#1 18-07-2014 10:30:39

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4625
Site web

L'aversion au risque est de retour.

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG


L'aversion au risque est de retour. Hier j'avais affirmé que l'aversion au risque est de retour et que le paradigme Risk-on - Risk-off avait pris fin mais les évènements de l'après-midi ont démontré que cette déclaration est un peu prématurée. Il n'a pas encore disparu sauf s'il y a des évènements suffisamment importants pour déplacer tous les marchés. Le crash d'un avion Malaysia Airlines dans l'est de l'Ukraine hier soir était en effet un tel événement, car elle augmente les tensions entre la Russie et l'Occident qui ont déjà été renforcées par l'imposition de nouvelles sanctions contre la Russie peu de temps avant. Des valeurs refuges comme le Yen, le Franc Suisse, l'Or, les bons du Trésor et les Bunds ont gagné, alors que les marchés boursiers étaient généralement plus faibles (bien que les marchés asiatiques soient mélangés ce matin) et les prix des métaux industriels ont diminué. Les estimations des Futures de FED Funds pour la mi-2017 ont été de 5.5 BPS. Les tensions accrues avec la Russie ont également créées une envolée des prix du pétrole.

Les actions d'hier révèlent un point important: le dollar est toujours la monnaie refuge. L'unité des États-Unis a gagné contre toutes les autres devises du G10 à l'exception du yen, ainsi que la plupart des devises émergentes. Le RUB était bien-sûr la monnaie la plus durement touchée, mais les BRL, MXN et plusieurs autres monnaies de l'Est ont eu des baisses significatives, peut-être que les investisseurs sont sortis du carry trades. L'euro est resté stable face au dollar, que j'attribuerais au dénouement des stratégies de carry trade où l'Euro pourrait être utilisé comme une monnaie de financement. Les flux des valeurs refuges ont contré l'impact négatif sur le dollar causé par les données décevantes des mises en chantier et des permis de construire pour le mois de Juin.

Je m'attends à ce que la situation en Ukraine domine le marché aujourd'hui. Le Conseil de sécurité des Nations Unies se réunit aujourd'hui pour discuter de l'Ukraine et les investisseurs voudront en connaitre les conclusions. Jusqu'à présent, les événements en Ukraine n'ont pas eu un impact durable sur les marchés et le fait que les marchés boursiers asiatiques soient mélangés ce matin, et les sommets du cours de l'or suggèrent que la tension s'estompe déjà. Il pourrait y avoir inversion des que nous avons vu sur la journée d'hier, ce qui suggère l'or et le pétrole en baisse.

Sur les autres questions, le président de la Fed Bullard de St. Louis a dit que si l'économie continue de croître à son rythme actuel, la Fed pourrait avoir à relever ses taux "plus tôt que prévu." Ceci est similaire à ce que le président de la Fed, Janet Yellen a dit quand elle a fait remarquer mardi que si le marché du travail continue de s'améliorer au rythme actuel ", une augmentation de taux des fonds fédéraux ciblés pourrait avoir lieu plus tôt et être plus rapide que ceux actuellement envisagés." Le point de vue de Bullard est important parce qu'il n'a pas toujours été dovish ou hawkish, et par conséquent, son opinion est considérée comme une indication neutre de la position du FOMC. Je suis d'accord avec son point de vue et je pense que tant que l'économie américaine ne se poursuit pour récupérer à son rythme actuel, la normalisation des taux d'intérêt est susceptible de commencer plus tôt que le marché attend donc le dollar est susceptible de se renforcer.

Est-ce que l'inflation arrive enfin au Japon pour de vrai? Les données mensuelles des salaires révisés aujourd'hui ont montré que les salaires moyens ont été révisés à la baisse à 0,6% en glissement annuel à partir d'un préliminaire de 0,8%. Pas génial, mais ils restent sur 3 hausses consécutives en glissement annuel. Et les salaires de base ont été révisées à la baisse, de +0.2% à 0%, en glissement annuel, encore une fois pas assez, mais mieux que les 23 mois consécutifs de baisses précédentes en glissement annuel. Pour voir l'inflation réelle, le Japon a besoin non seulement des prix plus élevés, mais aussi des salaires plus élevés. C'est peut-être un début modeste dans cette direction.

Aujourd'hui. Pendant la journée européenne le seul indicateur à être annoncé concernant la monnaie unique est le compte courant pour Mai. L'excédent du compte courant dans la zone euro est une des raisons qui explique l'Euro fort, bien que ce rapport ne soit pas susceptible de créer des mouvements significatifs.

Au Canada, l'IPC pour Juin est estimés avoir demeuré inchangé à 2,3% en glissement annuel et +1,7% en glissement annuel, respectivement. Dans le communiqué publié après la réunion de la Banque du Canada concernant la dernière décision de la politique monétaire mercredi, la Banque a attribué la récente hausse de l'inflation à des effets temporaires plutôt qu'aux changements des fondamentaux économiques. Ils ont prédit que l'inflation allait "fluctuer autour de 2%" pour les deux prochaines années, ce qui implique qu'ils n'ont pas besoin de resserrer la politique monétaire pendant cette période. Dans cet esprit, l'IPC de vendredi pour le Canada ne sera probablement pas un événement majeur affectant le marché.

Aux Etats-Unis, nous avons l'indice préliminaire du sentiment de la confiance des consommateurs de l'Université de Michigan pour Juillet. Le marché s'attend à une légère augmentation. L'indicateur avancé du Conference Board pour Juin sort également et est prévu de rester inchangé.

Nous avons un seul conférencier ce vendredi : un membre du Conseil d'administration de la BCE, Jens Weidmann parle à Madrid.

EUR/USD reste légèrement en dessous de 1.3500

L'EUR/USD est resté en mode de consolidation ce jeudi, légèrement au-dessus du seuil psychologique de 1.3500 (S1) et j'attends encore que le taux teste cette zone clé. Le RSI se trouve dans sa zone de survente et semble se préparer pour une rupture au-delà de son niveau 30, alors que le MACD montre des signes de stabilisation et semble prêt à passer au-dessus de sa ligne de signal. Compte tenu de cela, il est possible que l'EUR/USD puisse rester en consolidation ou même rebondir légèrement avant que les baissiers montrent leurs dents à nouveau. Sur le graphique journalier, la moyenne mobile de 50 jours se rapproche de la moyenne mobile à 200 jours. Un croisement baissier dans un avenir proche serait un signe négatif supplémentaire. Mon opinion est que nous devrions attendre voir si les vendeurs sont suffisamment forts pour surmonter la zone de 1,3500-1,3475 avant de voir de plus grandes extensions baissières à l'avenir.

Support: 1.3500 (S1), 1.3475 (S2), 1.3400 (S3).
Résistance: 1.3580 (R1), 1.3650 (R2), 1.3700 (R3).

USD/JPY touche 101.10 et rebondit

USD/JPY a chuté hier, brisant sous le support de 101.40 qui s'est transformé en résistance, et a atteint notre prochaine barrière de 101.10 (S1). Néanmoins, le taux a déclenché des ordres d'achat au-dessous de la barrière à 101.10, a rebondi et au moment de l'écriture, il revient vers la barrière du 101.40 (R1) afin de contester comme résistance pour cette fois ci. Une cassure de cette résistance décisive est susceptible d'ouvrir la voie pour des extensions vers le 101.80/85 (R2). La paire évolue dans un canal descendant (en mauve) et par conséquent, je considère que le trend général à court terme reste baissier et tous les seront plutôt des vagues correctives.

Support: 101.10 (S1), 100.80 (S2), 100.40 (S3).
Résistance: 101.40 (R1), 101.85 (R2), 102.25 (R3).

L'EUR/GBP, est-il prêt à se retourner?

L'EUR/GBP rebondit légèrement après avoir trouvé un support à 0,7890 (S1) et teste actuellement le 0,7915 (R1) comme une résistance. Une cassure claire au-dessus de ce niveau pourrait signaler la poursuite du rebond et le déclenchement d'extensions vers la zone 0,7980 (R2) ou près de la ligne de tendance baissière (marquée en bleu). En outre, sur le graphique journalier on remarque une divergence haussière entre nos études quotidiennes de rythme et la trajectoire du taux, amplifiant la possibilité d'une vague de correction à la hausse dans un proche avenir. Néanmoins, tant que la paire évolue en dessous de la ligne de tendance baissière (marquée en bleu) débutant le 11 Avril, je vois une perspective générale négative et je considèrerais une possible poursuite du rebond comme un retracement.

Support: 0.7890 (S1), 0.7830 (S2), 0.7760 (S3).
Résistance: 0.7915 (R1), 0.7980 (R2), 0.8030 (R3).

L'Or augmente et touche 1325

L'Or a émergé au-dessus de la zone de résistance (transformée en support) du 1305/10 et a atteint la prochaine zone du 1325 (R1). Cela pourrait être un premier signe que la chute récente a été juste un retracement de 50% de l'avancée du 5 au 10 juillet. Malgré sa forte reprise, j'aimerais garder ma position neutre car les métaux précieux doivent faire face à la ligne de tendance haussière et la zone 1325/32. A la baisse, seul un mouvement sous 1293 (S3) pourrait confirmer une prochaine basse inférieure et renverser l'image négative.

Support: 1310 (S1), 1305 (S2), 1293 (S3).
Résistance: 1325 (R1), 1332 (R2), 1345 (R3).

WTI monte au-dessus de 103.00

Le WTI a monté hier, brisant au-dessus de la ligne de tendance baissière (en bleu) et écrasant deux barrières de résistance dans une rangée. Il a enregistré une hausse et a atteint la barrière 103.05 (S1) et lorsque il y a eu des prises de bénéfices à proximité de cette zone (représentée sur le graphique d'une heure) les haussiers ont repris leurs forces et sont montés au-dessus de l'obstacle 103.05. A mon avis l'image est maintenant devenue positive et je m'attends que le WTI aille tester la résistance de 104.50 (R1). Une cassure claire à ce niveau pourrait déclencher plus loin l'extension du momentum haussier au 106.05 (R2). Le MACD est entré en territoire positif, tandis que le RSI a remonté au-dessus de 70, indiquant la dynamique de l'accélération haussière. Néanmoins, en faisant un zoom sur le graphique d'une heure, les 14-heures semble prêt à sortir des conditions de surachat, alors que le MACD horaire montre des signes de plafonnement et semble prêt à passer en-dessous de sa ligne de signal. Gardant cela à l'esprit, je ne peux pas exclure un recul avant que les haussiers prévalent de nouveau.

Support: 103.05 (S1), 101.70 (S2), 101.10 (S3).
Résistance: 104.50 (R1), 106.05 (R2), 107.30 (R3).

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums