#1 17-12-2013 23:14:31

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

Les 10 prédictions chocs de Saxo Banque pour 2014

Les 10 prédictions chocs de Saxo Banque pour 2014

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/predictions-saxo-banque.jpg


1. En 2014, la déflation et l'absence de croissance provoqueront une panique des décideurs politiques, conduisant la commission européenne à créer de nouveaux impôts sur la fortune. Les citoyens avec des économies supérieures à 100.000 euros seront taxés entre 5 et 10 % afin de réduire les inégalités. Ce sera le premier pas vers un état européen totalitaire, la fin des droits individuels et de propriété à l'instar du modèle de l'Union soviétique.

2. Du 22 au 25 mai de l'année prochaine, les élections parlementaires européennes seront menées à travers l'Europe. Une alliance anti-europe deviendra le plus grand groupe au parlement avec une majorité de plus de 275 sièges. Cela provoquera une crise politique et économique.

3. Un petit groupe de valeurs technologiques se négocieront avec une prime énorme d'environ 700 % au-dessus de la valeur du marché. Ces actions - "Fat Five" - du secteur technologie sont : Amazon, Netflix, Twitter, Pandora Media et Yelp.

4. En 2014, l'USDJPY chutera sous les 80 yens pour 1 dollar comme en 2011, obligeant la banque centrale du Japon (BoJ) à supprimer ses titres de dette publique dans une offre finale pour échapper au piège de la déflation qui sévie dans le pays depuis deux décennies.

5. Les indicateurs montrent que l'économie américaine est plus forte, mais le Federal Open Market Committee (FOMC) reste hésitant. La fragilité du marché du logement a été soulignée et la croissance des salaires reste inexistante. Cela provoquera en 2014 une baisse de l'inflation et peut-être une déflation.

6. La reprise de l'économie américaine n'est qu'une illusion alimentée par le troisième assouplissement quantitatif du FOMC. Ces achats ont poussé les dépenses d'intérêt vers le bas et envoyé les actifs risqués vers le haut, d'où la création d'un sentiment artificiel d'amélioration dans l'économie. Cependant, de graves défis demeurent, le marché du logement lutte à chaque fois que les taux augmentent. En 2014, le quantitative easing se tournera donc à 100 % vers des achats d'obligations hypothécaires.

7. Les marchés mondiaux du pétrole sont dans une période de transition. La production a augmenté avec des méthodes non-conventionnelles, les prévisions pour 2014 pointent vers un prix moyen de 105 dollars le baril. Mais en 2014, une hausse de la production va inondé le marché du pétrole. Pour la première fois depuis des années, les hedge funds réagiront avec des positions spéculatives pour parier sur la baisse du prix du pétrole. Le Brent chutera jusqu'à 80 dollars le baril.

8. L'économie allemande a sur-performé le reste de la zone euro pendant les quatre années qui ont suivi la récession mondiale. Cette sur-performance prendra fin en 2014 avec une baisse de la compétitivité due à la hausse des salaires, à la baisse du prix de l'énergie aux États-Unis qui conduira les entreprises allemandes à déplacer leur production vers l'Ouest, aux demandes du SPD (le nouveau partenaire de la coalition) pour améliorer le bien-être des classes inférieures et moyennes en Allemagne, et à la Chine émergente qui se concentrera davantage sur la consommation intérieure.

9. Le malaise en France s'approfondira à cause de la mauvaise gestion du Gouvernement. Le président François Hollande et son équipe ne parviendront pas à trouver des réponses au manque de compétitivité du pays pour donner un coup de pouce à la croissance. Les prix des logements, qui n'ont jamais vraiment corrigés après la crise, chuteront en affectant la consommation et la confiance. L'indice CAC 40 chutera de plus de 40 % par rapport au plus haut de 2013.

10. Au cours de la dernière décennie, le Brésil, l'Inde, l'Afrique du Sud, l'Indonésie et la Turquie - "Fragile Five" - ont connu une croissance spectaculaire qui a attiré des milliards de dollars d'investissements directs étrangers (IDE). Mais les cinq pays seront confrontés à une pression à la baisse sur leurs monnaies à cause de l'augmentation des coûts de main-d'oeuvre, de l'augmentation générale des droits liés au travail, et des flux d'IED qui se retireront. Les 5 monnaies devraient chutées de 25 % par rapport au dollar.

Cliquez ici pour lire le texte intégral (en anglais) des prédictions Saxo Banque 2014.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums