#1 10-06-2014 13:36:05

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4711
Site web

L'euro devient une devise de financement

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 
L'euro devient une devise de financement..... La monnaie unique a chuté face au dollar et la plupart des autres devises principales, les taux d'intérêt bas de la zone euro combinés à une faible volatilité sur le marché des changes ont stimulé la demande pour les actifs à rendement élevé.  L'indice VIX est proche de ses plus bas niveaux, alors que le CVIX (indice VIX pour les devises) a atteint son plus bas niveau de 5.51.  La faible volatilité favorise l'emprunt en devises à taux d'intérêt bas afin d’investir les fonds dans des devises à plus haut rendement, connu sous le nom de carry trades.  A mon avis, il semblerait que la monnaie unique devient une devise de financement pour ces trades.  Cela signifierait qu'une dépréciation soutenue est fort probable.

En attendant, l'indice de confiance des investisseurs Sentix de la zone euro a baissé à 8.5 en juin comparé à 12.8 en mai, contrairement aux attentes d'une hausse à 13.2 tandis que le billet vert a continué d'être soutenu par les solides données du marché de l'emploi américain.  La récente décision de la BCE d'assouplir sa politique, les autres attentes de la Réserve Fédérale de continuer la réduction de ses rachats mensuels cette année ont eu un impact sur les marchés ce lundi, affaiblissant l'euro et renforçant le dollar.

Le dollar canadien a été le principal gagnant après la publication des mises en chantier canadiennes pour mai à 198k, dépassant les prévisions du marché de 185k.  Cela suggère que le logement contribuera à la croissance économique du pays pendant le deuxième trimestre après un rude hiver qui avait stoppé les constructions.

Le WTI a augmenté proche de la zone de 105.00 avant les rapports de l'EIA et l'API.  Bien qu'aucune prévision ne soit disponible pour le rapport de l'American Petroleum Institute publié aujourd'hui, mercredi l'EIA devrait publier que les stocks de pétrole brut ont baissé pour la deuxième semaine consécutive aux USA.  De plus, les exportations chinoises se sont accrues et l'emploi américain est revenu à son niveau de la pré-récession; cela devait faire augmenter la demande en or noir des deux plus grands consommateurs de pétrole au monde.

La veille, l'Aussie s'est renforcé après que les taux d'IPP et IPC de la Chine ont accéléré en mai, réduisant les signes que la Chine glisse dans la déflation.  Cela devrait réduire les attentes de mise en place d'assouplissement monétaire plus agressif de la part de la PBOC.

Pour aujourd'hui, nous aurons les données de production industrielle pour la France et le RU pour avril.  Les trois PI sont prévues en hausse sur une base en glissement mensuel, après avoir baissé le mois précédent.  La production industrielle du RU devrait être la plus importante.  La force de la production manufacturière aurait pu contribuer à une reprise saine de la production industrielle générale.  La production manufacturière a augmenté pendant quatre trimestres consécutifs et les attentes se dirigent vers une croissance.  En Italie, nous aurons le PIB définitif du 1T.  La prévision définitive est la même que l'initiale.  Le taux de chômage suisse est prévu en baisse à 3.1% comparé à 3.2% alors qu'en Norvège, les taux IPC sous-jacent et principal sont prévus en baisse en mai.

Aux USA, le JOLTS (enquête sur le roulement de personnel et les créations de postes) est prévu en hausse en avril, tandis que les stocks de grossiste pour le même mois sont prévus en ralentissement.  Toutefois, aucune des publications n'est un événement majeur pour le marché.

Nous avons quatre conférenciers prévus pour Mardi.  Yves Mersch, membre du conseil d'administration de la BCE, fera un discours, Erkki Liikanen, membre du conseil d'administration de la BCE fera un discours pendant une conférence trimestrielle de la Banque de Finlande, et Jozef Makuch, membre du conseil d'administration et directeur de la Banque Centrale Slovaque participera à une conférence de presse sur les prévisions économiques.  Le gouverneur de la RBA, Glenn Stevens fera un discours pendant le symposium de la Banque de la Réserve Fédérale de San Francisco.

   
La paire EUR/USD a chuté pour trouver un support à 1.3587

La paire EUR/USD a fortement chuté lundi après avoir rencontré de la résistance légèrement sous le niveau de 1.3685 (R1), le niveau de retracement de 38.2% de la baisse du 8 mai - 5 juin.  Toutefois, la baisse a été stoppée par la barrière de support de 1.3587 (S1).  Une chute nette sous cet obstacle pourrait signaler que l'avancée de jeudi n'était qu'un retracement de 38.2% de la baisse mentionnée plus haut et pourrait cibler une nouvelle fois le support clé de 1.3500 (S2).  Le MACD a baissé en-dessous de ses lignes nulle et de signal confirmant le rythme baissier d'hier.

Support : 1.3587 (S1), 1.3500 (S2), 1.3475 (S3)
Résistance : 1.3685 (R1), 1.3745 (R2), 1.3790 (R3)


La paire USD/JPY devient neutre

La paire USD/JPY n'a pas réussi à tenir son avancée de vendredi et a baissé pour former un haut supérieur.  Toutefois, le taux reste dans le canal à tendance haussière et au-dessus des deux moyennes mobiles, ainsi je changerais ma vision de positive à neutre pour l'instant.  Un mouvement clair sous la zone de 102.00 (S1) signalerait la fin d'une formation swing top et pourrait rendre la situation négative.  D'autre part, nous avons besoin d'une rupture claire de la zone de résistance de 102.70 (R1) pour assurer la poursuite de la tendance haussière.

Support : 102.00 (S1), 101.45 (S2), 101.10 (S3)
Résistance : 102.70 (R1), 103.00 (R2), 103.40 (R3)


La paire EUR/GBP trouve du support à 0.8080

La paire EUR/GBP a fait face à de la résistance à la ligne de tendance baissière bleue et a baissé pour trouver du support dans la zone des 0.8080 (S1) zone.  Bien que nos études de rythme continuent leurs chemins baissiers, restant sous leur ligne de résistance bleue, je maintiendrais ma vision neutre pour l'instant car le taux oscille entre le support de 0.8080 (S1) et la résistance de 0.8140 (R1) depuis le 20 mai.  Seule une chute sous la barrière de 0.8080 (S1) confirmerait un bas inférieur à venir et signalerait le renforcement de la tendance baissière.

Support : 0.8080 (S1), 0.8035 (S2), 0.8000 (S3)
Résistance : 0.8140 (R1), 0.8200 (R2), 0.8246 (R3)


L'or reste proche de la MM des 50 périodes

L'or est resté en mode de consolidation lundi, demeurant sous la moyenne mobile des 50 périodes.  Si on considère que le MACD, se situe au-dessus de ses lignes de cible et zéro, et que le RSI continue son chemin haussier, je ne peux exclure une nouvelle avancée, peut-être pour tester la zone proche des 1268 (R1).  Néanmoins, puisque la possibilité d'un haut inférieur existe toujours, je considère que la récente vague haussière est un retracement avant que les baissiers ne regagnent du terrain.

Support : 1240 (S1), 1218 (S2), 1200 (S3)
Résistance : 1268 (R1), 1280 (R2), 1305 (R3)

   
Le WTI augmente proche de la zone des 105.00

Le WTI a rebondi lundi, cassant deux niveaux de résistance d'affilé.  Le prix a réussi à dépasser les hauts de mai à 104.48 et se dirige maintenant vers la zone psychologique de 105.00 (R1).  Le MACD se situe au-dessus de ses lignes de signal et zéro, confirmant le rythme positif fort d'hier mais le RSI se situe dans son territoire de surachat, montrant des signes de plafonnement.  Par conséquent, je ne peux exclure une consolidation ou un retrait à venir dans le futur proche.  Toutefois, la situation générale à court-terme est haussière et un mouvement clair au-dessus de 105.00 (R1) pourrait paver la voie vers la zone de 108.00 (R2).

Support : 104.48 (S1), 103.65 (S2), 102.35 (S3)
Résistance : 105.00 (R1), 108.00 (R2), 110.00 (R3)

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums