#1 04-04-2014 10:15:22

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4546
Site web

Analyse Forex : la BCE s'est une nouvelle fois abstenue d'agir

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 

Des promesses toujours des promesses.  La BCE s'est une nouvelle fois abstenue d'agir mais le président de la BCE, Draghi, a intensifié le message conciliant de la Banque.  L'assouplissement quantitatif n'a été qu’une possibilité théorique, mais il a déclaré que le conseil de la BCE est maintenant "unanime aussi pour prendre des mesures non conventionnelles" si les attentes d'inflation continuent de baisser.  Draghi n'a pas été spécifique quant aux mesures qu'ils prendraient le cas échéant.  Il a révélé que la grande différence pour le conseil concerne la question de savoir pourquoi le taux d'inflation a baissé : certains membres pensent que les pressions inflationnistes vont s'intensifier (et par conséquent ils veulent agir, en tout cas c'est ce qu'ils disent) tandis que d'autre pensent que les bas prix alimentaire et du carburant, plus le changement des fêtes de Pâque du  mois d'avril sont la cause de la tendance à la baisse, et donc aucune action corrective n'est nécessaire. Cela signifie que si l'inflation ne recommence pas à augmenter en avril et mai, le conseil changera probablement sa vision et prendra des nouvelles mesures d'assouplissement.  Donc les données des prochains mois vont être décisives pour l'euro, l'IPC définitif pour mars (11 avril pour l'Allemagne, 16 avril pour l'UE) et l'IPC d'avril (29 avril pour l'Allemagne, 30 avril pour l'UE) sont les prochaines dates critiques.  La date limite définitive pour agir est probablement la réunion de la BCE de juin avec les prévisions économiques révisées.  La BCE a aussi mis l'accent sur l'importance du taux de change, indiquant dans la déclaration que "les évolutions de taux de change seront surveillées de près".  Cela plafonne probablement la hausse de la paire EUR/USD.  Cela ne nous concerne pas pour l'instant, bien au contraire, la paire EUR/USD étant prête fondamentalement et techniquement à baisser à partir de maintenant (voir ci-dessous) car elle devrait bouger pour écarter la possibilité grandissante d'assouplissement supplémentaire.

L'évènement principal aujourd'hui est la publication des créations d'emploi non agricoles pour mars.  Le consensus du marché est de 200k, en hausse comparé à 175k en février.  En même temps, le taux de chômage américain pour mars est prévu en baisse à 6.6% comparé à 6.7% en février Un autre chiffre solide comme celui-ci rassurerait le marché que le ralentissement des embauches ces derniers mois n'était pas dû qu'au mauvais temps et que l'économie américaine est saine.  A mon avis, cela ferait très probablement grimper les taux d'intérêt américains et renforcerait la divergence perçue avec la politique monétaire européenne et par conséquent ferait grimper le dollar.  La seule fourchette de déviation standard sur la prévision est de près de 175k-225k, donc tout ce qui sera au-dessus entrainera probablement une hausse importante de l'USD.

Notre étude montre que le JPY et CAD ont la plus grande hausse en volatilité pendant les jours de salaires, tandis que l'AUD et NZD ne sont pas nécessairement plus volatiles que d'habitude.  EUR, GBP et CHF sont au milieu.  EUR a un modèle particulier :  il devient beaucoup plus volatile après des surprises positives mais il semblerait se comporter normalement après des surprises négatives, ce qui fait de lui une bonne option pour ceux qui souhaitent se positionner pour un chiffre plus important (bon potentiel à la hausse, risque bas à la baisse).  JPY, par contre est plus volatile après des surprises négatives et positives.  Quant à la volatilité absolue (plutôt qu'une augmentation en volatilité comparé à un jour normal) JPY, CHF et NZD sont à peu près liés.  Comme mentionné plus haut, la volatilité du CAD est en hausse importante, mais son niveau absolu de volatilité est assez bas.  Conclusion ?  La paire USD/JPY est probablement la meilleure pour se positionner sur les chiffres des salaires, tandis que l'EUR est en bonne position.

Quant aux autre indicateurs, en Europe, les commandes d'usine allemandes sont prévues en ralentissement à +0.2% en glissement mensuel en février comparé à un chiffre révisé de +1.0% en glissement mensuel en janvier, tandis que la production industrielle suédoise pour février est prévue en augmentation de 0.5% en glissement mensuel après une baisse de 0/3% le mois précédent.

Le taux de chômage du Canada est prévu inchangé à 7.0%.

Pour les conférenciers, le directeur exécutif pour la stabilité financière de la Banque d'Angleterre, Andrew Haldane, fera un discours à la conférence de la London Business School Asset Management.

EUR/USD

La paire EUR/USD a baissé et teste en ce moment la barre de support de 1.3710 (S1).  Une nette chute en-dessous de ce support pourrait paver la voie vers le prochain à 1.3650 (S2).  Nos deux études de rythme ont franchi à la baisse leurs lignes de support, tandis que le MACD se situe en-dessous de ses lignes de signal et nul, confirmant le rythme négatif récent.  Tant que le taux affiche des hauts et des bas inférieurs dans le canal et sous les deux moyennes mobiles la tendance sur le court terme est baissière.

Support : 1.3710 (S1), 1.3650 (S2), 1.3600 (S3)
Résistance : 1.3810 (R1), 1.3845 (R2), 1.3880 (R3)
 
USD/JPY

La paire USD/JPY est en mode de consolidation, maintenant son taux au-dessus de la barrière de support de 103.75 (S1).  A mon avis, les haussiers devraient déclencher des extensions vers la résistance de 104.75 (R1).  Tant que la paire s'échange au-dessus des deux moyennes mobiles la situation à court-terme reste négative.  Toutefois, le RSI est resté dans son territoire de surachat pendant longtemps, tandis que le MACD semble prêt à franchir à la baisse sa ligne de signal, ainsi une nouvelle consolidation ou un retrait est possible.

Support : 103.75 (S1), 103.40 (S2), 102.70 (S3)
Résistance : 104.75 (R1), 105.35 (R2), 106.60 (R3)

EUR/GBP

La paire EUR/GBP a baissé après n'avoir pas pu clôturer au-dessus de la zone de résistance 0.8300 (R1).  Le taux s'échange actuellement dans une fourchette entre le support de 0.8255 (S1) et la résistance mentionnée plus haut.  Une chute claire en-dessous du support de 0.8255 (S1) pourrait avoir des implications baissières et paver la voie vers le prochain obstacle à 0.8200 (S2).  A la hausse, une violation de la résistance clé de 0,8300 (R1) pourrait cibler la prochaine à 0,8340 (R2).

Support : 0.8255 (S1), 0.8200 (S2), 0.8160 (S3)
Résistance : 0.8300 (R1), 0.8340 (R2), 0.8400 (R3)

Or
 
L'or a baissé après avoir rencontré de la résistance à 1295 (R1), mais est resté au-dessus de la barrière de support de 1280 (S1).  La divergence positive entre nos deux études de rythme reste valide, indiquant un rythme baissier qui décélère.  Néanmoins, puisque le prix s'échange en-dessous des deux moyennes mobiles et puisqu'il est trop tôt pour remettre en question l'inversion à court-terme, je considère toute avancé en tant que correction et je prévois qu'elle sera limitée.  Une chute claire en-dessous du support de 1280 (S1) pourrait signaler la poursuite de la tendance baissière et pourrait défier le prochain obstacle à 1265 (S2).

Support : 1280 (S1), 1265 (S2), 1235 (S3)
Résistance : 1295 (R1), 1310 (R2), 1325 (R3)
   
Pétrole

Le WTI a augmenté après avoir rencontré du support à 98.80 (S2) et est de retour au-dessus de 100.00 (S1) et au-dessus des deux moyennes mobiles.  Néanmoins, le prix reste en-dessous de la frontière inférieure du canal à tendance haussière violet et la possibilité d'un haut inférieur existe toujours.  Je changerais ma vision à neutre pour l'instant, puisqu'un mouvement au-dessus de 102.00 (R2) renforcerait la tendance haussière à court-terme précédent, tandis qu'un mouvement en-dessous du support de 98.30 (S3) est nécessaire pour garder la situation négative.  Sur le graphique journalier le RSI journalier et le MACD journalier se situent proche de leurs niveaux neutres, sans aucune indication sur le mouvement directionnel à venir du WTI.

Support : 100.00 (S1), 98.80 (S2), 98.30 (S3)
Résistance : 101.00 (R1), 102.00 (R2), 103.00 (R3)
 

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums