#1 07-03-2014 11:18:23

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

Une fois encore la BCE a déçu les attentes du marché

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG


Une fois encore la BCE a déçu les attentes du marché et n'a pas réussi à adopter de changement quelconque dans sa politique monétaire.  Elle n'a même pas arrêté la stérilisation de ses 177 Milliards d’EUR de participations au sein du Securities Market Program (SMP), comme cela avait été clairement indiqué avant la réunion.  Les commentaires du président de la BCE, Draghi, ont été pratiquement les mêmes que ceux des réunions précédentes.  Le marché a appris que les commentaires tels que "nous considèrerons toutes les options de politiques" et "toutes les options sont disponibles" signifient en fait qu'ils n'ont pas décidé d'utiliser l'une quelconque de ses options pour l'instant.  En outre, il apparaît que la prévision de la BCE en matière d'inflation à la fin de 2016 serait d’environ de 1.7%, qui est assez proche de leur cible de "proche mais en-dessous de 2%”, ainsi la BCE n'est donc pas du tout contrainte de changer sa politique.  Par conséquent, l'EUR a atteint un nouveau plafond pour 2014 face au dollar (tout comme l'AUD, NZD et SEK, la GBP a atteint un nouveau plafond de clôture).  Et cela en dépit des nouvelles demandes d'allocations chômage plus basses que prévu et les taux d'intérêt en augmentation aux USA (bien que les commandes industrielles aient baissé plus que prévu).  Dans les Marchés Emergents (ME), les acteurs du marché continuent de penser que la crise en Ukraine est terminée ; les actions des ME ont augmenté et le dollar a perdu du terrain face à la plupart des devises des ME que nous suivons (les exceptions étant le BRL et le RUB).

Aujourd'hui sera un autre jour d'attente, cette fois-ci pour les chiffres sur les emplois non agricoles US pour février.  La prévision du marché a baissé à 149K après les deux dernières publications décevantes, mais le consensus est probablement inférieur. Les anticipations moyennes comprennent une prévision qui a été faite il y a deux semaines, tandis que la moyenne des prévisions faites pendant ces deux derniers jours est de 136k.  Les prévisions sur Twitter sont même inférieures, la moyenne étant de 122k.  Il est donc difficile de prévoir le chiffre réel.  Une troisième surprise négative pour le NFP pourrait confirmer les opinions que le mauvais temps était simplement une excuse et révéler que le marché du travail américain est réellement en difficulté.  Cela pourrait être négatif pour le dollar, parce que les gens commenceraient à se demander si la Fed continuera sa réduction des rachats obligataires et par conséquent, les taux d'intérêt baisseraient probablement.  La paire EUR/USD a remonté pendant la semaine qui a suivi la publication des chiffres NFP lorsque ceux-ci n’avaient pas atteint les attentes 4 fois sur 6 (elle a été inchangée une fois et a baissé une fois).  Je ne suis pas sûr que cela fasse une grande différence, parce que les résultats lorsque le chiffre dépasse les estimations étaient pratiquement les mêmes.  A l’occurrence, la paire qui monte le plus en volatilité est USD/JPY suivie par USD/NOK et USD/DKK, ensuite GBP/USD et enfin EUR/USD.  Après des surprises négatives l'augmentation en volatilité est moindre.  La plus grande hausse enregistrée est encore l'USD/JPY suivi par USD/CAD et USD/CHF.  Il n'y a pas eu de grande augmentation en volatilité pour les autres paires du G10.

Le taux de chômage des Etats-Unis est prévu à rester inchangé à 6.6%.  Au même moment, nous aurons les données sur le commerce US pour janvier, mais je pense que le chiffre ne se fera pas remarqué.

En Allemagne, la production industrielle de la zone euro pour janvier est prévue en augmentation de 0.8%, en glissement mensuel, un redressement comparé à la baisse de 0.6% en glissement mensuel de décembre.  Le taux de chômage de la Suisse pour février est prévu inchangé à 3.2% sur une base ajustée saisonnière, tandis que l'IPC du pays pour le même mois est prévu à zéro sur une base en glissement annuel comparé à +0.1% en glissement annuel en janvier.  Enfin, le taux de chômage du Canada pour février est prévu inchangé à 7.0%.

Deux conférenciers sont prévus vendredi.  L'ancien président de la Réserve Fédérale, Ben Bernanke fera un discours pendant une conférence sur l'industrie de l'énergie, et le président de la Fed de New York, William C Dudley fera un discours sur l'économie au Collège de Brooklyn.


EUR/USD

La paire EUR/USD a enregistrée une hausse hier après que le président de la BCE, Mario Draghi, ait annoncé le PIB de la zone euro et les projections d'inflation pour 2016.  La paire est parvenu à franchir les deux niveaux de résistance consécutif et s'échange maintenant en-dessous du plafond de décembre à 1.3893 (R1).  Le RSI semble prêt à sortir de son territoire de surachat, je prévois donc une vague corrective avant que les acheteurs ne le remportent.  La structure des fermetures à la hausse continue et par conséquent je vois une image positive à court-terme.  Dans l'ensemble, une clôture proche de 1.3893 (R1) signalerait la poursuite de la tendance haussière à long-terme et pourrait avoir davantage d'implications haussières.

Support : 1.3810 (S1), 1.3770 (S2), 1.3715 (S3)
Résistance : 1.3893 (R1), 1.4000 (R2), 1.4200 (R3)
 
   
EUR/JPY

La paire EUR/JPY a aussi remonté après les commentaires de Draghi, franchissant à la hausse la frontière haute du canal horizontal sur lequel elle s'échangeait récemment. Néanmoins, le saut a été stoppé à la résistance de 142.85 (R1).  La perspective à court-terme est maintenant positive et une rupture claire au-dessus de 142.85 (R1) pourrait s’orienter vers la prochaine à 144.35 (R2).  Toutefois, puisque le RSI si situe au-dessus de 70 et pointe vers le bas, je prévois une vague corrective à la baisse avant le début d'une nouvelle avancée.

Support : 141.25 (S1), 139.15 (S2), 137.55 (S3)
Résistance : 142.85 (R1), 144.35 (R2), 145.15 (R3)


GBP/USD

La paire GBP/USD a été légèrement à la hausse jeudi et s'échange actuellement juste en-dessous de la droite de résistance de 1.6760 (R1).  Je prévois que la paire continue sa hausse et défie le plafond récent à 1.6820 (R2).  Le RSI suit un chemin haussier tandis que le MACD se situe au-dessus de ses lignes zéro et de signal, augmentant les possibilités d'une nouvelle avancée.  Sur le graphique journalier, tant que le taux s'échange au-dessus de la tendance haussière à long-terme (ligne bleue clair) je pense que le chemin haussier principal restera intact.

Support : 1.6685 (S1), 1.6600 (S2), 1.6520 (S3)
Résistance : 1.6760 (R1), 1.6820 (R2), 1.6885 (R3)


Or

L'or a rebondi du support de 1332 (S1), proche de la ligne bleue de tendance haussière et de la moyenne mobile des 50 périodes, et a une nouvelle fois atteint le récent plafond de 1354 (R1).  Je continue de penser que le prix va défier la résistance de 1360 (R2), où une cassure claire pourrait déclencher d'autres extensions vers le prochain obstacle à 1370 (R3).  Le MACD, déjà en territoire haussier, a franchi à la hausse sa ligne de signal, indiquant que le métal prend de l'élan.  Tant que le taux s'échange au-dessus des deux moyennes mobiles et la ligne de tendance haussière bleue, la perspective à court-terme reste positive.

Support : 1332 (S1), 1310 (S2), 1290 (S3)
Résistance : 1354 (R1), 1360 (R2), 1370 (R3)


Pétrole

Le WTI a trouvé du support à la barrière de 100.75 (S1) et a légèrement rebondi.  Comme indiqué dans les précédents commentaires, une rupture en-dessous de cette barre est nécessaire pour confirmer des fermetures à la baisse et renverser la perspective baissière à court-terme.  Le prix s'échange en-dessous de la moyenne mobile des 50 périodes, mais reste soutenue par celle des 200 périodes, ainsi une rupture à la baisse de cette dernière moyenne mobile pourrait être un signe négatif supplémentaire et augmenter les possibilités de nouvelles baisses.=

Support : 100.75 (S1), 98.85 (S2), 96.50 (S3)=
Résistance : 101.25 (R1), 105.00 (R2), 108.15 (R3)

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums