#1 19-06-2014 10:48:03

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4593
Site web

Le FOMC est légèrement plus optimiste

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 
Le FOMC est légèrement plus optimiste.  La déclaration issue de la réunion du FOMC a été légèrement plus optimiste sur les perspectives à court terme de l'économie américaine, mais pour la troisième réunion consécutive il n’y a eu que des changements mineurs.  Globalement, le Comité a déclaré que la croissance rebondit, le marché du travail s'améliore, les dépenses des ménages sont en hausse modérée et l'investissement des entreprises avance (par opposition à "légèrement diminué" en avril).  Les commentaires au sujet de l'inflation sont restés inchangés malgré le bond de l'IPC en mai.  Il y a eu quelques petits changements sur les projections économiques et financières, avec les attentes à la fois sur le chômage et la croissance qui ont été révisées à la baisse, comme prévu.  La fourchette de «tendance centrale» pour le taux de chômage cette année a légèrement baissé de 6.1% -6.3% à 6.0% -6.1%, alors que 2015 et 2016 ont également été légèrement réduite.  Les prévisions du PIB pour cette année ont également baissé, de 2.8% -3.0% à 2.1% -2.3%, (le consensus de marché pour cette année est de 2,2%) ; 2015 et 2016 sont demeurées inchangées.  Les prévisions d'inflation n'ont pas changé de manière significative.  Le «programme de point » étroitement surveillé montrant les attentes des membres du Comité concernant le taux des fonds fédéraux a légèrement dérivé vers des taux plus élevés.  Il n’y a eu aucun changement en 2014, mais l'attente moyenne concernant le taux des fonds fédéraux en 2015 a augmenté de 13 points de base à 113 points de base, et la moyenne pour 2016 a augmenté de 25 points de base à 250 points de base.  Les attentes à plus long terme concernant les fonds fédéraux ont cependant légèrement baissé.  Ces prévisions montrent que le comité se dirige vers un calendrier plus court de restriction, mais avec le taux final qui devrait être plus faible que dans le passé en raison de la diminution des attentes pour la croissance à long terme.

La conférence de presse a dominé la façon dont le marché a réagi après la réunion.  En particulier, très peu de crainte a été exprimée à propos de la lecture d'inflation plus élevée.  Au contraire, la déclaration de la présidente du FOMC, Janet Yellen, suppose que l'inflation continuera à se situer en dessous de la cible pendant un certain temps, en accord avec les prévisions de la « tendance centrale » du comité (qui, pour le PCE de base de l’inflation devrait rester inférieur à 2.0% cette année et ne pas dépasser ce niveau en 2015 ou 2016).  Elle n'a pas non plus donné beaucoup d’information quant au moment où les taux seront augmentés, bien qu’elle ait mentionné une restriction possible plus tôt que prévu si l'emploi s'améliore plus rapidement qu'ils ne le pensent.  Les prix à terme des fonds fédéraux sont restés inchangés, mais les rendements du Trésor américain à 2 ans ont chuté de 4 points de base et les rendements à 10 ans ont baissé de 7 points de base.  Le dollar s'est affaibli dans l’ensemble ; ce matin, il est seulement plus élevé face au NOK parmi toutes les devises que nous suivons, des MD et surtout des ME.  On notera en particulier l'effondrement de la volatilité ; l'indice VIX, qui mesure les attentes de la volatilité du marché boursier américain, a baissé de 12.1 à 10.6.  Il est à son plus bas niveau depuis février 2007.  Les actions ont atteint un nouveau record à la hausse.

Il semble que la Fed soit fermement engagée à rester sur sa voie actuelle et, contrairement à la Banque d'Angleterre, qui va se tenir à sa « ligne directrice » pour le moment.  Cela signifie que les taux d'intérêt réels aux États-Unis pourraient baisser alors que l'inflation de l’IPC augmente tandis que les rendements nominaux baissent.  Ce changement de direction des taux d'intérêt réels américains pourrait temporairement annuler certains des gains du dollar face à l'euro sur le court terme.  En même temps, la baisse des taux américains est susceptible d'être favorable aux devises émergentes.  L’impact le plus puissant pourrait venir d’une volatilité plus faible que prévu, car une volatilité faible est favorable aux carry trades.

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/eur-usd-carry-trade.JPG



Jeudi, deux autres banques centrales ont tenu leurs réunions de politique monétaire.  La Banque Norges et la Banque Nationale Suisse.  Le mois dernier, la Banque Norges a maintenu son taux d'intérêt directeur inchangé à +1.50%, tandis que le gouverneur Oeystein a déclaré qu'il pense qu’il y aura d’autres augmentations pendant l’été 2015.  Bien qu’aucun changement de politique ne soit attendu pendant cette réunion ainsi, il sera intéressant de voir si le gouverneur maintient son point de vue.  Il n'y a pratiquement aucun doute que la Banque Nationale Suisse maintiendra ses taux et le bas de la paire EUR/CHF à 1.20.  Les deux gouverneurs tiendront une conférence de presse après chaque décision de chaque banque.

En ce qui concerne les indicateurs, nous commençons par les ventes de détail au Royaume-Uni pour mai.  Elles devraient avoir diminué de 0.6% en glissement mensuel, un redressement de 1.8% en glissement mensuel comparé au mois précédent, faisant baisser le taux en glissement annuel de +7.7% à + 4.8%.

Aux États-Unis, l'indice d'activité commerciale de la Fed de Philadelphie pour Juin devrait avoir baissé de 15.4 en mai à 14.0.  Les nouvelles demandes d'allocation chômage pour la semaine terminée le 14 Juin sont prévues en baisse de 317k la semaine précédente à 313k, faisant baisser la moyenne mobile des 4 semaines de 315.25k à 312k.  Cela maintiendra la moyenne mobile proche de ses plus bas d'avant la récession et confirmer que la croissance de l'emploi se poursuit à un rythme soutenu.

Outre les deux gouverneurs des banques centrales, deux conférenciers sont prévus jeudi.  Le vice-président de la BCE, Vitor Constancio, fera un discours à Athènes et le membre du MPC de la BdA, Ian McCafferty, fera un discours à Londres.


La paire EUR/USD est en mode de retracement

La paire EUR/USD a légèrement augmenté mercredi, se déplaçant légèrement au-dessus de la barrière des 1.3587.  Nos deux indicateurs de rythme suivent des chemins à la hausse, tandis que le MACD a pénétré en territoire positif.  Par conséquent, je ne peux pas exclure la poursuite de l'avancée, peut-être vers la zone de 1.3685 (R1), qui coïncide avec le niveau de retracement de 38,2% de la baisse du 8 mai au 5 Juin.  Dans l'ensemble, nous pouvons identifier une divergence positive entre le RSI à 14 jours et la trajectoire du prix, favorisant d'autres mouvements à la hausse.  Cependant, la situation globale à long terme reste à la baisse et je considèrerai toute nouvelle avancée comme un retracement pour le moment.

Support: 1.3587 (S1), 1.3500 (S2), 1.3475 (S3).
Résistance : 1.3685 (R1), 1.3745 (R2), 1.3745 (R3).
   
La paire USD/JPY rencontre de la résistance à 102.30

La paire USD/JPY a baissé après avoir atteint la résistance de 102.30 (R1) et la ligne bleue de la tendance baissière à court terme.  Si on considère que le RSI baisse, tandis que le MACD a baissé sous sa ligne nulle et semble prêt à baisser sous sa ligne de cible, je m'attends à ce que le taux défie le support de 101.65 (S1).  Néanmoins, nous avons besoin d'une chute claire sous cette zone de support pour avoir un bas à venir et la poursuite de la tendance baissière à court terme.  Une telle chute pourrait ouvrir la voie vers le niveau de support à 101.10 (S2).  Sur le graphique journalier, je considère toujours le chemin à long terme latéral, puisque nous ne pouvons pas identifier une structure de tendance claire.  En outre, le MACD journalier et le RSI à 14 jours se situe proche de leurs niveaux neutres, confirmant la phase sans tendance de la paire.

Support : 101.65 (S1), 101.10 (S2), 100.80 (S3).
Résistance : 102.30 (R1), 102.70 (R2), 103.00 (R3).

La paire EUR/GBP rebondit à partir de 0.7960

La paire EUR/GBP a rencontré de la résistance à 0.8015 (R1) après avoir rebondi à partir du support de 0.7960 (S1).  Si on considère que nos deux études de rythme augmentent, un mouvement de prix au-dessus de 0.8015 (R1) est possible, peut-être vers le prochain obstacle de 0.8080 (R2).  Néanmoins, la paire s’échange en dessous de la ligne de tendance baissière bleue, donc je considèrerai toutes nouvelles hausses comme des vagues correctives avant que les baissiers ne regagnent du terrain.  Sur le graphique journalier, le RSI à 14 jours semble prêt à sortir de ses conditions de survente, ce qui augmente la probabilité de la poursuite de la vague corrective.

Support : 0.79600 (S1), 0.7900 (S2), 0.7815 (S3).
Résistance : 0.8015 (R1), 0.8080 (R2), 0.8140 (R3).

L'or rencontre la ligne de tendance haussière précédente

L'or a augmenté pour se trouver, une nouvelle fois, face à la résistance de la ligne précédente de tendance haussière à court terme.  J’adopterai une position neutre pour l'instant, car un mouvement au-dessus de 1285 (R1) pourrait signaler le renforcement de la tendance haussière actuelle et confirmer que la baisse récente était juste une phase de correction.  D'autre part, si les baissiers parviennent à prendre le contrôle en dessous de la ligne de tendance et font baisser le métal précieux en dessous de 1268 (S1), nous pourrions assister à un nouveau test proche de la zone 1257 (S2).

Support : 1268 (S1), 1257 (S2), 1240 (S3).
Résistance : 1285 (R1), 1305 (R2), 1315 (R3).
   
Le WTI teste une nouvelle fois la zone de 106.00

Le WTI a trouvé du support pour la deuxième journée consécutive dans la zone de 106.00 (S1) et a légèrement augmenté.  Nos deux études de rythme continuent leurs baisses, donc je ne peux pas exclure un mouvement de prix sous cette barrière de support.  Sur le graphique journalier, nous pouvons identifier deux étoiles filantes sur le haut récent, accroissant les possibilités d'une baisse.  Une chute sous 106.00 (S1) pourrait défier la barrière psychologique de 105,00 (S2) comme support cette fois.  Néanmoins, tant que nous aurons une structure de hauts et de bas supérieurs, je considère que le chemin haussier reste intact et je considèrerai toutes nouvelles baisses comme des vagues correctives pour le moment.

Support : 106.00 (S1), 105.00 (S2), 104.10 (S3).
Résistance : 108.00 (R1), 110.00 (R2), 112.00 (R3).

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums