#1 04-08-2014 12:35:48

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4642
Site web

Le NFP a-t-il été une déception ?

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG


Le NFP a-t-il été une déception ? comme nous l'avons mentionné à la suite des données américaines publiées Mercredi et du ton plus hawkish de la FED, les chiffres du NFP étaient le dernier maillon de la chaine pour que la FED atteigne ses deux objectifs et exercer ainsi une pression sur le taux directeur du FOMC. Mais, les mauvais chiffres de Vendredi montrent qu'il y a encore du mou dans le marché du travail ce qui laisse le champ libre à la FED pour maintenir ses taux d'intérêts à un bas niveau plus longtemps. Les prévisions des taux pour la FED Funds Futures sur les deux ans à venir a été réduit à 10 points de base. 209K emplois ont été créés au mois de Juillet dans les secteurs non-agricoles aux Etats-Unis après en avoir offert 298K au mois de Juin. Cependant ce chiffre est bien en deçà des attentes qui étaient fixées à 231K. cela a été une véritable déception pour le marché. De plus le taux de chômage a augmenté de 0.1% passant de 6.1% à 6.2%. Enfin, le salaire horaire moyen est stable sur une base mensuelle mais est supérieur de 2.0% sur une base annuelle. Les estimations étaient de +2.2% en glissement annuel.

Selon nous, les chiffres de Vendredi sont meilleurs que la perception du marché et nous pensons donc que le dollar va se redresser; tout d'abord le chiffre de 209K n'est pas un mauvais chiffre en soi, même si il reste mauvais par rapport aux 298K du mois dernier. La moyenne de ses deux mois est à 253K, ce qui est un chiffre élevé. Si l'on revient 6 mois en arrière on peut se rendre compte que plus de 200K emplois ont été créés chaque mois ce qui n'est plus arrivé depuis 1997. De plus, la faible hausse du taux de chômage doit être considérée comme une hausse du taux de participation ce qui pourrait indiquer que les américains sont plus confiants quant à leurs chances d'obtenir un emploi. Mais de l'autre côté, le bénéfice net des entreprises était décevant, surtout après l'annonce de Jeudi qui annonçait une augmentation du cout du travail. En tout cas, nous pensons que le marché est susceptible de réévaluer les données et le dollar devrait reprendre sa course de la semaine.

Aujourd'hui : nous avons un calendrier très léger ce Lundi en comparaison au reste de la semaine. Durant la journée européenne le seul indicateur économique notable est le PPI de la zone Euro pour le mois de Juin. La prévision reste inchangée à -1.0% en glissement annuel, ce qui ajoute des inquiétudes concernant un faible taux d'inflation dans le bloc européen.

Depuis le Royaume-Uni, nous aurons les chiffres de la construction PMI pour le mois de Juillet, qui est prévu en légère baisse, cela donne l'impression d'une baisse générale du marché du logement provoquée notamment par les nouvelles règles hypothécaires mise en place par la BoE.

Nous n'avons pas de données ou d'événements majeurs provenant des Etats-Unis, ni de conférenciers sur le calendrier de lundi.

Reste de la semaine: Concernant le reste de la semaine, beaucoup de banques centrales tiendront leurs réunions. Le mardi, la Banque de réserve d'Australie se réunira pour décider de ses taux d'intérêts. La RBA devrait à l'unanimité maintenir les taux inchangés, cependant la déclaration trimestrielle de la RBA sur la politique monétaire, sera publié vendredi, et devrait nous donner plus d'idées sur la position de la banque. Jeudi, la Banque d'Angleterre et la BCE tiendront leurs réunions de politique monétaire. Une fois de plus, BOE est peu susceptible de changer la politique monétaire et l'impact sur ​​le marché, comme d'habitude, devraient être minime. Les minutes de la réunion devraient toutefois rendre la lecture intéressante quand elles seront dévoilées le 20 Août, surtout après les dernières données médiocres ajoutant de l'inquiétude concernent la reprise de l'économie du Royaume-Uni. Certains analystes s'attendent à voir le premier membre du MPC s'y opposer et de voter pour une hausse de taux. Dans la zone euro, en dépit de signes que la reprise s'affaiblit encore, nous ne prévoyons pas de changement de politique lors de leur réunion puisque les mesures de juin de la BCE sont encore à mettre en œuvre.

En ce qui concerne les indicateurs, mardi nous obtiendrons les indices PMI du secteur des services pour Juillet des pays dont nous avons obtenu les données de fabrication vendredi dernier. Les ventes au détail de la zone euro pour Juin seront également publiées. Mercredi, le taux de chômage de la Nouvelle-Zélande pour T2 devrait diminuer, alors qu'on s'attend à ce que le taux de participation de la nation reste inchangé. Les commandes de fabrication de l'Allemagne pour Juin devraient se redresser sur ​​une base mensuelle, alors que le taux de glissement annuel est prévu à la baisse ajoutant des préoccupations sur la récupération de la plus forte économie du bloc. Au Royaume-Uni, nous obtiendrons la production industrielle pour Juin et aux États-Unis, la balance commerciale pour le même mois. Jeudi, le taux de chômage de l'Australie pour Juillet sera publié ainsi que la production industrielle allemande pour Juin. Enfin, le vendredi, nous obtiendrons des comptes courants du japon et de l'Allemagne pour le mois du Juin ainsi que la balance commerciale de la Chine pour Juillet. Le taux de chômage du Canada pour Juillet sort également.

EUR/USD repasse au-dessus de 1.3400

L'EUR/USD a progressé vendredi, en franchissant la limite supérieure du canal baissier violet à court terme et se déplace au-dessus de 1.3400 (S1). Toutefois, l'avancée a été stoppée par le niveau de résistance de 1,3445 (R1), qui coïncide avec le niveau de retracement baissier de 23,6% du 1èr – 30 Juillet. Bien que nous puissions expérimenter la poursuite haussière de la vague, les perspectives d'ensemble reste à la baisse, à mon avis, étant donné que dans la vue d'ensemble, le taux imprime des pics moins élevés et des creux inférieurs dans le canal baissier bleu, reliant des hauts et des bas sur le graphique journalier. Le RSI à 14 jours est sorti de sa zone de survente, alors que le MACD journalier montre des signes de stabilisation et pourrait passer au-dessus de sa ligne de déclenchement dans un proche avenir, ce qui corrobore mon point de vue que nous ne pouvons pas exclure la poursuite du retracement, peut-être pour un test près de la zone psychologique de 1.3500 (R2) comme une résistance cette fois-ci

Support: 1.3400 (S1), 1.3365 (S2), 1.3350 (S3).
Résistance: 1.3445 (R1), 1.3500 (R2), 1.3540 (R3).

EUR/JPY reste sous la Moyenne Mobile Exponentielle à 200 périodes

L'EUR/JPY est en mode de consolidation, restant sous la barre de résistance de 137.85 (R1) et la moyenne mobile à 200-périodes. Le perspective à court terme reste haussier à mon avis et si il dépasse le 137.85 (R1) est susceptible d'atteindre la résistance suivante à 138.45 (R2). Sur le graphique journalier, le RSI de 14 jours s'est déplacé au-dessus de sa ligne de 50, tandis que le MACD est passé au-dessus de sa ligne de signal et se dirige vers sa ligne zéro, gardant la tendance à court-terme à la hausse. Le taux se situe près de la moyenne mobile à 200 périodes et un croisement haussier pourrait renforcer l'image positive de la paire de devises EUR/JPY.

Support: 137.35 (S1), 136.65 (S2), 136.40 (S3).
Résistance: 137.85 (R1), 138.45 (R2), 138.75 (R3).

GBP/USD sous sa moyenne a 80 jours

Le GBP/USD a continué sa baisse sous la barrière de 1.6880, qui coïncide avec le niveau du 61.8% de Fibonacci du 29 Mai au 15 Juillet, à 1280 (S1). Au moment de la rédaction, le taux trade légèrement au-dessus du support de 1.6800 (S1), où une baisse en-dessous de ce niveau pourrait avoir de plus grandes incidences baissière et pourrait ouvrir la voie vers l'obstacle suivant à 1.6700 (S2). Tant que le taux imprime des bas et haut sous la ligne de tendance baissière (en bleu) en-dessous des deux moyennes mobiles, les biais à court-terme reste baissière. Le Câble a franchi en-dessous de la Moyenne Mobile Exponentielle à 80 jours pour la première fois après une année, ce qui augmente les possibilités pour de nouvelles baisses, peut-être vers la zone 1.6700.

Support: 1.6800 (S1), 1.6700 (S2), 1.6650 (S3).
Résistance: 1.6880 (R1), 1.6950 (R2), 1.7000 (R3).

L'or baisse en-dessous du 1290

L'or a rebondi ce Vendredi, après avoir trouvé du support au 61.8% de Fibonacci de l'avancée du 3 juin au 10 juillet, à 1280 (S1). L'avancée a été stoppée au 1295 (R1), légèrement en-dessous de la moyenne mobile à 50 périodes. Le RSI a touché la ligne de 50 et a baissé, tandis que le MACD, est situé au-dessus de sa ligne de signal. Bien que le prix enregistre de nouveaux bas, considérant ces signaux techniques mitigés, je préfère reste neutre pour l'instant. De plus, sur le graphique journalier, les deux moyennes mobiles à 50 et 200 jours se déplacent latéralement, confirmant mon point de vue neutre. Nous aurions besoin d'une chute en-dessous de la barrière de 1280 (S1) afin de signaler la continuation de la tendance baissière et pourrait probablement cibler la zone de support suivante à 1265 (S2), tandis qu'une hausse au-dessus du 1312 (R2) pourrait être un signe que la baisse du 10 au 13 juillet était une correction de 61.8 % de la tendance haussière du 3 au 10 juillet.

Support: 1280 (S1), 1265 (S2), 1258 (S3).
Résistance: 1295 (R1), 1312 (R2), 1325 (R3).

WTI trouve du support près de 97.00

Le WTI a légèrement baissé mais a trouvé du support au-dessus du 97.00 et a rebondi. Cela confirme mon point de vue qu'il est préférable d'attendre une chute sous 97.00 (S1) avant la reprise de la tendance baissière. Une telle chute pourrait ouvrir la voie vers la zone de 95.85 (S2), qui coïncide avec le niveau d'extension de 161.8% du 15 au 23 juillet de la vague haussière. Néanmoins, considérant ces signaux de rythmes, j'attendrais à obtenir du retracement avant que les vendeurs prennent les dessus, peux être un essai près de la résistance de 98.65 (R1). Le RSI a laissé son terrain de survente, tandis que Le MACD a touché le fond et au moment de la rédaction il teste sa ligne de signal. En faisant un zoom sur le graphique de 1 heure, je constate que nos études de rythmes horaires soutiennent la continuation de la correction. Le RSI à 14 heures s'est déplacé au-dessus de sa ligne de 50, tandis le MACD horaire, déjà au-dessus de sa ligne de signal, est dirigé vers le haut et se rapproche de sa ligne zéro.

Support: 97.00 (S1), 95.85 (S2), 94.00 (S3).
Résistance: 98.65 (R1), 100.45 (R2), 101.00 (R3).

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums