#1 30-11-2013 18:35:49

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

Changements à l'horizon pour Safecap (Markets.com)

Changements à l'horizon pour Safecap (Markets.com)


La société Safecap Investments LTD qui gère le courtier forex Markets.com et le courtier d'options binaires, a récemment nommé un nouveau PDG pour diriger ses opérations. Eyal Wagner était auparavant PDG de Leverate à Chypre, un fournisseur de liquidité et de plateformes de trading. Sa nomination intervient pendant d'importants changements opérationnels de l'entreprise.

Au cours des douze derniers mois, Safecap Investments a lancé sa marque d'options binaires, TopOptions, entièrement revue son principal site de Markets.com et développer un fournisseur de plate-forme d'options binaire, Keystone Trading Technologies. Les prochains changements majeurs pourraient venir du côté de la réglementation, l'entreprise travaillerait sur le lancement d'une entité réglementée par l'ASIC en Australie, ainsi que sur une autre marque off-shore non réglementée.

La surveillance stricte de l'UE engendre des brokers Off-Shore non réglementés

Sur la base de plaintes des clients, ou de l'arrivée prochaine des règles de l'UE en ce qui concerne les gestionnaires d'actifs, de plus en plus de courtiers basés à Chypre ont stoppé leurs partenariats avec les gestionnaires de fonds non autorisés. Les comptes MAM permettent aux gestionnaires de fonds de trader pour le compte des clients du courtier. Les clients sont souvent attirés par les gestionnaires de fonds qui sont également apporteurs d'affaires (ou IB - Introducing broker). Ces gestionnaires bénéficient donc de commissions en fonction du volume. Ils peuvent à la fois fournir des volumes stables ainsi que des performances constantes pour apaiser les clients et les courtiers partenaires.

Cependant, ce système est livré avec des conflits d'intérêts potentiels, car les IB sont incités à référer des gestionnaires de fonds qui réalisent des volumes importants . Suite à des enquêtes de la CySec dans la relation de Safecap avec les gestionnaires sans licence qui négocient au nom des titulaires de comptes, Safecap affirme avoir supprimé les gestionnaires non autorisés.

Selon les partenaires, le courtier a également annoncé une relance de la marque Trade.com, la filiale offshore non réglementée. Ces filiales off-shore non réglementées (ou légèrement réglementées) comme celles de FXCM et d'Alpari fournissent aux courtiers la possibilité d'attirer les clients des juridictions non réglementés avec des règles laxistes en termes de partenaires de compensation. La migration d'une partie des comptes situés hors de l'UE dans une autre juridiction offre une plus grande souplesse dans le traitement des besoins des IB et des partenaires en marque blanche.

Mise en garde de l'autorité de surveillance financière polonaise (KNF)

En septembre, Safecap a fermé son bureau de représentation en Pologne après avoir été cité dans la liste de mises en garde publiques de l'autorité de surveillance financière polonaise (KNF). Le régulateur a déclaré que Safecap (Pologne) n'a pas de permis pour offrir des services de trading d'instruments financiers et pour démarcher les clients polonais.

Pourtant, Safecap est un courtier réglementé par la CySec, selon la directive MIF et les règles propres à la KNF, il est habilité à ouvrir un bureau local polonais en utilisant sa licence CySec à l'échelle européenne. L'avertissement serait arrivé suite à des plaintes déposées par des clients contre le courtier par rapport aux pertes subies via les comptes gérés. L'avertissement du régulateur parait étrange compte tenu du fait qu'il est axé sur un défaut de licence et pas sur un avertissement contre les pratiques de courtage de Safecap.

L'avocat de Safecap a répondu que Safecap ne fonctionne pas avec un bureau en Pologne : "Nous avons une licence européenne qui nous permet d'opérer en Pologne via les lois de passeport de la MiFID. Nous n'avons pas besoin d'être approuvé par la KNF." Les représentants de l'entreprise ont précisé que la lettre de la KNF n'était pas dirigée contre Safecap, mais à leur filiale de marketing basée à Varsovie qui était responsable des achats de publicité en Pologne, ainsi que du recrutement des IB. Il a été ajouté que les services financiers ont été offerts exclusivement par l'entité chypriote de Safecap.

Indépendamment de la fermeture du bureau, Safecap continue de travailler avec des partenaires locaux en Pologne.

http://www.broker-forex.fr/img/bannieres/markets.jpg


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums