#1 16-05-2014 11:32:14

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4642
Site web

Analyse Forex - le retour de la prime de risque

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 
Le retour de la prime de risque.  Les prix des obligations ont été à la hausse mercredi, mais il y a eu une forte réaction dans la direction opposée jeudi sur plusieurs marchés.  Des chiffres du PIB pour le 1T plus bas que prévus pour certains pays périphériques européens nous ont rappelé que a) le ratio dette/PIB de ces pays ne s'améliore pas nécessairement, et b) les obligations périphériques de la zone euro, à leurs niveaux actuels, ne comportent pratiquement pas de prime de risque. Sur le marché à plus ou moins court-terme (5 ans) l'Irlande empruntait à des taux inférieurs à ceux du RU et de l'Espagne et inférieur à ceux des USA ! (bien qu'en devise différentes) Comme je l'ai indiqué dans un article pour le site web de CNBC  (”les nouvelles obligations grecques en disent plus sur l'Allemagne que sur la Grèce,” 11 avril, ( http://www.cnbc.com/id/101574949 ), si le taux d'intérêt d'un pays est plus élevé que son taux de croissance, alors le poids de la dette augmentera automatiquement en tant que pourcentage du PIB. Le pays va devoir adopter un surplus de budget primaire vraiment plus élevé afin d'empêcher la dette de s'accumuler.  Apparemment les investisseurs ont soudainement réalisé que c'est toujours le cas pour les pays périphériques.  L'Espagne a peut-être subi une accélération de la croissance pendant le 1T mais l'économie du Portugal a ralenti de 0.7% en glissement trimestriel et plusieurs pays principaux s'en sont assez mal tirés (surtout les Pays-Bas avec -1.4% en glissement trimestriel).  Cela ramène une prime de risque dans les obligations périphériques et les rendements pour certains pays ont brutalement augmenté de près de 20 bps.  Les rendements des obligations ont cependant baissé de 6 points de base dans une course vers la qualité. 

Le retour des primes de risque a eu lieu sur les devises aussi et l'USD a gagné face à la plupart des devises des ME que nous suivons.  La TRY a été la grande perdante, les syndicats du travail en Turquie se sont mis en grève pour protester contre le désastre minier.  Le HUF, ZAR et BRL étaient loin derrière.  La diversité régionale des perdants montre que ce n'est pas nécessairement une contagion ou à cause des craintes sur l'Ukraine mais plutôt lié aux problèmes spécifiques de chaque pays.  Par exemple, le HUF a baissé après qu'une loi a été publiée, rendant obligatoire le soutien de la banque centrale hongroise aux politiques économiques du gouvernement.  La seule devise des ME à avoir fait un gain notable face à l'USD a été l'INR qui a augmenté suite au vote qui a démarré et il semblerait que la coalition BJP soit en tête de liste.  Les actions indiennes ont enregistré des hausses le plus importantes en cinq ans suite à l'actualité.  Je reste prudent sur les carry trades pour l'instant, bien qu'avec les rendements à 10 ans américain maintenant sous la barre des 2.5%, la cupidité va certainement compenser la crainte dans quelques jours et les investisseurs vont recommencer à investir.

Pour ce qui est des devises du G10, l'USD était plus élevé face à la plupart d'entre elles, à l'exception du JPY, grâce à son attrait de valeur refuge. 

La présidente de la Fed, Janet Yellen a parlé devant la Chambre de Commerce américaine et l'Administration des petites Entreprise américaines, mais a fait peu de révélation sur la politique de la Fed.
La journée européenne est relativement légère, aucune nouvelle importante ne sera publiée.  En Europe, nous aurons seulement la balance commerciale de la zone euro pour mars.  Le surplus commercial du bloc est prévu en hausse à 16bn EUR comparé à 13.6bn EUR.

Aux USA, les mises en chantier et les permis de construire sont prévus en amélioration en avril, tandis que le sentiment consommateur préliminaire de l'Université du Michigan est prévu en hausse de 84.1 à 84.5. Plus de bonnes nouvelles économiques américaines, surtout celles qui touchent le marché du logement, aidera le dollar à augmenter davantage, à mon avis.

Deux autres conférenciers suivront Yellen vendredi.  Benoit Coeure, le membre du conseil exécutif de la BCE fera un discours pendant une conférence, et le président de la Fed de St Louis, James Bullard, fera une présentation sur l'économie et la politique monétaire à l'association des banquiers de l'Arkansas.

La paire EUR/USD rebondi à partir de 1.3650

La paire EUR/USD a baissé sous l'obstacle de 1.3695 jeudi et atteint la prochaine à 1.3650 (S2).  Toutefois, la paire a rebondi plus tard dans la journée pour s'échanger une nouvelle fois au-dessus de 1.3695 (S1).  Si on considère que le RSI a augmenté après être sorti de ses conditions de surachat, et que le MACD bien qu'en territoire baissier, se situe au-dessus de sa ligne de cible, je n'exclurais pas la poursuite de la vague haussière pour un défi proche de la zone de 1.3745 (R1).  Néanmoins, je considère la perspective à court-terme générale à la baisse et l'avancée d'hier une vague corrective.  Par conséquence, je prévois que les baissiers prennent le contrôle dans le futur proche et ciblent une nouvelle fois le niveau de support de 1.3650 (S2).

Support : 1.3695 (S1), 1.3650 (S2), 1.3600 (S3)
Résistance : 1.3745 (R1), 1.3790 (R2), 1.3815 (R3)

La paire EUR/JPY est-elle prête pour une nouvelle baisse ?

La paire EUR/JPY a baissé sous la barrière psychologique de 140.00 et baissé pour rencontrer le prochain support à 139.15 (S1).  Tant que le taux enregistre des bas et des hauts inférieurs en dessous des deux moyennes mobiles, la situation est négative.  Une chute claire en-dessous du support de 139.15 (S1) pourrait paver la voie vers le prochain obstacle à 137.55 (S2).  Sur le graphique journalier, le MACD journalier a quitté sa ligne neutre et obtenu un signe négatif, confirmant le rythme baissier récent de la paire et favorisant la poursuite de la baisse.

Support : 139.15 (S1), 137.55 (S2), 136.20 (S3)
Résistance : 140.00 (R1), 141.00 (R2), 142.40 (R3)

La paire GBP/USD reste mitigée

La paire GBP/USD a baissé sous la barrière de 1.6820 et a baissé pour trouver du support proche de la barrière de 1.6760 (S1), légèrement en-dessous de la frontière basse du canal haussier à long-terme, connectant les hauts et les bas sur le graphique journalier.  Le taux reste dans le canal mentionné plus haut, gardant la tendance haussière à long-terme intacte, mais si la semaine clôture plus bas que le niveau d'ouverture de lundi, cela confirmera l'étoile filante identifiée sur le graphique hebdomadaire et déclencher de nouvelles baisses.  Par conséquent, je maintiens ma vision neutre sur la situation générale de la paire.  Sur le graphique à 4 heures, le RSI a rebondi de son niveau de 30, tandis que le MACD bien qu'en territoire négatif, a dépassé sa ligne de cible, favorisant un mouvement à la hausse pour l'instant.

Support : 1.6760 (S1), 1.6700 (S2), 1.6600 (S3)
Résistance : 1.6820 (R1), 1.6900 (R2), 1.7000 (R3)

L'or ne choisit aucune direction

L'or n'a pas réussi à se maintenir au-dessus de 1300 et a encore baissé.  Le métal précieux semble préférer un chemin latéral entre le support de 1280 (S1) et la résistance de 1315 (R2). Nos deux moyennes mobiles se dirigent toujours sur les côtés, tandis que le MACD et le RSI journaliers se situent proche de leurs niveaux neutres, confirmant la situation sans tendance du métal précieux.  Une rupture au-dessus de 1315 (R1) est nécessaire pour rendre la situation positive et pourrait cibler la résistance de 1330 (R3), tandis qu'une chute en-dessous de 1280 (S1) pourrait nous mener vers le support de 1268 (S2).

Support : 1280 (S1), 1268 (S2), 1250 (S3)
Résistance : 1305 (R1), 1315 (R2), 1330 (R3)
   
Le pétrole baisse

Le WTI a baissé pour s'échanger une nouvelle fois en-dessous du niveau de 102.00 mais a rencontré du support légèrement au-dessus de la barre des 101.15 (S1) et est prêt à un nouveau défi proche de l'obstacle de 102.00 (R1).  Tant que le WTI affiche des hauts et des bas supérieurs au-dessus des deux moyennes mobiles, la tendance haussière reste intacte.  Toutefois, puisque nos études de rythme continuent de baisser, et le MACD est en-dessous de sa ligne de cible, j'adopterais une position neutre pour l'instant tant que nous ne savons pas si la tendance haussière va continuer ou pas.

Support : 101.15 (S1), 99.85 (S2), 98.85 (S3)
Résistance : 102.00 (R1), 103.00 (R2), 104.00 (R3)

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums