#1 24-02-2014 18:53:10

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4642
Site web

Les traders forex sont de plus en plus remplacés par des ordinateurs

Le métier de trader forex pourrait disparaître
les ordinateurs remplacent de plus en plus les humains


http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/trading-algorithmique2.jpg


Selon un article de Bloomberg, 66% des transactions sur les marchés de change en 2013 ont été exécutées par voie électronique contre et 20% en 2001. Selon Aite Group LLC, une société de conseil basée à Boston qui a examiné le rapport de la Banque des données des Règlements Internationaux, le chiffre devrait augmenter dans les années à venir pour atteindre 81% de toutes les transactions au comptant en 2018.

Charles Geisst, auteur de "Wall Street: A History" et professeur de finance à New York, a déclaré : "Les traders forex sont un peu comme les traders d'actions : une race qui va mourir rapidement. Quand les banques prendront consciences qu'ils coûtent beaucoup d'argent, les postes diminueront rapidement."

En ce moment, une douzaine de régulateurs étudient les allégations rapportées par Bloomberg en juin au sujet de cambistes qui auraient passé des accords pour manipuler les benchmarks du marché des changes. Ce contrôle pourrait inciter les banques à diminuer leurs nombre de traders et il pourrait aussi stimuler la demande des clients pour une plus grande transparence des prix et des frais de transaction des plates-formes de trading électronique. Deutsche Bank AG, Citigroup Inc., Barclays Plc et UBS AG sont les quatre plus grandes banques pour le trading de devises. L'enquête sur les manipulations présumées du forex a déjà entrainé une réduction du nombre de traders de ces grandes banques. 21 traders forex ont été licenciés ou suspendus.

Tout comme les opérateurs en bourse qui ont disparu des trading floors, les traders forex des principaux fournisseurs de liquidités sont en train de disparaître, laissant leurs lignes téléphoniques vides. Ce changement pourrait rendre le marché des changes plus robuste et difficile à manipuler. Cependant, les souvenirs du flash crash nous rappels les risques associés à la dépendance excessive des avancées technologiques.

Selon Cormac Leech, analyste chez Liberum Capital Ltd à Londres. L'augmentation du trading électronique va probablement réduire les coûts pour les clients et les banques et accroître la transparence des prix.

Les traders humains ont progressivement disparu dans les autres domaines du trading, mais leur rôle dans le marché des changes est toujours important, car la plupart des échanges se déroule en dehors des bourses (OTC). Cela signifie que les clients n'ont pas de référentiel central montrant le flux des ordres. Ils peuvent seulement rassembler des informations sur les ordres des autres clients. L'intervention humaine est toujours nécessaire, car les systèmes informatiques de trading ne sont pas totalement fiables, selon les courtiers.

André Spicer, un professeur à la Cass Business School de Londres, a déclaré : "Une poignée de traders forex dans quelques banques ont un avantage énorme grâce aux informations qu'ils peuvent transformer en bénéfices. Ils ont accès aux flux d'ordres et c'est l'un des rares facteurs prédicatifs des prix sur le marché des changes. Les enquêtes en cours pourraient éroder cet avantage de l'information par la restructuration du marché."

Deux des plus grandes banques pour le trading de devises adoptent des approches différentes pour défendre leur part de marché. Barclays a développé une fonction sur sa plate-forme électronique pour offrir un accès aux taux de change agrégées à partir de sources externes telles que EBS, Currenex et FXall. Environ 70% du trading de Barclays est électronique, comparativement à moins de la moitié quand la banque a ouvert sa première plate-forme de change en 2005. UBS, basée à Zurich tente de conserver l'élément humain dans sa plate-forme en permettant aux clients de se connecter directement sur les pupitres de trading.

Dans le monde du forex de détail, les stratégies de trading algorithmique sont de plus en plus populaires. Par exemple, le rendement moyen des 3 premières stratégies du SuperTrader de FxPro est assez impressionnant, 25% entre mi-octobre 2013 et fin janvier, 67 % des traders ont gagné de l'argent.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums