#1 08-04-2014 11:01:59

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4713
Site web

Analyse Forex par IronFX - La peur l'emporte

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 

La peur l'emporte.  Dans l'éternel combat qui oppose la peur à la cupidité, ces deux grands facteurs sont les  motivations sur le marché, la peur semble l'avoir emporté pour le moment, tout du moins sur les marchés boursiers.  Les marchés boursiers ont continué de baisser hier sans aucune nouvelle macro-économique particulière, et bien que les attentes des fonds fédéraux aient continué de baisser (5 points de baisse supplémentaire sur le long terme).  L'AUD et le CAD, les deux devises en progression, n’ont pas performés dans l'ensemble, tandis que toutes les autres devises du G10 se sont renforcées face à l'USD.  On peut espérer une meilleure  performance aujourd’hui, les actions chinoises ayant atteint leur plus haut niveau en six semaines suites aux attentes des mesures de relance gouvernementales, plusieurs autres marchés boursiers asiatiques ont été stables et plus performants. Les contrats à terme S&P 500 ont été légèrement en hausse pendant la matinée de trading sur le marché européen.  Un rebondissement des actions, le cas échéant, stimulerait probablement les devises en croissances (et surtout l’AUD) et aiderait  le dollar à se renforcer.

Cet épisode "sans risque" est différent des précédents, car les devises sur les marchés émergents  continuent de se renforcer, certainement à cause des attentes sur les taux américains  attendus en baisse.  Le BRL a aussi beaucoup augmenté autant que le marché boursier brésilien et a été l'un des rares marchés au monde à se renforcer hier (+2.1%).  TRY et ZAR sont aussi dans leur récent rétablissement.  D'autre part, le RUB a été le grand perdant parmi sur les devises sur le marché émergent, la situation en Ukraine s'intensifie à nouveau. 

La grande question pour moi est de savoir quand le marché va commencer à s'y intéresser.  Les dirigeants du pays ont averti hier que leur pays était en danger d'être mis à feu et à sang, les séparatistes pro-russes armés ayant occupé les immeubles gouvernementaux dans trois villes de l'est de l'Ukraine, selon le FT.  Bien que le président par intérim de l'Ukraine ait blâmé Moscou, les politiciens russes ont évité de suggérer que leur pays intervienne militairement.  Néanmoins, je pense que ces évènements nécessitent notre attention, parce que l'initiative est peut-être due à des individus sur le terrain plutôt que des politiciens dans la capitale, et quand on est sur le terrain, on a tendance à ne pas penser aux conséquences de nos actes.  Un acte non réfléchi de quelques tête brulées pourrait avoir de plus grandes implications géopolitiques qui impacteraient le marché du Forex.  Cela me semble potentiellement négatif pour la paire EUR/USD bien que la paire soit de retour au-dessus du niveau de 1.37 ce matin.

Il est remarquable qu'en dépit d'un dollar faible, les attentes de taux d'intérêt bas et les tensions qui s'intensifient en Ukraine, l'or continue de baisser.  Bien que la situation technique reste haussière, fondamentalement il semblerait que quelque chose ait changé dans la perception des investisseurs.  Le CHF a été la meilleure des devises du G10 la veille, indiquant un retour vers les valeurs sures, et pourtant il semblerait que l'or ne figurent plus sur la liste de ses valeurs sures.  Cela est contraire au comportement de l'argent, qui s'est renforcé pendant la journée.

Le conseil politique de la Banque du japon a terminé sa réunion de deux jours et s'est abstenue d'ajouter des mesures de relance supplémentaires.  Le compte courant est redevenu excédentaire de 613bn JPY en février comparé à 1.6trn JPY de déficit en janvier.  Néanmoins, le JPY a augmenté, certainement à cause d'une baisse de 1.5% du TOPIX plutôt que d'une réaction à la réunion de la BdJ ou des chiffres actuels du compte courant, qui ont été tous les deux conformes aux attentes.  Je prévois toujours que la BdJ prenne des mesures suite au ralentissement de l'économie après l'augmentation de la taxe à la consommation ce mois-ci. 

Pendant la journée européenne, le taux de chômage de la Suisse pour mars est prévu inchangé à 3.2% sur une base ajustée saisonnière.  Au RU, la production industrielle est prévue en accélération à +0.3% en glissement mensuel en février comparé à +0.1% en janvier.  Cette indicateur peut avoir un effet important sur la GBP, surtout lorsqu'il n'atteint pas les prévisions.

Au Canada, les mises en chantier pour mars sont prévues à 192k comme en février, tandis que les permis de construire pour février sont prévus en baisse de 2.0% en glissement mensuel, après avoir augmenté de 8.5% en janvier.

Nous avons quatre conférenciers prévus pour Mardi.  Le président de la Fed de Philadelphia, Charles Plosser, fait un discours d'introduction intitulé "Consolider les normes prudentielles dans les règlementations financières", le président de la Fed de Minneapolis, Narayana Kocherlakota, fera un discours à la Chambre de Commerce de Rochester, et le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, fera un discours a une conférence intitulé "Gérer la transition vers la normalité - les implications pour la politique fiscale".  Le membre du conseil d'administration de la BCE, Jens Weidmann fera un discours à Berlin pendant le 20ème programme du congrès bancaire allemand.


EUR/USD

La paire EUR/USD a augmenté lundi et s'échange une nouvelle fois au-dessus de 1.3700.  Néanmoins le taux s'échange, toujours en-dessous des deux moyennes mobiles et la ligne de tendance baissière, je considèrerais la récente avancée en tant que vague corrective et le chemin baissier à court-terme reste intacte.  Une chute en-dessous de 1.3695 (S1) confirmerait un bas inférieur et défierait probablement le support de 1.3650 (S2).  Seul un mouvement au-dessus du haut précédent de 1.3810 (R1) changerait la perspective la paire de devise.

Support : 1.3695 (S1), 1.3650 (S2), 1.3600 (S3)
Résistance : 1.3810 (R1), 1.3845 (R2), 1.3880 (R3)


USD/JPY

La paire USD/JPY a baissé après avoir rencontré de la résistance à 104.00 (R2), mais la baisse a été stoppée légèrement au-dessus du support de 102.70 (S1) et la moyenne mobile des 200 périodes.  Un rebondissement proche de cette zone de support pourrait défier la résistance de 103.40 (R1) où une violation à la hausse pourrait paver la voie vers un autre test à l'obstacle de 104.00 (R2).  Le MACD se situe dans son territoire négatif, confirmant le rythme baissier récent, mais le RSI a rencontré du support à son niveau de 30 et a augmenté, augmentant les possibilités d'un rebondissement.

Support : 102.70 (S1), 101.85 (S2), 101.25 (S3)
Résistance : 103.40 (R1), 104.00 (R2), 104.75 (R3)


EUR/GBP

La paire EUR/GBP reste dans la fourchette comprise entre le support de 0.8255 (S1) et la résistance de 0.8300 (R1).  Le taux a rencontré de la résistance proche de la moyenne mobile des 50 périodes hier, et a légèrement baissé.  Une chute claire en-dessous du support de 0.8255 (S1) pourrait avoir des implications baissières et ouvrir la voie vers le prochain obstacle à 0.8200 (S2).  A la hausse, un mouvement au-dessus de la résistance de 0.8300 (R1) pourrait déclencher des extensions vers l'obstacle de 0.8340 (R2).  Le RSI et le MACD se déplacent de manière latérale, indiquant un rythme neutre pour le moment.

Support : 0.8255 (S1), 0.8200 (S2), 0.8160 (S3)
Résistance : 0.8300 (R1), 0.8340 (R2), 0.8400 (R3)


Or

L'or a légèrement baissé pour rencontrer un support à l'obstacle de 1295 (S1).  Si les haussiers sont assez forts pour faire grimper le métal, je prévois qu’ils ciblent la résistance de 1315 (R1), où une rupture pourrait entrainer la prochaine à 1325 (R2) proche du niveau de retracement de 38.2% de la tendance baissière à court-terme du 17 mars - 1 avril.  Nos deux études de rythme suivent des chemins haussiers, tandis que le MACD se situe au-dessus de ses lignes de signal et nulle, confirmant le récent rythme positif du métal.

Support : 1295 (S1), 1280 (S2), 1265 (S3)
Résistance : 1315 (R1), 1325 (R2), 1342 (R3)

   
Pétrole

Le WTI a baissé mais après avoir rencontré un support à la barrière clé de 100.00 (S1) et la moyenne mobile des 200 périodes a augmenté.  Le prix reste entre le support de 100.00 (S1) et la résistance de 102.00 (R1).  Les deux moyennes mobiles se dirigent parallèlement, ainsi je maintiens ma vision neutre.  Un mouvement en-dessous du support de 98.80 (S2) confirmerait un bas inférieur et pourrait rendre la situation négative, tandis qu'un mouvement au-dessus de 102.00 (R1) pourrait renforcer la tendance haussière à court-terme précédente.

Support : 100.00 (S1), 98.80 (S2), 98.30 (S3)
Résistance : 102.00 (R1), 103.00 (R2), 105.00 (R3)
 

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums