#1 23-05-2014 12:19:49

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4629
Site web

Analyse Forex du 23/05/14 par IronFX

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 
Le dollar a été plus élevé face à la plupart des autres devises du G10 pendant la session européenne de vendredi matin.  Il a été plus bas seulement face au CAD et pratiquement inchangé face à la NOK.  Les perdants ont été les SEK, AUD, EUR, JPY, GBP, CHF et NZD dans cet ordre.

Le dollar australien a été parmi les principaux perdants, car la hausse meilleure que prévue des données manufacturières chinoises de HSBC n'ont pas duré longtemps.  Comme mentionné dans les commentaires précédents, la situation est légèrement baissière puisqu'une chute décisive en-dessous de 0.9200 pourrait, à mon avis, confirmer le renversement de tendance.  Le dollar de la Nouvelle-Zélande a aussi baissé mais moins que l'australien, appuyant ma vision que la paire AUD/NZD s'affaiblira dans le futur.
La livre sterling a aussi chuté après la publication de la deuxième prévision du PIB britannique du 1T qui a été conforme aux prévisions du marché d’une hausse de 0.8% en glissement trimestriel.  La GBP augmentait avant la publication, probablement dans l'attente d'une révision à la hausse après les ventes au détail de mars qui ont été révisées à la hausse mercredi.  Toutefois, dès que les données ont été publiées à peine conforme aux attentes, la paire a baissé pour s'échanger en-dessous de ses niveaux d'avant la hausse.

Les PMI préliminaires des secteurs des services et manufacturier pour mai de la France, l'Allemagne et de la zone euro dans son ensemble ont aussi été annoncés jeudi.  Les données françaises ont été les premières à être publiées.  Elles étaient non seulement inférieures que prévues mais encore pires, sous la barrière des 50.  La paire EUR/USD a baissé dès la publication mais a trouvé du support après la publication des PMI du secteur des services de l'Allemagne et de la zone euro dans son ensemble qui ont dépassé les prévisions.  Néanmoins, le support a été limité et au moment de la rédaction la paire s'échange en-dessous de 1.3650.  Cela confirme ma vision que toutes vagues à la hausse devraient rester limitées, car la BCE a plus qu'insinuer la possibilité de réduction des taux pendant sa réunion de juin et les participants du marché se dépêchent, maintenant, de vendre les hausses plutôt que d'acheter les baisses.

Le dollar canadien a été le seul gagnant, peut-être dans l'attente de l'accélération de l'IPC canadien qui devrait être publié plus tard dans la journée.  Le taux principal d'inflation est prévu en accélération de +2.0% en glissement annuel comparé à +1.5% en glissement annuel et l'IPC principal en accélération rapide de +1.4% en glissement annuel comparé à +1.3% en glissement annuel.  Cela pourrait être positif pour le CAD, mais à long-terme je prévois que la paire USD/CAD augmente, étant donné que la BdC a déclaré pendant sa dernière réunion politique qu'un affaiblissement de la devise locale soutiendrait les exportations du pays.  La direction probable de la politique monétaire canadienne diverge de celle des USA ce qui devrait soutenir la paire USD/CAD. 

L'évènement le plus important de la journée est l'enquête Ifo allemande pour mai.  L'indice d'évaluation actuelle est prévu en hausse légère à 115.4 comparé à 115.3 mais l'indice des attentes est prévu en baisse à 106.5 comparé à 107.3.  Ce genre de situation mitigée – satisfaisante pour le présent mais pessimiste pour le futur - a été le modèle récent de l'Allemagne.  Par exemple, l'enquête ZEW du 13 mai a été mitigée, avec l'indice des attentes baissant et faisant baisser la paire EUR/USD de 20 pips.  Basé sur cela, les investisseurs pourraient bien surveiller de plus près l'indice d'attente Ifo qui est prévu en baisse, et faire baisser la monnaie unique.  Le PIB définitif de l'Allemagne pour le 1T sera aussi publié.  La prévision est la même que la prévision initiale.

Pour les USA, nous n'aurons que les ventes des nouveaux logements pour avril, qui sont prévues en amélioration ainsi que les ventes des logements existants.

Deux conférenciers de la BCE sont prévus vendredi.  Luis Maria Linde, membre du conseil d'administration de la BCE et Sabine Lautenschlager, membre du conseil exécutif de la BCE feront un discours à Madrid.
Dimanche, nous aurons les élections européennes et les élections présidentielles en Ukraine.

La paire EUR/USD est-elle prête à franchir l'obstacle de 1.3600 ?

La paire EUR/USD a baissé sous la barrière de 1.3650 après avoir rencontré de la résistance à 1.3685 (R2).  Si les baissiers sont assez forts pour maintenir le taux en-dessous de 1.3650 (R1), je pense qu'ils cibleront le support de 1.3600 (S1).  Le RSI et le MACD ont baissé avec le dernier se situant sous ses lignes nulle et de cible, confirmant le rythme baissier de la trajectoire du prix.  Dans l'ensemble, la zone de 1.3600 (S1) coïncide avec la moyenne mobile des 200 périodes ainsi une chute décisive sous cette zone pourrait avoir de plus grandes implications baissières et cibler les bas de février à 1.3475 (S2).

Support : 1.3600 (S1), 1.3475 (S2), 1.3400 (S3)
Résistance : 1.3650 (R1), 1.3685 (R2), 1.3745 (R3)

La paire EUR/JPY en mode de retracement

La paire EUR/JPY a augmenté après avoir trouvé du support à 138.15 (S1).  En ce moment, le taux se dirige vers la résistance de 139.30 (R1), proche de la moyenne mobile des 50 périodes.  Un mouvement décisif au-dessus de cette forte zone de résistance pourrait déclencher des extensions vers la barrière psychologique de 140.00 (R2).  Néanmoins, tant que le taux enregistre des hauts et des bas inférieurs sous les moyennes mobiles, la perspective reste négative sur le court-terme et ainsi je considèrerais toute avancée comme étant une phase corrective.  Le RSI suit un chemin haussier, tandis que le MACD déjà au-dessus de sa ligne de cible, se rapproche de sa ligne nulle, favorisant une nouvelle correction.

Support : 138.15 (S1), 137.55 (S2), 136.20 (S3)
Résistance : 139.30 (R1), 140.00 (R2), 141.00 (R3)
   
La paire GBP/USD en baisse après avoir atteint la zone de 1.6900

La paire GBP/USD a baissé après avoir trouvé de la résistance à 1.6900 (R1).  Pendant la session européenne du matin, la paire se consolide proche de la moyenne mobile des 50 périodes, légèrement au-dessus du support de 1.6840 (S1).  Un mouvement clair au-dessus de la résistance de 1.6900 (R1) pourrait paver la voie vers un autre test dans la zone de 1.7000 (R2).  Mon inquiétude est que le RSI a baissé après avoir rencontré de la résistance proche de son niveau de 70 tandis que le MACD bien qu'en territoire haussier, a baissé sous sa ligne de cible.  Ainsi une consolidation d’un nouveau retrait ne peut être exclue.  Dans l'ensemble, le taux reste dans le canal haussier à long-terme, mais la divergence négative entre le MACD journalier et la trajectoire du prix reste valide.  Par conséquent, je maintiens ma position neutre en ce qui concerne la situation à long-terme.

Support : 1.6840 (S1), 1.6760 (S2), 1.6700 (S3)
Résistance : 1.6900 (R1), 1.7000 (R2), 1.7100 (R3)
   
L'or face à une résistance légèrement en-dessous de 1305

L'or a essayé d'augmenter jeudi, mais a rencontré de la résistance légèrement en-dessous de la barre des 1305 (R1) et a baissé pour se fixer proche des moyennes mobiles.  Le métal précieux continue de préférer un chemin latéral entre le support de 1280 (S1) et la résistance de 1315 (R2).  Nos deux moyennes mobiles se dirigent toujours latéralement, tandis que le MACD et le RSI journaliers se situent proche de leurs niveaux neutres, confirmant la situation sans tendance du métal précieux.  Une rupture au-dessus de 1315 (R1) est nécessaire pour rendre la situation positive et pourrait cibler la résistance de 1330 (R3), tandis qu'une chute en-dessous de 1280 (S1) pourrait nous mener vers le support de 1268 (S2).

Support : 1280 (S1), 1268 (S2), 1250 (S3)
Résistance : 1305 (R1), 1315 (R2), 1330 (R3)

Le WTI se consolide en-dessous des hauts d'avril

Le WTI s'est mis en mode de consolidation, restant légèrement en-dessous des hauts d'avril de 104.10 (R1).  Si les détenteurs de positions longues sont assez forts pour faire grimper le prix, je pense qu'ils dépasseront la résistance mentionnée plus haut et cibleront les extensions vers la barrière critique de 105.00 (R2).  Tant que le WTI affiche des hauts et des bas supérieurs au-dessus des deux moyennes mobiles, la tendance haussière reste intacte.  Toutefois, le MACD, bien qu'en territoire haussier, a baissé sous sa ligne de cible tandis que le RSI est sorti de ses conditions de surachat et a continué de baisser.  Ainsi, une nouvelle consolidation ou un retrait proche de la ligne de tendance haussière bleue ne peuvent être exclus.

Support : 103.00 (S1), 102.40 (S2), 101.70 (S3)
Résistance : 104.10 (R1), 105.00 (R2), 108.00 (R3)

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums