#1 07-07-2014 12:41:47

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4592
Site web

Le dollar est resté inchangé voire plus élevé face aux autres devises

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG


Le dollar est resté inchangé voire plus élevé face aux autres devises du G10 au lendemain de la publication des données solides de l'emploi de la semaine dernière. Les données de la semaine dernière ont incité les traders à miser davantage sur une augmentation des taux par la Fed en juin de l'année prochaine. Plusieurs économistes ont envisagé de changer leurs prévisions concernant le moment auquel aurait lieu la hausse des taux et de les rapprocher dans le temps, même si certains n'ont pas changé leurs prévisions initiales. Nous continuons à penser que le marché finira par se conformer aux prévisions plus agressives du FOMC concernant les fonds fédéraux et que ce changement entrainera un renforcement du dollar pendant les mois à venir. En effet, étant donné la force des données de l'emploi publiées la semaine dernière, le FOMC pourrait aussi avancer ses prévisions, ce qui scellera la divergence politique qui soutient le dollar.

Vendredi, le ministre suédois des finances a modifié la prévision de croissance économique du pays pour cette année et l'année prochaine, en citant la demande plus faible que prévu pour les exportations du pays qui viennent s'ajouter aux pertes de la couronne suédoise. La plus grande économie nordique devrait se développer à un rythme de 2.5% cette année, comparé aux prévisions d'avril de 2.7%. Bien que le SEK, se soit affaibli considérablement, nous continuons à penser qu'il s'affaiblira davantage sur le moyen terme.

Mercredi, la Fed publiera son compte rendu de réunion des 17 et 18 juin. La déclaration de la réunion a été jugée conciliante bien que la prévision du taux directeur des fonds fédéraux ait été révisée en légère hausse par les membres du FOMC. Janet Yellen a surtout minimisé la hausse récente de l'inflation pendant la conférence de presse. Il sera intéressant de voir si cette vision est largement partagée par les membres du FOMC. De plus, le marché attendra impatiemment que le comité donne des indications concernant le moment auquel il juge opportun d'augmenter les taux.

La CPM de la Banque d'Angleterre ne devrait pas changer sa politique pendant sa réunion du jeudi, mais il est fort probable qu'elle décide d'une hausse des taux. Le rythme de croissance pendant la seconde partie de l'année sera pris en compte pour décider du moment opportun de cette hausse. La publication des chiffres de la production industrielle et manufacturière mardi et des données de construction en fin de semaine nous donnerons plus d'indications sur les résultats du deuxième trimestre. Bien que, comme d'habitude, la réunion en elle-même ne devrait pas être un événement important pour le marché, le compte rendu de cette réunion sera publié le 23 juillet. Il sera surveillé de près et devrait être important.

Aujourd'hui : Pendant la journée européenne, l'événement principal sera la production industrielle allemande de mai. On prévoit un rythme de production inchangé sur une base mensuelle, tandis que le taux en glissement annuel devrait être en accélération. Le rythme des permis de construire du Canada pour mai est prévu en hausse comparé au mois précédent.

Nous avons deux intervenants prévus au calendrier de lundi. Le membre du conseil d'administration de la BCE, Ewald Nowotny, et le gouverneur de la Riksbank suédoise, Stefan Ingves.
Pour le reste de la semaine, le calendrier reste léger. A part la production industrielle et manufacturière britannique de mai nous aurons l'IPC de la Suisse pour juin. Nous aurons aussi les chiffres de la balance de compte courant du Japon et la balance commerciale de l'Allemagne, tous les deux pour mai. Mercredi, pendant la matinée asiatique, nous aurons l'IPC et l'IPP de la Chine pour juin, et pour l'Australie, nous aurons l'indice de confiance consommateur Westpac pour juillet. Aux USA, le FOMC publie le compte rendu de sa dernière réunion, et au Canada nous aurons les permis de construire pour juin. Jeudi, en plus de la réunion de la BdA, l'Australie publie son taux de chômage pour juin. Au Japon, nous aurons les commandes de gros équipements et l'activité de l'industrie tertiaire, les deux pour mai ainsi que l'IPP pour juin. Pendant la matinée européenne, nous aurons les données d'IPC de juin de la Suède et de la Norvège. Les données d'IPC de la France pour juin seront aussi publiées, ainsi que la production industrielle et manufacturière de mai. Enfin, les indicateurs principaux publiés seront le taux de chômage du Canada pour juin et l'IPC définitif de l'Allemagne pour le même mois.

La paire EUR/USD continu à baisser

La paire EUR/USD a continué sa baisse vendredi, mais elle a été stoppée à 1.3580 (S1). Une baisse sous cet obstacle pourrait signaler que l'avancée récente était juste un retracement de 38.2% de la baisse du 8 mai – 5 juin et pourrait paver la voie vers le support principal de 1.3500 (S2). Le MACD reste en dessous de ses lignes nulle et de signal, mais le RSI a testé à nouveau son niveau de 30 et a légèrement augmenté. Par conséquent, je ne peux exclure une certaine consolidation ou un rebond avant que les baissiers ne prévalent. Dans l'ensemble, le RSI de 14 jours a baissé sous son niveau de 50, tandis que le MACD quotidien, déjà en territoire négatif, semble prêt à franchir à la baisse sa ligne de signal. Cela amplifie la possibilité de nouvelles baisses dans le futur proche.

Support : 1.3580 (S1), 1.3500 (S2), 1.3475 (S3).
Résistance : 1.3690 (R1), 1.3745 (R2), 1.3790 (R3).

La paire EUR/JPY devient neutre
La paire EUR/JPY a dégringolé après avoir rencontré de la résistance juste en dessous de la barrière de 139.35 (R1), mais elle est restée au-dessus du support de 138.50 (S1) et au-dessus de la limite haute de la formation de coin en baisse. Le RSI se situe en dessous de son niveau de 50 tandis que le MACD semble prêt à défier sa ligne nulle. Si on considère les signaux mitigés, j'adopterais une position neutre pour l'instant tant que nous n'avons pas d'indication claire sur le mouvement directionnel à venir du taux. En outre, nos deux moyennes mobiles se dirigent latéralement, confirmant la perspective neutre à court-terme. Dans l'ensemble, le chemin à long-terme du taux reste latéral puisque nous n'avons pas de structure de tendance claire.

Support : 138.50 (S1), 138.00 (S2), 137.70 (S3).
Résistance : 139.35 (R1), 140.00 (R2), 141.00 (R3).

La paire GBP/USD n'a pas réussi à dépasser la barrière des 1.7175

La paire GBP/USD n'a pas réussi à dépasser les hauts de 1.7175 (R1) et a baissé. Le RSI continue à s'échanger en dessous de sa ligne bleue de résistance et semble prêt à défier son niveau de 50, tandis que le MACD, bien qu'en territoire positif reste en dessous de sa ligne de signal. Sur le graphique quotidien, je peux identifier un pendu et une toupie, confirmés par la bougie baissière de vendredi. Avec tous ces signaux, je ne peux exclure la poursuite de la baisse. Néanmoins, la moyenne mobile exponentielle des 80 jours donne un support fiable aux bas de la trajectoire du prix, maintenant le chemin à long-terme à la hausse. Par conséquent, je considèrerais toutes nouvelles baisses comme des phases correctives de la tendance haussière à long-terme.

Support : 1.7115 (S1), 1.7060 (S2), 1.7000 (S3).
Résistance : 1.7175 (R1), 1.7200 (R2), 1.7300 (R3).

L'or reste en mode de retracement

L'or a légèrement augmenté vendredi, restant proche de la moyenne mobile des 50 périodes. Si l'on garde à l'esprit que nos études de rythme continuent leur chemin baissier, nous pourrions assister à la poursuite de la vague de retracement, éventuellement pour tester à nouveau la zone des 1310 (S1). Néanmoins, tant que le métal précieux s'échange au-dessus de la ligne bleue de tendance haussière, la situation technique générale reste positive et je verrais toutes nouvelles baisses comme des vagues correctives, du moins pour l'instant. Seul un mouvement décisif en dessous de la ligne de tendance et du support de 1305 (S2), pourrait rendre la perspective à court terme négative, à mon avis.

Support : 1310 (S1), 1305 (S2), 1285 (S3).
Résistance : 1325 (R1), 1330 (R2), 1342 (R3).

Le WTI est-il prêt pour une vague corrective haussière?

Le WTI a légèrement augmenté après s'être éloigné de la limite basse du canal violet de tendance baissière. Le MACD, bien qu'en territoire baissier, a franchi à la hausse sa ligne de signal, tandis que le RSI a augmenté après avoir trouvé du support proche du niveau de 30. De plus, si on fait un gros plan sur le graphique à 1 heure, la divergence positive entre nos études de rythme horaires et la trajectoire du prix reste valide. Par conséquent, je prévois que la vague corrective à la hausse continue. Toutefois, tant que le WTI affiche des hauts et des bas inférieurs, à l'intérieur du canal à tendance baissière, la perspective à court-terme reste baissière. Sur le graphique hebdomadaire, nous pouvons identifier un schéma enveloppant baissier, favorisant la poursuite de la tendance baissière à court-terme.

Support : 103.05 (S1), 101.85 (S2), 100.80 (S3).
Résistance : 104.60 (R1), 106.05 (R2), 107.35 (R3).

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums