#1 28-02-2014 10:57:45

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4625
Site web

Analyse Forex du 28/02/14 par IronFX

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG


La nouvelle que le FMI envisage un plan de sauvetage d'une hauteur de 15 milliard USD vers l'Ukraine   Pour calmé les marchés pendant les sessions européenne et américaine d’hier, et à ramener un peu de sentiment du risque, soutenu par des chiffres de commandes de biens durables américaines meilleures que prévu et un discours apaisant de la président de la Fed Janet Yellen. Mais la veille une baisse record du renminbi a inversé le sentiment et l'aversion du risque est revenue, ce qui a eu pour conséquence un retour vers la valeur refuge qu'est l’USD. Les actions asiatiques ont été mitigées avec la Chine, le Japon et l'Australie en baisse. Les devises sensibles au risque telles que l'AUD, CAD et SEK ont perdu face à l’USD tandis que la valeur refuge qu'est le JPY a gagné, soutenu par une augmentation plus importante que prévu de l’IPC national pour janvier qui a allégé la pression que supporte la BdJ.  L'anomalie dans le scénario a été le NZD, qui a gagné après que l'enquête de confiance commerciale ANZ ait augmenté pour atteindre son plus haut niveau en 20 ans. 

Le CNY a baissé de 0.83% face à l'USD, la plus grande chute intra journalière  en sept ans d'existence du système de trading actuel. Le marché pense que les autorité"s chinoises souhaitent injecter un risque à deux voix dans le trading du CNY afin de décourager les gens a effectuer des opérations de "carry trades".  On pense aussi que les autorités se préparent à doubler la marge de fluctuation pour la devise en tant que programme pour libéraliser les contrôles sur le FX et augmenter l'utilisation mondiale du renminbi. Un affaiblissement de la devise pourrait infliger de sérieux problèmes financiers aux investisseurs chinois qui ont acheté des produits structurés liés au taux du FX, des pertes continues pourraient ralentir l'économie chinoise.

Pendant la journée européenne, l'évènement principal sera l'IPC préliminaire de la zone pour février, qui est prévu en ralentissement à +0.7% en glissement annuel comparé à +0.8% en glissement annuel en janvier. Après le ralentissement de l'IPC allemand jeudi, le marché attendra ces chiffres, puisqu'une surprise négative exercera une pression sur la BCE pour qu'elle prenne des mesure pendant la réunion de la semaine dernière.  Le taux de chômage de la zone euro est prévu inchangé à 12.0% en janvier.

Au RU, l'indice des prix du logement Nationwide pour février est prévu en ralentissement à 0.5% en glissement mensuel comparé à +0.7% en glissement mensuel en janvier. Toutefois, cela fera grimper le taux en glissement annuel à +9.0% comparé à +8.8%. Au même moment les ventes au détail allemandes pour janvier sont prévues en hausse ) 1.0% en glissement mensuel comparé à -1.7% en glissement mensuel en décembre.

Aux Etats-Unis, la deuxième prévision du PNB pour le 4T est prévue à la baisse à +2.5% en glissement trimestriel sur une base annuelle comparé à la prévision initiale de +3.2% en glissement trimestriel. L'indice des gestionnaires d'achat de Chicago pour février est prévu en baisse à 56.4 comparé à 59.6 et le sentiment des consommateur définitif de l'Université du Michigan pour le même mois est prévu inchangé. Ces chiffres négatifs dans l'ensemble pourraient être de mauvais augure pour l'USD Les ventes de  mises en chantier pour janvier sont prévues en augmentation de 1.8% en glissement mensuel après une chute importante de -8.7% en glissement mensuel le mois précédent.

Ailleurs, le PNB du Canada pour décembre est prévu en baisse de 0.3% sur une base mensuelle, un renversement compare à +0.2% en glissement mensuel en novembre. Cela pourrait s’ajouter aux pressions récentes sur le CAD.

Huit conférenciers sont prévus ce vendredi. Le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney et le membre du conseil de la BCE Sabine Lautenschlaeger feront un discours à un symposium sur la stabilité financière et le rôle des banques centrales. Le président de la Fed de Dallas, Richard Fischer fera un discours sur la politique monétaire américaine à la Banque Nationale Suisse, tandis que le gouverneur fédéral, Jeremy Stein, le président de la Fed de Minnéapolis Kocherlakota, le président de la Fed de Chicagi Evans et le président de la fed de Philadelphie Plosser feront un discours devant un panel. Le directeur exécutif de la banque d'Angleterre pour la stabilité finajncière Andrew Haldana fera aussi un discours.


EUR/USD

La paire EUR/USD a augmenté après avoir trouvé du support à la barrière de 1.3650 (R1). Néanmoins, l'augmentation a été stoppé à 1.3715 (R1). Si le taux forme un plafond plus élevé proche de cette barrière, je prévois des extensions vers le support de 1.3650 (S1) pour un nouveau test. Une rupture claire de cet obstacle pourrait déclencher des extensions vers le seuil de 1.3560 (S2). Le RSI teste sa ligne de résistance bleue, tandis que le MACD en dépit de la hausse du pris, reste négatif, indiquant que le rythme reste baissier.

Support : 1.3650 (S1), 1.3560 (S2), 1.3480 (S3)
Résistance : 1.3715 (R1), 1.3770 (R2), 1.3810 (R3)


USD/JPY
 
La paire USD/JPY a baissé en-dessous de la frontière basse du triangle ascendant après avoir rencontré une forte résistance à la moyenne mobile des 200 périodes. La paire de devise teste en ce moment le support de 101.75 (R1). Une cassure claire pourrait ouvrir la voie vers le seuil de 100.80 (S3). Le MACD a franchi à la baisse sa ligne de signale, confirmant le rythme baissier récent de la paire de devise. Comme mentionné dans le commentaire précédent, seule une violation de la résistance de 102.70 (R1) rendrait la situation positive.

Support : 101.75 (S1), 101.40 (S2), 100.80 (S3)
Résistance : 102.70 (R1), 103.43 (R2), 103.90 (R3)


EUR/GBP

La paire EUR/GBP a baissé et se consolide en ce moment légèrement en-dessous de la résistance de 0.8220 (R1). A mon avis, la paire pourrait continuer à baisser et défier le support de 0.8167 (S1) une nouvelle fois.  De plus, une chute en-dessous de cette barre aurait de plus grandes implications baissières et déclencher le prochain obstacle à 0.8080 (S2) Sur le graphique journalier, le taux reste en-dessous des deux moyennes mobiles et la ligne de tendance baissière à long-terme, ainsi je considère que le chemin baissier à long-terme reste intact.

Support : 0.8167 (S1), 0.8080 (S2), 0.8035 (S3)
Résistance : 0.8220 (R1), 0.8285 (R2), 0.8340 (R3)


Or
 
L'or est en mode de consolidation, restant soutenu par la moyenne mobile à 50 périodes. Si on considère la divergence négative entre nos études de rythme et le prix, je prévois que le métal précieux retrace davantage. Sur le graphique journalier, les bougies de mardi et de mercredi ont formé un modèle baissier qui s'engouffre, augmentant les possibilités d'un nouveau retracement.

Support : 1310 (S1), 1290 (S2), 1270 (S3)
Résistance : 1345 (R1), 1360 (R2), 1376 (R3)


Pétrole

Le WTI a légèrement baissé et s'échange actuellement proche de la moyenne mobile des 50 périodes et la ligne de tendance haussière bleue à court-terme. Ma vision devient neutre pour l'instant, puisque le prix reste en-dessous de 103.25 (R1) plus longtemps, tandis que les deux études de rythme baissent avec le MACD franchissant à la baisse sa courbe de signale Une clôture claire en-dessous de 100O.75 (S1) pourrait rendre biais négatif, tandis qu'une violation à la hausse de la résistance de 103.25 'R1) est nécessaire pour signaler la poursuite de la tendance haussière.

Support : 100.75 (S1), 98.85 (S2), 96.50 (S3)
Résistance : 103.25 (R1), 104.35 (R2), 108.15 (R3)

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums