#1 05-06-2014 13:04:19

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4640
Site web

Réunion de la BCE

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 
C'est le moment ! L'événement principal de la semaine, du mois ou peut-être même de l'année : La réunion de la BCE Aujourd'hui, pendant la conférence de presse qui suivra la réunion, le président de la BCE, Mario Draghi annoncera les nouvelles prévisions d'inflation de la Banque, qui sont prévues en révision à la baisse, forçant la BCE à assouplir la politique davantage.  Sur les 58 personnes enquêtées par Bloomberg, tous sauf 2 ont déclaré que le taux de refinancement serait réduit, tandis que 44 s'attendent à ce que a BCE réduise son taux de dépôt aussi, en territoire négatif.  Toutefois, si ce mouvement n'est pas accompagné de mesures supplémentaires, il ne devrait pas impacter l'euro, car ces réductions, qui sont largement prévues, ont déjà été prises en compte.  En fait, le marché pourrait effacer partiellement les mouvements des quatre dernières semaines.  La spéculation est concentrée autour de ce que fera la Banque à part la réduction des taux, ce qui semblerait presque certain.

Une des mesures supplémentaires que la Banque pourrait proposer est une opération de refinancement à très long terme conditionnelle afin de stimuler la liquidité vers le système bancaire et d'inciter le prêt bancaire.  L'opération de refinancement à très long terme pourrait être l'instrument qui assurera l'utilisation des liquidités pour la vraie économie et non pas pour permettre aux banques d'acheter des obligations gouvernementales, agissant comme des fonds de couverture au frais de la BCE.  Les autres possibilités, mais moins probables, comprennent le rallongement des opérations d'attribution pleine au-delà de la limite actuelle de la mi-2015, la fin de la stérilisation des SMP et la réduction de l'exigence de réserve minimum.

La mesure qui pourrait affaiblir substantiellement l'euro est que la BCE annonce un assouplissement quantitatif à grande échelle (AQ).  Toutefois, la possibilité qu'une telle mesure soit prise durant la réunion est négligeable, car les officiels de la Banque déclarent qu'ils décideront d'un AQ si la situation "empire de manière significative" plus qu'ils ne l'avaient prévu.  La Bundesbank est aussi contre cette mesure et il semblerait qu'elle soit prête à accepter d'autres instruments pour éviter l'AQ.

Nous avons aussi une réunion politique de la BdA aujourd'hui et une nouvelle fois elle sera certainement sans intérêt.  Nous n'apprendrons rien d'intéressant de la réunion tant que le compte rendu ne sera pas annoncé le 18 juin.

Le huard a baissé hier, et a atteint son plus bas niveau en quatre semaines après que la Banque du Canada ait décidé de maintenir son taux d'intérêt inchangé à 1.0% et a répété qu'une devise locale faible aidera les exportations.  La Banque a aussi répété que la politique future dépend des flux de données et que les risques à la baisse de la perspective de l'inflation restent aussi importants qu'avant.  Bien que l'IPC du Canada ait augmenté de 2% en glissement annuel en avril pour atteindre exactement le taux officiel de 2% de la Banque, la BdC a déclaré qu'elle était concentrée sur le taux de base qui se situe à 1.4% en glissement annuel bien en dessous de sa cible.

Aux USA, le rapport sur le marché de l'emploi ADP a montré que le secteur privé a gagné 179k d'emplois en mai, n'atteignant pas les attentes du marché de 210k.  Le rapport n'est pas un indicateur parfait du chiffre des CENA, prévu vendredi mais une lecture en dessous de 200k est possible.  De toute façon, les fluctuations restent à l'intérieur de la fourchette normale d'une reprise, surtout après la lecture importante de 288k en avril.

Pour ce qui est des indicateurs économiques d'aujourd'hui, les commandes d'usine de l'Allemagne sont déjà publiées.  Le chiffre a montré une hausse de +3.1% en glissement mensuel en avril, dépassant les prévisions de +1.4% en glissement mensuel.  Les ventes au détail de la zone euro pour avril sont prévues inchangées après l'augmentation de 0.3% en glissement mensuel du mois précédent.

Pour les USA, les nouvelles demandes d'allocations chômage pour la semaine terminée le 31 mai sont prévues en hausse de 300k à 310k, alors qu'au Canada, les permis de construire sont prévus en hausse de 4.2% en glissement mensuel en avril comparé à -3.0% en glissement mensuel en mars.
A part le président Draghi, nous aurons deux conférenciers au calendrier de jeudi.  La présidente du conseil de supervision de la BCE, Danièle Nouy et le président de la Fed de Minnéapolis, Narayana Kocherlakota.

La paire EUR/USD toujours au-dessus de 1.3587

La paire EUR/USD a, une nouvelle fois, rencontré de la résistance à la frontière haute du canal baissier violet et a baissé.  Le taux reste à l'intérieur du canal, mais depuis le 28 mai il oscille entre le support de 1.3587 (S1) et la résistance de 1.3650 (R1).  D'autre part, si on considère la divergence positive entre nos études de rythme et la trajectoire du prix toujours valide, j'adopterai une position neutre pour l'instant.  Une chute en-dessous de 1.3587 (S1) est nécessaire pour signaler la poursuite de la tendance baissière et cela pourrait avoir des implications baissières plus importantes, ciblant les bas de février à 1.3475 (S2).

Support : 1.3587 (S1), 1.3475 (S2), 1.3400 (S3)
Résistance : 1.3650 (R1), 1.3685 (R2), 1.3745 (R3)
   
La paire USD/JPY est-elle prête pour un retrait ?

La paire USD/JPY a continué d'augmenter et a réussi à violer l'obstacle de 102.40.  L'avancée a été stoppée par la frontière haute du canal à tendance haussière proche de la zone des 102.70 (R1).  Si on considère que le RSI est sorti de ses conditions de surachat et que le MACD semble prêt à baisser sous sa ligne de cible, je n'exclurai pas une baisse à venir peut-être en dessous de la barrière de 102.40 une nouvelle fois.  Toutefois, puisque la paire enregistre des hauts et des bas supérieurs dans le canal mentionné plus haut, je pense que la situation est positive et je considèrerai toutes baisses à l'intérieur du canal comme des vagues correctives.

Support : 102.40 (S1), 102.00 (S2), 101.45 (S3)
Résistance : 102.70 (R1), 103.00 (R2), 103.40 (R3)

La paire EUR/GBP rencontre de la résistance à 0.8140

La paire EUR/GBP a essayé d'émerger au-dessus de la ligne de tendance baissière bleue mais a rencontré de la résistance à 0.8140 (R1) et a rebaissé sous la ligne de tendance.  Nos deux études de rythme suivent des chemins baissiers tandis que le MACD, déjà sous sa ligne de cible, semble prêt à pénétrer son territoire négatif.  Par conséquent, une baisse vers les bas de 0.8080 (S1) est possible dans l'avenir proche.  Néanmoins, seule une chute sous cette barrière confirmerait le bas inférieur à venir et signalerait la poursuite de la tendance baissière.

Support : 0.8080 (S1), 0.8035 (S2), 0.8000 (S3)
Résistance : 0.8140 (R1), 0.8200 (R2), 0.8246 (R3)

L'or reste en mode de consolidation

L'or a continué en mode de consolidation, restant sous la barrière de 1250.  Je prévois toujours que les baissiers fassent baisser le métal et ciblent le niveau de support de 1235 (S1), légèrement au-dessus du niveau d'extension de 161.8% de la largeur du triangle.  Toutefois, le RSI est sorti de ses conditions de surachat, tandis que le MACD en territoire négatif, se situe au-dessus de sa ligne de cible.  De plus, nous pouvons identifier une divergence négative entre nos études de rythme et la trajectoire du prix.  Par conséquent, je ne peux exclure une nouvelle consolidation ou un mouvement correctif au-dessus de la barrière de 1250 (R1) avant que les baissiers ne regagnent du terrain.

Support : 1235 (S1), 1218 (S2), 1200 (S3)
Résistance : 1250 (R1), 1268 (R2), 1280 (R3)
   
Le WTI une nouvelle fois dans la zone des 102.40

Le WTI a encore essayé d'augmenter hier, mais après avoir rencontré de la résistance à 103.65 (R1), il a brutalement chuté pour faire face, une nouvelle fois, à la zone de support de 102.40(S1), proche du niveau de retracement de 38.2% de l'avancée à court-terme actuelle.  Le MACD semble prêt à franchir à la baisse sa ligne de cible, mais le RSI a commencé à se diriger vers le haut.  Si on considère les signaux mitigés de nos études de rythme et l'hésitation des baissiers à dépasser la zone de 102.40, je maintiendrai ma position neutre.

Support : 102.40 (S1), 101.70 (S2), 100.95 (S3)
Résistance : 103.65 (R1), 104.48 (R2), 105.00 (R3)

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums