#1 10-04-2014 11:34:51

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4640
Site web

Le compte rendu de la Fed change la perception du marché

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 
Le compte rendu de la Fed change la perception du marché.  Les comptes rendu du FOMC ont généralement confirmé les vues de ceux qui s'attendent à ce que la Fed aille vers une politique plus restrictive, mais cette fois-ci ils ont donné une impression plus conciliante de la pensée de la Fed que le marché ne l'avait prévu.  D'une part, plusieurs membres ont déclaré qu'ils n'avaient pas vraiment révisé leurs projections de croissance économique modérée, malgré les indicateurs faibles récents, qui ont largement été attribué au mauvais temps et aux taux d'emprunt plus élevés Ils ont aussi généralement été d'accord sur le fait que le marché du travail avait continué son amélioration.  Mais le point clé pour les acteurs du marché est qu'il n'y a pas eu de mention faite à propos de la fameuse période de "six mois" que la présidente du FOMC, Janet Yellen, avait précédemment indiqué comme étant "une période temps considérable" pendant laquelle les taux ne changeront pas après que la Fed ait terminé son programme d'achat obligataire. De plus, plusieurs membres ont exprimé leur inquiétude quant au fait que le marché pourrait mal interpréter les projections des membres du FOMC concernant les taux d'intérêt, indiquant qu'ils évoluaient dans un mouvement de fonction réaction moins accommodant (ce qui s'est en fait réellement passé).  Les attentes des fonds fédéraux sur le long-terme ont baissé de 6.5 points, les actions ont augmenté, la courbe de rendement s'est accentuée (les rendements d'obligations à court-terme ont baissé, ceux sur le long-terme ont augmenté suite aux attentes des taux à court-terme restant basses pendant plus longtemps, entrainant un inflation à long-terme plus élevée) et le dollar a été vendu de manière agressive.

Le dollar commence la journée européenne à la baisse face à toutes les devises du G10 et plusieurs devises des ME; Les carry trades ont augmenté davantage, les investisseurs assumant maintenant que les taux US resteront bas pendant plus longtemps qu'ils ne l'avaient prévu, ce qui ôte un peu de pression sur les pays ME et rend leur taux d'intérêt relativement haut encore plus attrayant.
Dans le G10, les devises avec le carry le plus élevé sont le NZD, AUD, NOK et CAD et le SEK dans cet ordre.  Parmi les devises des ME, il y a le TRY, BRL, INR, RUB, IDR et ZAR.  Ces devises pourraient celles auxquelles on s'intéresse le plus dans le futur proche, bien que je prévois que le RUB continuera à avoir des problèmes à cause de la situation en Ukraine.  L'inde et l'Indonésie ont aussi des élections qui pourraient avoir un impact sur les devises.

L'Australie a publié un chiffre du chômage meilleur que prévu pour mars, en baisse à 5.8% comparé à 6.0% au lieu d'augmenter à 6.1% comme le marché l'avait prévu. Pourtant l'impact de ce bon chiffre a été quelque peu compensé par les chiffres commerciaux décevants de la Chine, qui montre que les importations ont chuté de 11.3% en glissement annuel en mars au lieu d'augmenter de 3.9% comme prévu.  Les exportations ont aussi été en baisse, résultant en un surplus commercial plus élevé que prévu.

Pendant la journée européenne, nous avons une réunion politique de la Banque d'Angleterre.  Une nouvelles fois, il est fort probable que cela soit un évènement sans importance car tous les économistes enquêtés par Bloomberg prévoient que la Banque ne changera pas de politique.  Le mois dernier, la livre a augmenté de 25 points après la publication mais a rendu ses gains dans les minutes qui ont suivi. 
Pendant ce temps, la BCE publie son rapport mensuel.

Pour ce qui est des indicateurs, la production industrielle française est prévue en hausse de 0.2% en glissement mensuel en février après une baisse au même rythme en janvier, tandis que l'IPC de l'Italie pour le mois est prévu en baisse de 0.3% en glissement mensuel après avoir augmenté de +1.0% en glissement mensuel.

Nous avons plusieurs chiffres d'IPC prévus pour jeudi qui devraient réaffirmer l'idée que l'inflation en Europe ralentit.  L'IPC harmonisé UE de la France est prévu en ralentissement à +0.8% en glissement annuel comparé à +1.1% en glissement annuel, corroborant le ralentissement de l'IPC de la zone euro préliminaire pour mars.  L'IPC de la Suède pour mars est prévu en baisse vers la déflation à -0.3% en glissement annuel comparé à -0.2% en glissement annuel en février.  La Norvège bouge différemment :  son IPC est prévu inchangé à +2.1% en glissement annuel, tandis que l'IPC sous-jacent est prévu en accélération à +2.5% en glissement annuel comparé à +2.1% en glissement annuel.  Cela pourrait soutenir le NOK, comme un des pays européens dans lequel la banque centrale n'est pas confrontée à une inflation en-dessous de la cible.

Aux Etats-Unis, Les nouvelles demandes d'allocations chômage pour la semaine terminée le 5 avril sont prévues en hausse à 320k comparé à 326k la semaine précédente.  Cela amènerait la moyenne mobile des 4 semaines à 319k, pas vraiment de changement comparé aux 315k précédents.

Au Canada, le nouvel indice des prix du logement pour février est prévu en ralentissement à +0.1% en glissement mensuel comparé à +0.3% en glissement mensuel en janvier.

L'agenda de jeudi inclut cinq conférenciers.  Pendant la journée asiatique, nous avons le gouverneur de la Réserve Fédérale, Daniel Tarullo et le membre du conseil d'administration de la Banque du Japon, Ryuzo Miyao.  Pour la journée européenne, le membre du conseil exécutif de la BCE, Peter Praet, le vice-président de la BCE et président de la Fed de Chicago, Charles Evans feront des discours.


EUR/USD

La paire EUR/USD a augmenté hier, violant deux obstacles de résistance d'affilé.  La paire s'échange entre le support de 1.3845 (S1) et la résistance de 1.3880 (R1).  Une violation claire de 1.3880 (R1) pourrait paver la voie vers les hauts de 1.3965 (R2).  Le taux a dépassé le sommet de 1.3810 et cela confirme un haut supérieur à venir renversant la perspective à positive.  Le MACD se situe dans son territoire positif, confirmant le rythme haussier récent mais le RSI se situe dans sa zone de surachat.  D'autre part, le RSI a commencé à baisser, indiquant que le rythme ralentit.  Je pense que la paire EUR/USD devrait baisser lorsque l'indicateur sortira de ses conditions extrêmes.

Support : 1.3845 (S1), 1.3810 (S2), 1.3695 (S3)
Résistance : 1.3880 (R1), 1.3965 (R2), 1.4000 (R3)
   
USD/JPY

USD/JPY est en mode de consolidation, et reste légèrement au-dessus du niveau de support de 101,75 (S1).  Une nette chute en-dessous de cette barrière pourrait paver la voie vers l'obstacle de 1.3650 (S2).  Le MACD reste en-dessous de ses lignes nulle et de cible, confirmant le rythme négatif sur le court-terme du prix.  J'ignorerais le RSI en surachat pour l'instant, puisqu'il est en train de baisser, et je prévois une vague corrective à la hausse qui ne commencera que lorsque le RSI sortira de sa zone extrême.

Support : 101.75 (S1), 101.25 (S2), 100.75 (S3)
Résistance : 102.15 (R1), 102.70 (R2), 103.40 (R3)

EUR/GBP

EUR/GBP a baissé en-dessous de la frontière basse de 0.8255 (R1) du chemin latéral récent sur lequel il se situait mardi, mais hier il a augmenté pour tester la barre en tant que résistance.  La perspective à court-terme est maintenant négative et je prévois des nouvelles extensions baissières vers l'obstacle de support à 0.8200 (S2).  Nous ne vous conseillons pas de vous fier à nos indicateurs de rythme, puisque le MACD, bien qu'en territoire baissier, se situe au-dessus de sa ligne de signal, tandis que le RSI a atteint sa ligne de résistance bleue et pointe vers le bas.

Support : 0.8230 (S1), 0.8200 (S2), 0.8160 (S3)
Résistance : 0.8255 (R1), 0.8300 (R2), 0.8340 (R3)

Or

L'or a rencontré du support une nouvelle fois à la frontière basse du canal à court-terme et a augmenté pour violer la barre des 1315.  Je prévois que les haussiers ciblent le niveau de résistance de 1325 (R1), proche de la bande supérieur du canal et du niveau de retracement de 38.2% de la tendance baissière à court-terme du 17 mars - 1 avril.  Tant que le métal précieux forme des hauts et des bas plus élevés dans le canal à tendance haussière à court-terme, la situation reste positive.

Support : 1315 (S1), 1295 (S2), 1280 (S3)
Résistance : 1325 (R1), 1342 (R2), 1354 (R3)

Pétrole
 
Le WTI a augmenté a réussi à dépasser la barrière des 103.00.  La trajectoire du prix reste à la hausse puisque le WTI enregistre des hauts et des bas supérieurs au-dessus des deux moyennes mobiles et je prévois des extensions vers les hauts de 105.00 (R1).  Néanmoins, puisque le RSI semble prêt à franchir à la baisse sa barre des 70 une vague corrective baissière avant que les haussiers ne regagnent du
terrain 'est pas exclue.

Support : 103.00 (S1), 100.00 (S2), 100.00 (S3)
Résistance : 105.00 (R1), 108.00 (R2), 110.00 (R3)
 

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums