#1 20-05-2014 11:36:25

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4716
Site web

Opinions divergentes de la politique de la Fed

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 
Opinions divergentes de la politique de la Fed :  La politique de la Fed est le point de mire de cette semaine, comme je l'ai consaté hier, mais ce n'est pas parce qu'elle est le point de mire qu'elle devient plus claire.  Le Wall Street Journal a suggéré que le compte rendu du FOMC publié mercredi pourrait avoir un ton sévère, mais un autre rapport de presse considéré aussi par les marchés prétend que les minutes auraient un ton plus souple.  Pendant un discours au Texas, le président de la Fed de San Francisco, Williams a stipulé que l'inflation a été régulièrement sous la cible à long-terme de la Fed et a déclaré qu'il était inquiet de l'arrêt de la reprise du marché du logement.  Mais il s'est rapidement repris en disant que la Fed augmenterait très probablement ses taux pendant l'année prochaine dans le cadre du processus de "normalisation" (ce que le marché prévoit, mais c'est différent lorsque c'est confirmé).  Les investisseurs commencent à s'inquiéter que de tels commentaires fassent partie du compte rendu de la réunion du FOMC de mercredi et les rendements à 10 ans ont augmenté de 2 bps.  Les fonds fédéraux à terme ne sont plus aussi bas mais ont tout de même clôturé la journée avec des taux implicites à long-terme en baisse de 5.5 bps.

Mêmes visions mitigées concernant la politique de la BCE.  Mersch, membre de la BCE a déclaré que "il est de plus en plus probable que le conseil d'administration prenne des mesures à sa prochaine réunion en juin," mais Nowotny, membre du conseil d'administration a déclaré que la possibilité de taux d'intérêt négatifs "doit encore être discutés à  fond".   

Le fait que la paire EUR/USD n'a pas réussi à atteindre des nouveaux bas face à ces visions mitigées a rendu les investisseurs nerveux et par conséquent il y a eu de la couverture de position à découvert. 
Néanmoins, je pense que le marché commence à surveiller de près les élections du parlement européen de ce weekend et cela devait être négatif pour l'euro.  Prenant la Grèce comme un exemple sur ce qui risque de se passer, le nouveau parti de centre droit New Democracy du PM Samaras et le parti d'extrême gauche Syriza ont eu de bons résultats lors les élections préliminaires du weekend.  Aucun candidat du parti ultra nationaliste Golden Dawn n'est arrivé au deuxième tour, qui aura lieu ce dimanche, mais ils réalisent un bon score pour un parti dont les dirigeants ont été inculpés d'appartenance à une organisation criminelle. Bien sûr la Grèce est le pays le plus touché par le programme d'austérité de l'UE, mais les résultats relativement bons de l'extrême gauche et droite démontrent la façon dont les électeurs peuvent utiliser ces élections européennes pour envoyer un message à leurs gouvernements et leurs gouvernements ne sont pas sourds.

C’est peut-être à cause de cela que les rendements obligataires des pays périphériques ont continué d'augmenter hier. Les Flux d’entrée dans les obligations périphériques avant l'assouplissement quantitatif à venir a été un des facteurs qui a soutenu l'euro, mais si le vote protestataire entraine les gouvernements à refuser l'austérité et la réforme, alors on pourrait avoir des flux de sorties de capitaux provenant des obligations de la zone euro et des marchés boursiers , plus une reprise de la prime de risque dans la zone euro . Le spread de taux de l'Italie par rapport à l'Allemagne a augmenté de 7 bps hier tandis que celui du Portugal a augmenté de 10 bps et l'Espagne de 4 car les dérivés de crédit (credit default swaps) de ces pays se sont élargis, indiquant une perception accrue du risque.  En plus d'une divergence de politique monétaire, le retour de la prime de risque politique vers l'euro devrait maintenir la paire EUR/USD sous pression. 

L'AUD a baissé pendant la nuit après que le compte rendu de la dernière réunion de la Banque de Réserve australienne (RBA) ait montré que les officiels prévoient une croissance en-dessous de la tendance et que les taux devraient rester bas "pendant un certain temps".  Cela confirme mon avis sur le fait que l'AUD devrait s'affaiblir 'voir "Perspective pour AUD :  Essentiellement faible," 15 mai). 
Calendrier d'aujourd'hui.  Pendant la journée européenne, le taux d'IPP allemand pour avril est prévu inchangé à -0.9% en glissement annuel.  En Norvège, le PIB principal du 1T est prévu en hausse de 1.0% en glissement trimestriel après avoir baissé de 0.2% en glissement trimestriel le trimestre précédent.  D'autre part, le PIB du continent très surveillé est prévu en ralentissement léger à +0.5% en glissement trimestriel comparé à +0.6% en glissement trimestriel.

Au RU, l'IPC est prévu en accélération à +1.7% en glissement annuel en avril comparé à +1.6% en glissement annuel en mars, tandis que le PPI du pays est prévu en accélération à +0.7% en glissement annuel comparé à +0.5% en glissement annuel. L'inflation en hausse pourrait faire penser aux investisseurs qu'une hausse des taux est possible et faire grimper la GBP.

Cette nuit, il y aura une vente aux enchères laitières en Nouvelle Zélande.  Les prix ont une tendance baissière depuis février et l'annonce des résultats ont impacté le NZD les dernières fois. 

Nous avons sept conférenciers au calendrier de mardi.  Jean-Claude Trichet, ancien président de la BCE fera un discours pendant la cérémonie de récompense de la Bourse de Vienne.  Après, il organisera une discussion avec Ewald Nowotny, membre du conseil d'administration de la BCE.  Luis Maris Linda, membre du conseil d'administration de la BCE fera un discours à Francfort, tandis que Erkki Liikanen, membre du conseil d'administration de la BCE organisera une discussion à Helsinki.  Aux USA, le président de la Fed de Philadelphie, Charles Plosser fera un discours sur la perspective économique à Washington et le président de la Fed de New York, William Dudley fera un discours pendant à un événement organisé par la New York Association for Business Economics.  Au RU, le gouverneur adjoint de la BdA, Charles Bean, fera un discours à la London School of Economics.

La paire EUR/USD a eu une journée tranquille

La paire EUR/USD s'est mis en mode de consolidation, restant entre le support de 1.3695 (S1) et la résistance à 1.3745 (R1) Si on considère que le RSI continue d'augmenter et que le MACD bien qu'en territoire baissier, se situe au-dessus de sa ligne de cible, je n'exclurais pas la poursuite de la vague haussière pour un défi proche de la zone de 1.3745 (R1).  Néanmoins, je considère la perspective à court-terme générale à la baisse et l'avancée actuelle une vague corrective.  Par conséquence, je prévois que les baissiers prennent le contrôle dans le futur proche et ciblent une nouvelle fois le niveau de support de .13650 (S2).

Support : 1.3695 (S1), 1.3650 (S2), 1.3600 (S3)
Résistance : 1.3745 (R1), 1.3790 (R2), 1.3815 (R3)

La paire USD/JPY fait face à un support à 101.10

La paire USD/JPY a baissé, mais après avoir atteint 101.10 (S2) a rebondi pour s'échanger au-dessus de 101.40 (S1).  Le RSI a augmenté après être sorti de ses conditions de survente, tandis que le MACD, bien qu'en zone négative, a franchi à la hausse sa ligne de signal.  Par conséquent, je prévois que la vague haussière continue.  Bien que le taux s'échange en-dessous des deux moyennes mobiles sur le graphique de 4 heures, sur le graphique journalier, la bougie d'hier ressemble à une formation en marteau, favorisant la poursuite de la vague haussière.  Dans l'ensemble, le chemin à long-terme de la paire USD/JPY reste latéral, puisque nous ne pouvons pas identifier une tendance claire.

Support : 101.40 (S1), 101.10 (S2), 100.75 (S3)
Résistance : 102.00 (R1), 102.35 (R2), 102.70 (R3)

La paire EUR/GBP garde sa tendance baissière

La paire EUR/GBP a bougé latéralement lundi.  La paire s'échange au-dessus de la zone de support de 0.8130 (S1) mais reste dans le canal descendant baissier bleu et en-dessous des deux moyennes mobiles.  Une chute claire en-dessous de l'obstacle de 0,8130 (S1) pourrait signaler la poursuite de la tendance baissière et pourrait déclencher des extensions vers le prochain support à 0.8080 (S2).  Du côté positif, seul un mouvement au-dessus de la ligne de tendance baissière et la résistance clé de 0,8200 (R2) serait une raison pour reconsidérer notre analyse.

Support : 0.8130 (S1), 0.8080 (S2), 0.8035 (S3)
Résistance : 0.8200 (R1), 0.8246 (R2), 0.8285 (R3)

L'or continue son chemin latéral

L'or a augmenté, et touché la résistance de 1305(R1) pour ensuite baisser pour rencontrer ses niveaux de lundi matin.  Le métal précieux semble préférer un chemin latéral entre le support de 1280 (S2) et la résistance de 1315 (R2) Nos deux moyennes mobiles se dirigent toujours sur les côtés, tandis que le MACD et le RSI journaliers se situent proche de leurs niveaux neutres, confirmant la situation sans tendance du métal précieux.  Une rupture au-dessus de 1315 (R1) est nécessaire pour rendre la situation positive et pourrait cibler la résistance de 1330 (R3), tandis qu'une chute en-dessous de 1280 (S2) pourrait nous mener vers le support de 1268 (S3).

Support : 1290 (S1), 1280 (S2), 1268 (S3)
Résistance : 1305 (R1), 1315 (R2), 1330 (R3)
   
WTI atteint 103.00

Le WTI a augmenté et atteint la résistance de 103.00 (R1), comme prévu.  Si les haussiers sont assez forts pour pousser le prix au-dessus de cet obstacle, je m'attendrai à ce qu'ils ciblent les hauts d'avril à 104,10 (R2).  Tant que le WTI affiche des hauts et des bas supérieurs au-dessus des deux moyennes mobiles, la tendant haussière reste intacte.  Toutefois, sur le graphique de 4 heures, le RSI a rencontré de la résistance à sa barrière de 70 et a baissé, ainsi je n'exclus pas un retrait avant toute nouvelle avancée Mon inquiétude est que nous avons une divergence négative entre le MACD et la trajectoire du prix, indiquant une décélération du rythme haussier.  Dans l'ensemble, sur le graphique journalier, le RSI journalier continue son chemin haussier, tandis que le MACD se situe au-dessus de ses lignes de signal et nulle, favorisant la poursuite de la tendance haussière.

Support : 102.00 (S1), 101.15 (S2), 99.85 (S3)
Résistance : 103.00 (R1), 104.10 (R2), 105.00 (R3)

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

En ligne

 

Pied de page des forums