#1 04-07-2014 11:07:08

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4593
Site web

Les NFPs américains accouchent d'une souris ?

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 
Les NFPs américains accouchent d'une souris ? Il est difficile de comprendre pourquoi les chiffres tant attendus d'hier des créations d'emplois non agricoles américaines, qui ont été meilleurs que prévu, n'ont pas entraîné de réel mouvement sur l'USD. Bien que l'USD ait été plus élevé face à la plupart des devises du G10, (CAD et GBP étant les seules exceptions), les gains n'ont pas été aussi importants que l'on aurait pu le croire, si on considère la différence entre les chiffres publiés et les attentes ( 288k comparé à une prévision de 215k et le taux de chômage qui a baissé à 6.1% au lieu de rester inchangé à 6.3%). Il y a probablement deux raisons à cela :

Bien que les données de l'emploi aient été excellentes, le rythme de croissance des salaires horaires moyens a ralenti de 2.1% à 2.0%. La présidente de la Fed, Janet Yellen, a désigné la croissance des salaires comme étant un indicateur de la tension du marché du travail – tant que les salaires n'augmentent pas, on ne peut pas dire que le marché du travail soit tendu. Avec l'IPC en hausse de 2.1% en glissement annuel, la croissance des salaires de 2.0% progresse au même rythme que l'inflation. Les attentes de taux des fonds fédéraux pour 2017 ont encore augmenté de 6 bps en plus de la hausse de 6 bps de mercredi, mais elles restent bien en dessous de ce que le FOMC avait prévu.

La BCE a clarifié la règlementation pour les banques qui souhaitent utiliser les opérations ciblées de refinancement à long-terme (TLTRO) qu'elle avait annoncées pendant sa réunion de juin. Malgré la dureté des propos du président de la BCE, Draghi, pendant la conférence de presse, la documentation est claire : les banques pourront librement utiliser cet argent pour acheter les obligations souveraines. C'est ce qui a permis aux obligations européennes d'augmenter hier. Les rendements européens ont encore baissé, il est donc difficile pour les rendements américains d'augmenter davantage et cela a freiné la hausse de l'USD.

Je continue à penser que le marché révisera à la hausse sa prévision des fonds fédéraux pour la rapprocher des attentes du FOMC. En effet, étant donné la rapidité à laquelle les USA se rapprochent de ce qui est à présent accepté comme « le plein emploi », je prévois que le FOMC augmentera ses attentes pour les fonds fédéraux aussi. Cela soutient le dollar sur le moyen terme.

Le CAD s'est apprécié hier alors que le déficit commercial du Canada pour mai a été publié moins important que prévu (un déficit de 152mn de CAD au lieu de 300mn de CAD prévu), et ce grâce à une augmentation des transports de véhicules et énergétiques. Le Canada profite apparemment d'un rebond sur le marché automobile américain. La situation de l'emploi américain qui s'améliore rapidement pourrait s'avérer utile pour le Canada et le CAD pourrait augmenter.

Vendredi est un jour assez calme car c'est un jour de congé aux USA ; pendant la journée européenne, les commandes d'usine allemandes sont prévues en baisse de 1.1% en glissement mensuel en mai, après une hausse de 3.1% en glissement mensuel en avril. La production de service de la Suède pour mai est prévue en accélération comparé au mois précédent.

La paire EUR/USD casse la ligne bleue de support

La paire EUR/USD a dégringolé jeudi, franchissant à la baisse la ligne bleue de support haussier. Toutefois, la baisse a été stoppée légèrement au-dessus de notre barrière de support de 1.3587 (S1). Une chute en dessous de cet obstacle pourrait signaler que l'avancée récente était simplement un retracement de 38.2% de la baisse du 8 mai – 5 juin, et pourrait paver la voie vers le support principal de 1.3500 (S2). Puisque le MACD est déjà sous sa ligne de signal, et le RSI a rebondi proche de son niveau de 30, je ne peux exclure un rebond avant sur les baissiers ne prévalent à nouveau.

Support : 1.3587 (S1), 1.3500 (S2), 1.3475 (S3).
Résistance : 1.3690 (R1), 1.3745 (R2), 1.3790 (R3).

La paire USD/JPY dépasse la barre des 102.00

La paire USD/JPY a augmenté hier, détruisant deux barrières consécutives de résistance. La hausse a trouvé un plafond à 102.25 (R1), où une cassure décisive pourrait avoir de plus grandes implications haussières et cibler l'obstacle de 102.65 (R2). Le MACD se situe au-dessus de ses lignes nulle et de signal, signalant un rythme haussier pour la paire de devise, mais le RSI est sorti de sa zone de surachat et se dirige maintenant vers le bas. C'est pour cette raison que je prévois que la vague à venir sera une vague corrective baissière, peut-être même vers la zone de support de 101.85 (S1), qui coïncide avec le niveau de retracement de 38.2% de la hausse actuelle.

Support : 101.85 (S1), 101.60 (S2), 101.22 (S3).
Résistance : 102.25 (R1), 102.65 (R2), 103.00 (R3).

La paire EUR/GBP continue sa tendance baissière

La paire EUR/GBP a baissé sous la barrière de 0.7960, confirmant le bas inférieur à venir et signalant la poursuite de la tendance baissière. Je prévois maintenant que le taux défie la zone de 0.7900 (S1), où une rupture claire pourrait paver la voie vers 0.7830 (S2). Pour le moment, j'ignorerais la lecture de survente du RSI puisque l'oscillateur pointe sur les côtés et pourrait rester à l'intérieur de son territoire extrême pendant un certain temps. Tant que la paire forme des hauts et des bas supérieurs en dessous des moyennes mobiles et en dessous de la ligne de tendance baissière du 11 avril, je considère la perspective générale baissière.

Support : 0.7900 (S1), 0.7830 (S2), 0.7760 (S3).
Résistance : 0.7960 (R1), 0.8030 (R2), 0.8080 (R3).

L'or est en mode de retracement

L'or a continué à baisser jeudi et a trouvé du support à 1310 (S1). Etant donné que la divergence entre nos études de rythme et la trajectoire du prix est toujours valide, je ne peux exclure la poursuite de la vague de retracement. Néanmoins, tant que le métal précieux s'échange au-dessus des deux moyennes mobiles et au-dessus de la ligne bleue de tendance haussière, la situation générale reste positive et, à mon avis, toutes nouvelles baisses seront des opportunités d'achat, en tout cas pour le moment. Sur le graphique quotidien, la bougie d'hier a confirmé le modèle de bougie toupie qui amplifie le cas de la poursuite du retrait.

Support : 1310 (S1), 1305 (S2), 1285 (S3).
Résistance : 1325 (R1), 1330 (R2), 1342 (R3).

Le WTI reste à l'intérieur du canal baissier

Le WTI s'est mis en mode de consolidation, restant proche de la limite inférieure du canal violet de tendance baissière. Le MACD montre des signes de plafonnement tandis que le RSI a trouvé du support proche de son niveau de 30. De plus, si on fait un gros plan sur le graphique à 1 heure, je peux identifier une divergence entre nos études de rythme horaire et la trajectoire du prix. Par conséquent, je prévois toujours que la vague à venir sera une vague corrective haussière à l'intérieur du canal à tendance baissière. Néanmoins, tant que le WTI affiche des hauts et des bas inférieurs à l'intérieur du canal de tendance baissière, la perspective à court-terme reste baissière.

Support : 103.05 (S1), 101.85 (S2), 100.80 (S3).
Résistance : 104.60 (R1), 106.05 (R2), 107.35 (R3).

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums