#1 26-02-2014 10:05:31

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4625
Site web

Analyse Forex - Il est probable que la BCE ne change pas sa politique

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ironfx-analyses.PNG


Il est de plus en plus probable que la BCE ne changera pas sa politique pendant la réunion de la semaine prochaine.  Hier la commission européenne a baissé ses prévisions d'inflation, réduisant sa prévision pour l'année à 1.0% comparé à 1.4% et pour l'année prochaine à 1.3% comparé à 1.5%.  C'est à peu près conforme au consensus du secteur privé, qui est de 1.0% et 1.4% (le consensus pour 2016 est de 1.7%).  Bien que ce soit en-dessous de la cible de 2% de la BCE, ce taux reste supérieur au taux actuel, ce qui signifie qu'ils prévoient que l'inflation remonte vers la cible, plutôt que de tomber en déflation.  Cela corroborerait les déclarations récentes des membres de la BCE.  Bostjan Jazbec, membre du conseil a déclaré lundi "je ne vois aucun risque de déflation" tandis qu'hier, Ewald Nowotny a déclaré "de manière générale nous serons confrontés à des niveaux d'inflation nettement inférieur à 2% pour la zone euro probablement jusqu'en 2016...  nous sommes donc dans un environnement de prix bas mais certainement pas de déflation".  Il a déclaré que la déflation dans certains pays périphériques fait "partie du processus d'ajustement nécessaire" vraisemblablement afin de permettre à ces pays de devenir plus compétitifs, ce qui signifie que cela ne devrait pas être un sujet de préoccupation pour la BCE.  Un troisième membre du conseil, Gaston Reinesch, a déclaré hier que "je ne vois aucun risque de déflation pour l'instant".  Ainsi, à moins que les économistes de la BCE aient une vision totalement différente du monde, il est peu probable qu'ils proposent, la semaine prochaine, un scénario qui forcerait la BCE à assouplir davantage sa politique. 

Pendant ce temps, les indicateurs américains publiés hier, ont été, en général, pires que prévu.  Les indicateurs du prix du logement étaient acceptables - l'indice de prix du logement FHFE pour décembre a été meilleur que prévu, tandis que le S&P/Case-Shiller était conforme aux attentes - mais l'indice de confiance du Conference Board et l'enquête manufacturière de la Fed de Richmond pour février ont tous les deux été décevants.  Les rendements obligataires américains restent bas et l'indice de surprise économique Citi US est en baisse depuis maintenant huit jours consécutifs, passant d'un territoire positif (les indicateurs qui surprennent de manière positive) vers un territoire négatif (les indicateurs décevants).  (Note :  l’indice de surprise d'indicateur économique de la zone euro ne s'est pas mieux comporté, baissant six jours sur sept, mais la paire EUR/USD semble en plus étroite corrélation avec les surprises économiques américaines que les surprises économiques européennes.  Pourtant, en dépit de tout cela, la paire EUR/USD s'échange toujours dans sa fourchette récente.  Depuis le 13 février, elle a été entre 1.3650 et 1.3750 plus ou moins (le plafond était de 1.3773).  Cela suggère que le marché est à la recherche de nouveaux thèmes pour établir des nouvelles fourchettes.  Je suppose que le nouveau thème arrivera lorsque le climat se réchauffera et que les indicateurs américains deviendront plus fiables.  Ensuite, en supposant qu'ils commencent à s'améliorer, l'USD devrait augmenter.

L'or a continué son ascension.  Apparemment il profite des problèmes de Bitcoin. 

L'évènement principal pendant la journée européenne aujourd'hui sera la deuxième prévision du PNB du RU pour le 4e Trim.  La prévision initiale était de +0.7% en glissement trimestriel.  En Allemagne, l'indice de confiance consommateur Gfk pour mars est prévu inchangé à 8.2.  En Suède, les ventes au détail sont prévues en augmentation de +0.5% en glissement mensuel en janvier comparé à -0.8% en glissement mensuel en décembre et la Riksbank publie le compte rendu de sa dernière réunion de politique monétaire.  En Norvège, le taux de chômage AKU pour décembre est prévu inchangé à 3.5%.

Aux Etats-Unis les ventes de nouveaux logements sont prévues en baisse de 3.4% en glissement mensuel en janvier, un taux de baisse plus lent comparé à -7.0% en glissement mensuel en décembre.

Nous avons quatre conférenciers prévus pour mercredi.  Carlos Costa, le membre du conseil d'administration de la BCE, qui fera deux discours pendant la journée, tandis que Ben Broadbent, membre du Comité de la Politique Monétaire de la Banque d'Angleterre et Yves Mersch, membre du conseil exécutif de la BCE feront aussi un discours.  Aux Etats-Unis, Éric Risengren, le président de la Fed de Boston fera un discours sur la perspective économique.


EUR/USD
 
La paire EUR/USD n'a pas réussi, pour le troisième mois consécutif, à dépasser l'obstacle de 1.3770 (R1) et a baissé après avoir rencontré de la résistance proche de cette barre.  Une rupture au-dessus de ce plafond est nécessaire pour signaler la poursuite de la tendance haussière à court-terme.  D'autre part, une chute nette en-dessous du support de 1.3700 (S1) pourrait déclencher de nouvelles extensions baissières.  Je reste neutre sur la paire de devise puisque le prix n'a pas réussi à dépasser le plafond mentionné plus haut mais reste bien soutenu par la moyenne mobile des 50 périodes de temps.

Support : 1.3700 (S1), 1.3650 (S2), 1.3560 (S3)
Résistance : 1.3770 (R1), 1.3810 (R2), 1.3893 (R3)


USD/JPY
 
La paire USD/JPY a baissé et rebondi une nouvelle fois de la frontière basse du triangle ascendant.  L'incapacité des détenteurs de position longue à dépasser la frontière haute du triangle à 102.70 (R1) confirme sa validité en tant que résistance et soulève des inquiétudes sur le fait que la sortie du scénario soit positive.  Néanmoins, une rupture claire de cette résistance pourrait signaler que la baisse du 30 déc. - 4 fév. est terminée et ouvrira probablement la voie vers le niveau d'extension de 161.8% de la largeur du triangle proche de la résistance de 103.90 (R3).  Pour le négatif, une chute en-dessous de la frontière basse de la formation et du support de 101.85 (S1) pourrait indiquer que la formation était simplement une pause de la tendance baissière à court-terme précédente qui a recommencé.

Support : 101.85 (S1), 101.40 (S2), 100.80 (S3)
Résistance : 102.70 (R1), 103.45 (R2), 103.90 (R3)


EUR/GBP
 
La paire EUR/GBP a rebondi de la frontière basse du canal descendant haussier et a légèrement augmenté.  Je prévoie toujours que le taux dépasse la barrière de 0.8260 (R1), qui coïncide avec la moyenne mobile des 200 périodes de temps.  Toutefois, la jambe haute pourrait être limitée proche de la ligne de tendance baissière à long-terme.  Tant que la ligne de tendance et l'obstacle de 0.8335 (R2) n'est pas cassée, je considère toute avancée à court-terme comme une vague corrective du chemin descendant à long-terme.

Support : 0.8215 (S1), 0.8167 (S2), 0.8080 (S3)
Résistance : 0.8260 (R1), 0.8335 (R2), 0.8390 (R3)


Or

L'or a augmenté mardi après avoir testé avec succès la barrière de 1332 (S1), en tant que support cette fois-ci.  Je prévoie que le métal jaune continue sur son chemin haussier et défie la résistance à 1360 (R1).  Le prix s'échange au-dessus des deux moyennes mobiles et au-dessus de la ligne de support bleue, la perspective reste donc positive.  Sur le graphique journalier, le métal reste au-dessus de la moyenne mobile des 200 périodes de temps, augmentant les probabilités d'une nouvelle avancée.

Support : 1332 (S1), 1310 (S2), 1290 (S3)
Résistance : 1360 (R1), 1376 (R2), 1395 (R3)

   
Pétrole
 
Le WTI a baissé mais la baisse a été arrêtée par la ligne de tendance haussière bleue.  Le prix a rebondi à la ligne de tendance, confirmant sa validité.  Une violation claire de 103.25 (R1) signalerait la poursuite de la tendance haussière et pourrait ouvrir la voie vers le prochain obstacle de 104.35 (R2).  Tant que le pétrole s'échange au-dessus de la ligne de support bleue, je considère que le chemin haussier à court-terme est intact.  Seule une chute claire en-dessous du niveau de support de 100.75 (S1) serait une raison de reconsidérer notre analyse.

Support : 100.75 (S1), 98.85 (S2), 96.50 (S3)
Résistance : 103.25 (R1), 104.35 (R2), 108.15 (R3)

http://www.broker-forex.fr/img/logo/IronFX-logo.png

http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-reel.png   http://www.broker-forex.fr/img/bouton/compte-demo.png


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums