#1 07-04-2014 11:52:19

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4642
Site web

Analyse Forex du 07/04/14 par IronFX

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 

Une surprise inédite.  L'action du marché de vendredi était confuse : un chiffre des créations d'emploi soi-disant bon a résulté avec des rendements obligataires beaucoup plus bas et une bourse plus basse aussi.  Des prix de l'or plus élevés - un signe de risque qui disparait - et un regain d'intérêt des carry trades, pourtant le yen a été la meilleure devise du G10.

Le chiffre principal des créations d'emploi US a été largement conforme aux attentes, bien que les mois précédents aient été révisés à la hausse - ce qui signifie que c'était vraiment mieux qu'il n'y paraissait.  La plupart des autres détails étaient aussi favorables, y compris une augmentation surprise du taux de participation et une grosse augmentation de la durée de la semaine de travail moyenne (ce qui signifie des salaires plus importants, et donc plus de dépenses, plutôt qu'une augmentation des créations elles-mêmes).  Pourtant le dollar a baissé, les taux d'intérêt ayant beaucoup baissé :  les rendements à cinq ans ont baissé de près de 10 points tandis que les taux d'intérêt implicites sur les contrats à terme des fonds fédéraux ont baissé de près de 9.5 points.  Une explication possible est que le salaire horaire moyen a été stable après avoir augmenté de 0.4% le mois dernier.  Cela a porté le taux de croissance en glissement annuel en baisse à 2.1% comparé à 2.2% (au lieu d'augmenter à 2.3% comme prévu) et a confirmé que la hausse de février des salaires était exceptionnelle et pas le début qu'une accélération.  La présidente de la Fed, Yellen, a récemment mis l'accent sur la croissance lente des salaires qui confirme que les marchés du travail sont faibles, et elle a confirmé que "c'était un autre signe que le travail de la Fed n'est pas encore terminé'.  Cela expliquerait la baisse des attentes des fonds fédéraux et, par conséquent, la baisse du dollar face à plusieurs devises du G10, ainsi que la plupart des devises des EM que nous suivons.

La paire EUR/USD est restée sous pression à cause d'un rapport que la BCE qui a essayé de modeler l'impact d'achat de milliards d'EUR de titres, en tant que partie intégrante de l'AQ.  Ce qui est tout naturel, car on s'attend à ce qu'ils modèlent l'impact d'un tel mouvement avant de l'essayer.  Néanmoins, la taille de l'exemple et le contraste avec la réduction de la Fed a maintenu la faiblesse de l'EUR.  Il ouvre ce matin en-dessous de 1.37 pour la première fois depuis le 27 février.  A mon avis, d'un point de vue fondamentale et technique (voir ci-dessous) la fourchette de trading va certainement bouger à partir de maintenant, car les investisseurs anticipent de nouvelles actions d'assouplissement de la BCE.

L'autre surprise a été que les stocks américains ont baissé en dépit des attentes à la baisse des taux américains, ce qui serait normalement haussier pour le marché.  La route était centrée sur les actions à faible capitalisation et des actions à haut PE, ce que les fonds de couverture ont apparemment acheté avec peu de succès.  L'indice de faible capitalisation de S&P 600 a été en baisse de 2.1% et le NASDAQ de 2.6% ce qui a fait baisser le marché plus largement aussi.  Cela pourrait être un mauvais signe pour les actions – jusqu’à récemment, la phrase magique sur les marches a été “acheter les baisses” mais la logique n’a pas fonctionné cette fois-ci pour le NASDAQ, qui a clôturé en-dessous de sa moyenne mobile des 100 jours pour la première fois depuis décembre 2012.

Pourtant ce n'est pas encore un environnement sans risque.  Les pays des ME sont les bénéficiaires si la Fed ne restreint pas aussi rapidement ou autant que prévu, et comme mentionné plus haut, le dollar a perdu du terrain face à la plupart des devises des ME que nous suivons, y compris près de 1% face au TRY et ZAR et près de 2% face au BRL.  Les carry trades semblent revenir à la mode et je prévois que certaines des devises des ME qui ont beaucoup souffert et celles avec un taux d'intérêt plus élevé reviennent quelque peu. 

Une autre contradiction, bien que les investisseurs reviennent sur les carry trades, le JPY a été la meilleure devise du G10.  Une réunion de deux jours de la Banque du Japon démarre aujourd'hui.  Je ne prévois aucun changement pour l'instant, car ils voudront certainement mesurer l'impact de la hausse de la taxe à la consommation avant de prendre des mesures quelconque, surtout après que l'enquête récent de la BdJ ait montré que les attentes d'inflation augmentent vers leur cible. Toutefois, plus tard dans l'année, je prévois qu'ils prennent des mesures pour faire avancer les choses, la hausse des salaires trainent derrière la hausse des prix, ce qui signifie que leurs efforts sont déflationnistes et par inflationnistes.  Je prévois tout de même que la paire USD/JPY continue d’augmenter.

Il y a peu de chose dans le calendrier d'aujourd'hui.  La BCE publie son rapport annuel.  La production industrielle allemande est prévue en ralentissement à +0.3% en glissement annuel comparé à +0.8% en janvier.  La production industrielle norvégienne sera aussi publiée mais pas de prévision disponible.  En Suisse, le taux IPC pour mars est prévu à -0.1% en glissement annuel, le même qu'en février, bien que le taux en glissement mensuel soit prévu en accélération à +0.2% comparé à +0.1%.  Il n'y a aucun indicateur américain important prévu aujourd'hui.

Nous avons quatre conférenciers de la BCE prévus lundi.  Membre du conseil exécutif de la BCE, Yves Mersch, fera un discours sur la règlementation, le membre du conseil d'administration, Ewald Nowotny, fera un discours sur "le sentiment européen en Autriche et en France" à Vienne, le membre du conseil d’administration de la BCE, Weidmann, donnera une conférence à Amsterdam et le vice-président de la BCE, Vitor Constancio, présente le rapport annuel au parlement européen à Bruxelles.  Le président de la Fed de St Louis, James Bullard, fera un discours su la politique monétaire à Los Angeles.


EUR/USD

La paire EUR/USD a baissé, franchissant à la hausse la barre des 1.3710.  Si les baissiers sont assez fortes pour maintenir le taux en-dessous de ce niveau, je pense qu'ils cibleront les extensions vers le niveau de support de 1.3650 (S1).  Le MACD reste en-dessous de ses lignes nulle et de signal, tandis que la moyenne mobile des 50 périodes a franchi à la baisse la moyenne mobile des 200 périodes, confirmant la tendance baissière à court-terme.  Tant que le taux forme des plafonds et des planchers plus bas dans le canal descendant baissier violet, je considère la perspective à court-terme négative.

Support : 1.3650 (S1), 1.3600 (S2), 1.3560 (S3)
Résistance : 1.3710 (R1), 1.3810 (R2), 1.3845 (R3)

   
EUR/JPY

La paire EUR/JPY n'a pas réussi à violer l'obstacle de résistance de 143.20 (R2) et a beaucoup baissé pour s'échanger une fois de plus en-dessous de 142.00 (R1).  Le taux s'échange maintenant proche de la moyenne mobile des 200 périodes et puisque la possibilité d'un bas plus élevé existe toujours, je maintiens ma position neutre pour l'instant.  Le MACD déjà en-dessous de sa ligne de signal, a baissé en-dessous de sa ligne nulle, indiquant un rythme négatif, mais le RSI trouve du support proche du niveau de 30, ainsi un rebondissement du prix proche de la moyenne mobile des 200 périodes n'est pas exclu.  Sur le graphique journalier, la paire s'échange dans une formation en triangle et une rupture au-dessus de la résistance de 143.80 (R3) confirmerait l'échappée de la formation et probablement un signal que la tendance haussière à long-terme reprend du rythme.

Support : 141.00 (S1), 140.20 (S2), 139.15 (S3)
Résistance : 142.00 (R1), 143.20 (R2), 143.80 (R3)
   

GBP/USD

La paire GBP/USD n'a pas réussi à maintenir son taux au-dessus de 1.6600 et a baissé en-dessous de ce niveau.  Le prix s'échange maintenant proche de la frontière basse du canal de tendance haussière à long-terme, où une chute suivie d'une violation nette du support de 1.6540 pourrait paver la voie vers les bas de 1.6465 (S2).  Nos deux études de rythme suivent des chemins baissiers, tandis que le MACD se situe en-dessous de ses lignes de signal et nulle, confirmant le récent rythme négatif du prix.  A la hausse, une rupture au-dessus de la résistance clé de 1.6700 (R2) est nécessaire pour raviver la hausse et cibler la barrière de 1.6760 (R3).

Support : 1.6540 (S1), 1.6465 (S2), 1.6380 (S3)
Résistance : 1.6600 (R1), 1.6700 (R2), 1.6760 (R3)


Or

L'or a augmenté, franchisant à la hausse l'obstacle de 1295 et confirmant la divergence positive identifiée entre nos deux études de rythme et le prix.  Le métal précieux s'échange maintenant entre le support mentionné plus haut et la résistance de 1315 (R1), où une rupture claire pourrait défier la résistance de 1325 (R2), proche du niveau de retracement de la tendance baissière à court-terme du 17 mars - 1 avril.  Comment mentionné dans les commentaires précédents, il est trop tôt pour mettre en question un renversement de tendance et je considèrerais l'avancée récente comme une phase corrective pour l'instant.

Support : 1295 (S1), 1280 (S2), 1265 (S3)
Résistance : 1315 (R1), 1325 (R2), 1342 (R3)
     
   
Pétrole

Le WTI a continué son avancée et trouvé de la résistance à 101.60 (R1), légèrement en-dessous de la frontière basse du canal descendant haussier violet.  Une chute en-dessous du support de 100.00(S1) pourrait défier une nouvelle fois les bas récents à 98.80 (S2).  Toutefois, je maintiendrais ma vision neutre puisqu'un mouvement en-dessous du support de 98.30 (S3) est nécessaire pour rendre la situation négative, tandis qu'un mouvement au-dessus de 102.00 (R2) pourrait renforcer la tendance haussière à court-terme précédente.

Support : 100.00 (S1), 98.80 (S2), 98.30 (S3)
Résistance : 101.60 (R1), 102.00 (R2), 103.00 (R3)
 

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums