#1 05-03-2014 09:49:23

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4713
Site web

Analyse Forex du 05/03/14 par IronFX

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG


Tellement de bruit pour cette crise :  Le discours d'hier de Putin, le président russe, au cours duquel il a mentionné qu'il ne voyait aucune raison immédiate d'envahir l'Ukraine, semble avoir mis fin à la crise en ce qui concerne les marchés, même s’il se réserve la possibilité d'utiliser la force plus tard.  Les actions russes, qui ont baissé de près de 11% lundi, ont augmenté de 5% ou de près de la moitié de leur perte, tandis que le RUB a aussi récupéré certaines (mais pas toutes) de ses pertes.  L'or a baissé, le pétrole a baissé, les rendements obligataires à 10 ans ont augmenté de 10 pts et le S&P 500 a enregistré à un nouveau record, démontrant que la tendance du trade mondial "sans risque" a bien été inversée.  L'indice VIX a baissé pour revenir au niveau où il était vendredi avant que la Russie ne bouge.

Sur le marché des devises, les flux "valeurs refuges" vers le dollar ont aussi été partiellement inversés, l'USD perdant du terrain face aux autres devises du G10 (NOK, SEK, AUD et NZD) bien que les autres valeurs refuges que sont le JPY et le CHF aient été les principales perdantes parmi les devises du G10.  La plupart des devises des ME se sont un peu renforcées face au dollar et les inquiétudes sur les ME se sont aussi inversées.  Le RUB a été le grand gagnant, avec le HUF et le PLN pas très loin derrière.  Pourtant la paire EUR/USD a été pratiquement inchangée, peut-être à cause des inquiétudes sur la réunion de la BCE jeudi ou peut-être suite à un différentiel du taux d'intérêt qui s'élargit en faveur des USA.

Je ne pense pas que ce soit la fin de cette crise, mais il semblerait que le marché recommence à s'inquiéter à propos de la BCE et des salaires non agricoles.  Tard hier, il y a eu une autre nouvelle qui a suggéré que la situation est toujours tendue.  Le secrétaire d'état US, Kerry, a déterminé certaines mesures que les USA pourraient prendre et la Russie a déclaré qu'elle riposterait contre toute sanction, tandis qu'il y a eu d'autres rapports de mouvements de troupes, mais le marché a totalement ignoré l'annonce.  Je prévois que les données américaines s'améliorent doucement et, par conséquent, que le dollar se renforce.

Le PNB de l'Australie pour le 4T s'est accéléré à +0.8% en glissement trimestriel comparé à +0.67% en glissement trimestriel, dépassant les prévisions de +0.7%.  L'AUD a d'abord augmenté après l'annonce, pour ensuite perdre tous ses gains lorsque le PMI du secteur des services de HSBC/Markit pour février pour la Chine ait été publié à 51.0, en très légère hausse comparée à 50.7.

Pendant la journée européenne, nous avons les chiffres du PMI du secteur des services pour février de plusieurs pays européens et pour les USA.  L'indice composite non-manufacturier ISM des USA et le PMI du secteur des services du RU sont prévus en baisse pour février.  Les données définitives pour le même mois sont publiées en France, Allemagne et la zone euro dans son ensemble, ainsi que le PMI composite définitif de la zone euro.

Pour la zone euro, nous aurons aussi les ventes au détail pour janvier et la deuxième prévision du PNB du pays pour le 4e Trimestre.  Les ventes au détail sont prévues en hausse en janvier, après avoir baissé en décembre.  Comme prévu, les prévisions du PNB de la zone euro sont juste des prévisions préliminaires.

Aux USA, l'évolution de l'emploi ADP pour février est aussi prévu, deux jours avant les salaires non agricoles du mois. Le rapport devrait indiquer que le secteur privé a gagné 155K emplois en février, proche de la prévision de 150k.  Bien que très souvent il y ait un grand écart entre les deux rapports, le chiffre ADP est le meilleur indicateur que nous ayons pour le chiffre de vendredi.  La Réserve Fédérale publie aussi son enquête du Livre Beige, deux semaines avant la réunion du FOMC.

Au Canada, nous avons la décision de taux d'intérêt de la Banque du Canada.  Le marché prévoit que la Banque maintiendra son taux directeur inchangé à 1.00% ainsi l'accent sera mis sur les commentaires sur l'inflation.  Pendant la dernière réunion, la Banque Centrale a baissé ses projections d'inflation pour toute l'année 2014.  Il était indiqué que l'inflation a été plus basse que prévu et pourrait revenir à sa cible idéale pendant au moins deux ans.  La Banque publiera sa perspective mise à jour pour l'économie et l'inflation le 16 avril.

Deux conférenciers sont prévus mercredi.  L'ancien président de la Réserve Fédérale, Ben S. Bernanke et le directeur exécutif pour la stabilité financière de la Banque d'Angleterre, Andrew Haldane.

EUR/USD

La paire EUR/USD a augmenté mais après avoir rencontré de la résistance à 1.3770 (R1) est revenue pour se situer une nouvelle fois légèrement au-dessus du support de 1.3715 (S1).  Si on considère la divergence négative entre nos études de rythme et le prix, une formation en chandelier harami baissière sur le graphique journalier et l'incapacité des haussiers à dépasser le niveau de 1.3770 (R1), je prévois que la paire de devise continue de retracer et baisse en-dessous de 1.3715 (S1).  Toutefois, une clôture claire en-dessous du support de 1.3650 (S2) est nécessaire pour signaler un renversement de tendance à court-terme.

Support : 1.3715 (S1), 1.3650 (S2), 1.3560 (S3)
Résistance : 1.3770 (R1), 1.3810 (R2), 1.3893 (R3)

EUR/JPY

La paire EUR/JPY continue de s'échanger dans sa fourchette latérale, entre le support de 139.15 (S1) et la résistance clé de 141.25 (R1).  Je maintiens ma vision neutre pour la perspective à court-terme pour le moment, puisque seule une évolution au-dessus de 141.25 (R1) signifierait que la situation est devenue positive.  Nos deux études de rythme continuent de baisser en-dessous de la ligne de résistance bleue et une chute claire en-dessous du support de 139.15 (S1) changerait le biais et le rendrait négatif.  Pendant ce temps, nos moyennes mobiles sont proches l'une de l'autre et se dirigent latéralement, confirmant la phase de non tendance de la paire de devise.

Support : 139.15 (S1), 137.55 (S2), 136.20 (S3)
Résistance : 141.25 (R1), 142.85 (R2), 144.35 (R3)

GBP/USD

La paire GBP/USD est redescendue en-dessous de la barrière de 1.6725.  La paire s'échange une nouvelle fois dans la fourchette entre le support de 1.6600 (S1) qui coïncide avec le niveau de retracement de 38.2% de la hausse du 5 au 17 février et la résistance à 1.6725 (R1).  Le biais à court-terme est redevenu neutre et cela a été confirmé par nos études de rythme qui se situent proche de leurs niveaux neutres.  Dans l'ensemble, tant que le taux s'échange au-dessus de la tendance haussière à long-terme (ligne bleue clair) je pense que le chemin haussier principal restera intact.

Support : 1.6600 (S1), 1.6520 (S2), 1.6465 (S3)
Résistance : 1.6725 (R1), 1.6820 (R2), 1.6885 (R3)

Or

L'or a atteint 1354 (R1) et a baissé pour trouver du support à 1332(S1), proche de la ligne de tendance haussière bleue et la moyenne mobile des 50 périodes de temps.  Un rebondissement proche de cette zone de support solide pourrait d'abord déclencher la résistance de 1360 (S2), où une violation claire pourrait déclencher de nouvelles extensions vers le prochain obstacle à 1370 (R3).  Ma seule inquiétude est qu'avec le plafond plus élevé du prix, le MACD a formé un plafond plus bas et a franchi à la baisse sa ligne de cible, indiquant une décélération du rythme de la tendance haussière.

Support : 1332 (S1), 1310 (S2), 1290 (S3)
Résistance : 1354 (R1), 1360 (R2), 1370 (R3)

Pétrole

Le WTI a baissé pour tester la validité du support de 103.25 (S1) support comme prévu.  Le prix s'échange maintenant proche de cette barre de support, légèrement au-dessus de la ligne de tendance haussière bleue et de la moyenne mobile des 50 périodes de temps.  Un rebondissement possible pourrait éventuellement défier une nouvelle fois l'obstacle de 105.00 (R1), où une évolution claire au-dessus de celui-ci pourrait avoir des implications haussières plus importantes et cibler la résistance de 108.15 (R2).  La perspective pour le WTI reste positive puisque le prix continue à imprimer des plafonds et des planchers élevés et sur le graphique journalier, l'avancée à la fin de la formation à double fond reste valide.

Support : 103.25 (S1), 100.75 (S2), 98.85 (S3)
Résistance : 105.00 (R1), 108.15 (R2), 110.75 (R3)

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums