#1 03-04-2014 11:05:56

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4712
Site web

Analyse Forex - C'est la journée de la BCE !

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG

 
C'est la journée de la BCE !  Aujourd'hui l'accent sera, bien sûr, mis sur la réunion de la BCE.  Une enquête faite par Reuters a découvert que 18 sur 22 traders sur les marchés monétaires pensaient qu'il n'y aurait pas de changement de politique pendant la réunion, tandis qu'une enquête d'économistes de la semaine dernière a montré que seulement deux sur 72 économistes pensaient qu'il ne se passera rien.  La spéculation est de plus en plus importante après les divers commentaires de la semaine dernière du président de la Bundesbank, Jens Weidmann qui a déclaré que les taux d'intérêt négatifs et même l'assouplissement quantitatif étaient possibles.  Alors que le marché ne s'attend à aucun changement de politique, comme d'habitude l'accent sera sur la conférence de presse du président de la BCE, Mario Draghi, après la décision et tous les commentaires sur la devise du bloc, nous avons entendu Draghi déclarer récemment que le taux de change est "de plus en plus important dans notre évaluation de la stabilité des prix".

Je suis assez d’accord avec le consensus.  Le scénario de la BCE est pour une reprise par palier de l’activité économique qui hausse l’inflation à des niveaux normaux Durant les prochaines années.  Tant que ce scénario n'a pas été désapprouvé, ils s'en tiendront probablement à leur stratégie actuelle.  Par conséquent, je prévois que Draghi continue son intervention verbale, et rassure le marché que la BCE peut et fera quelque chose si nécessaire, mais cela ne l’est pas encore.  Cela pourrait être légèrement favorable à l’EUR.  Un risque est qu’il pourrait devenir plus éloquent sur la devise car exercer des pressions à la baisse sur la paire EUR/USD est la façon la plus simple de retirer de la pression sur les prix.

Le positionnement du marché indique que les investisseurs vont effectivement joindre l'acte à la parole.  Si on regarde au dernier rapport d'Engagement des Traders, les investisseurs spéculatifs disposaient de 39.6k de contrats sur positions longues, ce qui représente le 92 ème percentile sur les deux dernières années et le 88 ème percentile sur les cinq dernières années, en d'autres mots, des positions assez longues sur l'EUR.  S'ils décident de faire quelque chose alors le marché n'est pas en bonne position et il y aura certainement un mouvement très violent.  En novembre, lorsqu'ils ont été surpris par le marché lors de la réduction des taux de 25 points, la paire EUR/USD s'est immédiatement effondrée de 1,5 centimes et après quelques minutes a baissé encore de 0.5 centimes, pour le retracer plus tard pour terminer la journée en baisse de 1 centime. D'autre part, le mois dernier il y a eu une attente importante avant la réunion selon laquelle ils arrêteraient la stérilisation de leurs achats obligataire du Programme du Marché des Titres (SMP), mais cela n'a pas été le cas et la paire EUR/USD a pris 60 points immédiatement, pour ensuite continuer à grimper et terminer en hausse de 1 centime.  Il s'avère que la paire USD/JPY a été la paire majeure la plus volatile pendant les journées de la BCE l'année dernière, beaucoup plus que la paire EUR/USD.  La paire USD/CZK est la troisième paire la plus volatile.  Les autres paires (face à l’USD) restent pratiquement non touchées.

Pour ce qui est du marché, le dollar a été plus fort ce matin face à la plupart des devises que nous suivons après un rapport sur l'emploi ADP qui a montré que le secteur privé a créé 191k emplois en mars, plus ou moins conforme avec la prévision de 195k, tandis que le chiffre de février a été révisé à  la hausse de 139k à 178k. Cela augmente la possibilité d'une publication des créations d'emploi non agricoles positive vendredi.  Pendant ce temps, les commandes d'usine américaines ont augmenté plus que prévu en févier, ajoutant à la récente série de nouvelles favorables sur l'économie américaine.  Les taux d'intérêt ont réagi :  les rendements à 5 ans ont augmenté de 6 points tandis que les attentes de taux des fonds fédéraux pour 2016 et 12017 ont fait un bond de 7 points, soutenant l'USD tout le temps.  Cela me plait davantage !  C'est ce que j’ai m'attendais.

En Chine, le PMI non manufacturier officiel et le PMI du secteur des services HSBC pour mars ont divergé, avec le chiffre officiel baissant légèrement et le HSBC augmentant- le contraire de ce qui s'est passé avec la version manufacturière de ces indicateurs.

La journée continue avec les PMI du secteur des services pour mars dans le monde mais ceux-ci seront sans aucun doute moins importants que la réunion du conseil de la BCE.  Pour les PMI; les chiffres définitifs pour la zone euro, l'Allemagne et la France sont les mêmes que la prévision initiale, comme d'habitude.  Le PMI du secteur des services britannique est prévu inchangé à 58.2 en mars, tandis qu'aux USA, l'indice composite ISM non manufacturier pour le même mois est prévu en hausse de 51.6 à 53.5. Pour la zone euro nous avons aussi les ventes au détail pour février et pour les USA nous avons les données commerciales pour février et les nouvelles demandes d'allocations chômage pour la semaine terminée le 29 mars.

Pour les conférenciers, le président de la BCE, Draghi, fera un autre discours après la conférence de presse après la décision de la BCE.  Séparément, le gouverneur de la Banque Norges, Oeystein Olsen fera aussi un discours.


EUR/USD
 
La paire EUR/USD est retournée dans le canal descendant après avoir échoué de dépasser la barre de résistance à 1.3810 (R1).  La paire a confirmé un haut plus bas proche de cet obstacle et je prévois qu'elle baisse encore et défie le niveau de support des 1.3715 (S1) une nouvelle fois.  Une chute nette en-dessous du support de 1.3715 (S1) confirmera un bas inférieur et pourrait paver la voie vers la zone des 1.3650 (S2), proche du niveau de retracement de 61,8% de l'avancée du 3 fév. - 13 mars.  Néanmoins, si on considère la divergence positive entre nos études de rythme et de prix, et le fait que le mouvement directionnel d'aujourd'hui dépendra certainement de la réunion de la BCE, je maintiendrais ma vision neutre jusqu'à ce que nous ayons des indications claires sur le maintien de la tendance baissière à court-terme.

Support : 1.3715 (S1), 1.3650 (S2), 1.3600 (S3)
Résistance : 1.3810 (R1), 1.3845 (R2), 1.3880 (R3)

     
EUR/JPY

La paire EUR/JPY a atteint la résistance de 143.20 (R1) comme prévu et s'échange maintenant légèrement en-dessous.  Une violation nette de cet obstacle suivi par une rupture de la prochaine résistance à 143.80 (R2) confirmera l'échappée de la formation en triangle, clairement identifiée sur le graphique journalier et pourrait avoir des implications haussières.  Le MACD, bien qu'en territoire haussier, semble prêt à franchir à la baisse sa ligne de signal, tandis que le RSI est sorti de ses conditions de surachat et reste proche de sa barrière des 70, ainsi une nouvelle consolidation ou un retrait avant que les détenteurs de positions longues ne regagnent du terrain ne sont pas exclus.

Support : 142.00 (S1), 141.00 (S2), 140.20 (S3)
Résistance : 143.20 (R1), 143.80 (R2), 145.15 (R3)


GBP/USD
 
La paire GBP/USD reste entre le support de 1.6600 (S1) et la résistance de 1.6700 (R1).  Je continue de penser que le taux va augmenter et défier la barre des 1.6700 (R1), où une violation claire pourrait diriger le combat vers le prochain obstacle à 1,6760 (R2).  Dans l'ensemble, la paire reste dans le canal haussier à long-terme mais je crains que la divergence négative entre la tendance haussière et nos études de rythme journalières soit toujours intact, indiquant un rythme à la hausse qui décélère.

Support : 1.6600 (S1), 1.6540 (S2), 1.6465 (S3)
Résistance : 1.6700 (R1), 1.6760 (R2), 1.6820 (R3)


Or

L'or a augmenté confirmant la divergence positive entre les indicateurs de rythme et de prix.  Le métal jaune est une nouvelle fois au-dessus de la barrière des 1290.  Puisque le prix s'échange en-dessous des deux moyennes mobiles et puisqu'il est trop tôt pour remettre en question l'inversion à court-terme, je considère toute avancé en tant que correction et je prévois qu'elle sera limitée, peut-être proche de la résistance de 1310 (R1)/

Support : 1290 (S1), 1280 (S2), 1265 (S3)
Résistance : 1310 (R1), 1325 (R2), 1342 (R3)

   
Pétrole

Le WTI est resté en-dessous de la barrière des 100.00 (R1) et en-dessous des deux moyennes mobiles.  Je prévois toujours que les baissiers dirigeront le combat à la baisse et défieront les deux moyennes mobiles.  Le MACD se situe en-dessous de zéro et de sa ligne cible, mais le RSI a rencontré du support à sa barre des 30 et se dirige vers le haut.  Par conséquent, une vague corrective à la hausse est possible avant le développement de nouvelles baisses.  Tant que le WTI s'échange en-dessous de la frontière basse du canal violet à tendance haussière et en-dessous des deux moyennes mobiles, je considère la perspective à court-terme légèrement à la baisse.

Support : 98.30 (S1), 97.30 (S2), 96.50 (S3)
Résistance : 100.00 (R1), 101.00 (R2), 102.00 (R3)

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

En ligne

 

Pied de page des forums