#1 28-07-2014 12:11:58

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4625
Site web

Le dollar est-il dans un tournant ?

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG


Le dollar est-il dans un tournant ? Il faut noter que sur le marché de vendredi, le dollar a réussi à gagner contre la plupart des devises du G10 et un bon nombre de devises des marchés émergents malgré des données mitigées concernant les biens durables et une baisse dans les deux prévisions de taux de la Fed les Fed Funds (-2 points de base) et les rendements des obligations (-4 points de base sur les 10 ans). L'euro quant à lui s’est affaibli tout au long de la journée et se négocie ce matin à sa valeur de fermeture du marché des États-Unis – au plus bas de la journée. Le rapport sur les engagements des opérateurs (COT) a montré que les spéculateurs ont augmenté leurs positions longues en dollars au plus haut depuis nov. 2012, cela marque peut être le début de la rallye tant attendue USD. Là encore, il pourrait simplement s’agir de l'effet global de tant d'événements à risque dans le monde provoquant une "fuite vers la sécurité" vers l’USD. Mais l’or, bien qu’étant en forme aujourd’hui, est toujours en baisse sur le reste de la semaine ce qui suggère qu’il y a plus de facteurs à cette ruée vers le dollar.

Aujourd'hui: Le lundi, nous avons un calendrier relativement léger par rapport au reste de la semaine. Nous n'avons pas de données ou des événements majeurs prévus au cours de la journée européenne

Aux États-Unis, les PMI préliminaires composites et du secteur des services Markit de Juillet vont être publiés, mais aucune prévision n'est disponible. L'indice de l'activité manufacturière de la Fed de Dallas pour Juillet est estimé légèrement à la hausse, tandis que les ventes de logements pour Juin devraient avoir ralenti sur une base mensuelle.

Reste de la semaine: Mercredi sera un jour énorme! Le grand événement de la semaine sera la réunion du FOMC Mardi et Mercredi. Cependant, il n'y aura pas de conférence de presse ni matériaux de prévisions ou de mises à jour programmées après la réunion, de sorte que les seuls indicateurs du marché post-réunion viendra de la déclaration suivante, et je m'attends à peu de changements si ce n’est une modification du premier paragraphe compte tenu de l’évolution de l’économie depuis la dernière réunion. Les points clés seraient les suivants a) changer la balance des risques qui était à un niveau proche de l’équilibre selon les perspectives de la dernière réunion ou b) s’ils font un changement à la phrase dans laquelle ils anticipent que le taux des Fed Funds restera inchangé pour un «temps considérable après la fin du programme d'achat d'actifs." Mais la probabilité d'un changement de l'une de ces phrases est faible. Nous en saurons plus sur ce qui s'est passé lors de la réunion lorsque le compte-rendu sera dévoilé le 20 Août. Nous aurons également en provenance des Etats-Unis les rapports ADP sur l’emploi et la première estimation du PIB du Q2. Le rapport ADP est publié deux jours avant la publication du chiffre des emplois non-agricoles, devrait monter un retournement de la figure Q1 finale de +3.0% à -2.9% en glissement trimestriel SAAR auquel s’ajoute le support de la reprise économique du pays.

Le Mercredi, la production industrielle préliminaire du Japon pour Juin sort et les permis de construire de la Nouvelle-Zélande pour le même mois. Au cours de la journée européenne, nous obtiendrons l'IPC préliminaire allemand pour Juillet, un indicateur important de l'inflation de la zone euro une semaine avant la réunion de la BCE.

Le Mardi, nous connaitrons le taux de chômage du Japon ainsi que les chiffres liés aux ventes de détail, les deux pour Juin. Au Royaume-Uni, les approbations de prêts hypothécaires pour Juin peuvent montrer que les acheteurs commencent à rechigner à payer les prix record actuels, ce qui pourrait affecter la GBP. Aux États-Unis, l'indice de confiance des consommateurs pour Juillet devrait être à la hausse. Le Jeudi, l'estimation de l'IPC de la zone euro pour Juillet devrait rester au niveau record de 0,5% en glissement annuel. Toute baisse pourrait augmenter les spéculations sur de nouvelles mesures de la BCE. Cependant, à moins que l'UE est sur le point de déflation, je pense que la BCE devrait attendre au moins jusqu'à ce qu'ils mettent en œuvre leurs opérations de refinancement à long terme, destinés en Décembre avant d'essayer autre chose. Le taux de chômage allemand pour Juillet et de la zone euro pour Juin seront publiés également. Au Canada, on prévoit que le PIB de mai va augmenter, donnant un coup de pouce au taux en glissement annuel.

Enfin Vendredi, l'événement majeur sera la publication des créations d’emplois non agricoles américains pour Juillet. Le consensus de marché montre qu’il y aura une augmentation de 230k, contre une augmentation de 288k en Juin. Ce serait un ralentissement de l'embauche par rapport au mois précédent, mais pas une cause de préoccupation, car il serait exactement en ligne avec la moyenne des six derniers mois et pourrait donc aider à stimuler le dollar. Dans le même temps le taux de chômage des États-Unis devrait rester stable à 6,1%. En outre, aux États-Unis, l'indice manufacturier ISM et le PMI manufacturier final Markit, les deux pour Juillet, seront communiqués. Egalement, les indices PMI manufacturiers définitifs de Juillet, pour le Japon, la Chine, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la zone euro seront annoncés.

Au cours de la semaine, l'UE devrait annoncer des sanctions plus sévères contre la Russie, y compris éventuellement une interdiction aux Européens d'acheter de nouveaux titres d'emprunt à de grandes banques et les restrictions de la Russie sur l'exportation de "technologies sensibles" à la Russie, incluant les composants nécessaires pour le secteur de l’énergie. Cela pourrait accroître les risques géopolitiques et affecter le RUB, les autres devises d'Europe orientale et peut-être l’euro aussi.

EUR/USD sous le 1.3435

La paire EUR/USD a enregistré une baisse ce vendredi, en cassant le support de 1.3435 qui est désormais une résistance. J'attends toujours que le taux atteigne le prochain objectif de 1.3400 (S1), où un plongeon clair pourrait cibler la barre de 1,3350 (S2). Le prix enregistre des hauts et des bas inférieurs et se trouve sous les deux moyennes mobiles et ce qui confirme une tendance baissière. Néanmoins, en faisant un zoom sur le graphique de 1 heure, bien que le MACD se trouve dans son territoire négatif, il a croisé à la hausse sa ligne de signal, tandis que le RSI a trouvé un appui au niveau de 30 et a ensuite légèrement rebondi. Par conséquent, il pourrait y avoir une certaine consolidation avec un rebond mineur avant que les vendeurs reprennent les rênes. Sur le graphique journalier, la moyenne mobile de 50 jours est en-dessous de celle de 200, ce qui confirme l’image négative de la paire.

Support: 1.3400 (S1), 1.3350 (S2), 1.3300 (S3).
Résistance: 1.3435 (R1), 1.3485 (R2), 1.3500 (R3).

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums