#1 09-09-2009 09:56:07

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

La hausse des actions, alimenté par un fort consensus baissier

Le cercle vertueux de la hausse des actions,
alimenté par un fort consensus baissier


En égard au fort consensus baissier observé sur les ratios call/put et la volatilité implicite, nous pouvons affirmer avec conviction que la prolongation de la dynamique haussière des indices repose sur des bases saines.

La conjonction de l’analyse de marché avec l’analyse du consensus donne historiquement de très bons résultats, notamment dans des phases de rebond des actions. Les différents « baromètres de la peur » (fort consensus baissier, forte demande de puts…) portent mécaniquement les indices actions plus hauts. Le réservoir des baissiers se remplit rapidement à chaque petite correction, la hausse reprend dans la foulée. Du côté des flux de capitaux, notons que la part des investissements en actions dans la valeur total des placements monétaires reste historiquement basse. Cette abondance de liquidités couplée au consensus baissier dominant entretient la tendance haussière.

L’analyste de marché observe que chaque rebond du CAC 40 (et des autres indices actions majeurs) correspond à la présence d’un support chartiste et d’un excès de sentiment baissier. A court terme, l’indice parisien teste le support à 3560 points, de portée moyenne mais qui représente 50% de la dernière impulsion haussière depuis 3400 points. Ce ratio a la faveur de nombreux analystes techniques mais les 3560 points ne sont qu’un support à court terme. A moyen terme, sur un horizon de 4 semaines, 3400 points est le véritable pivot. Les traductions de ce niveau sur le DAX 30 et le S&P 500 sont respectivement de 5100 points et 958 points. L’achat fort sur ces niveaux est une excellente stratégie tant que le sentiment haussier reste secondaire.

Notons enfin que le bon comportement de l’or et des prix obligataires montrent aussi que la plupart des investisseurs n’ont pas encore rallié la dynamique haussière.

http://broker-forex.fr/forum/userimages/ana-cac40.jpg

http://broker-forex.fr/forum/userimages/ana2-cac40.jpg


Vincent Ganne
IG MARKETS France


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums