Une telle rupture pourrait ouvrir la voie à des extensions baissières plus importantes, peut-être vers la zone des 1.3200 (S2). Tant que la paire se négocie dans le canal baissier bleu, reliant les hauts et les bas sur le graphique journalier, à mon avis les perspectives d'ensemble restent négatives.

Support : 1.3300 (S1), 1.3200 (S2), 1.3100 (S3).
Résistance : 1.3330 (R1), 1.3415 (R2), 1.3445 (R3).

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums