#1 11-09-2013 15:02:05

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4544
Site web

L'avenir des crypto-monnaies

L'avenir des crypto-monnaies

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/crypto-monnaies.jpg


Une crypto-monnaies est une monnaie numérique qui est créée et gérée par l'utilisation de techniques avancées de cryptage. Ce type de devise virtuelle est devenue très populaire depuis la création du Bitcoin en 2009. Le Bitcoin attire de plus en plus l'attention du public et d'importants investisseurs, son cours a touché un niveau record de 266 $ par bitcoin après avoir multiplié son prix par 10 au cours des deux mois précédents. A son apogée, la valeur marchande totale du Bitcoin était de plus de 2 milliards de dollars, mais peu de temps après un plongeon de 50 % a suscité un débat sur l'avenir des crypto-monnaies en général et en particulier du Bitcoin. Ces monnaies alternatives pourront-elles supplanter les monnaies traditionnelles et devenir aussi omniprésentes que le dollar et l'euro ?


Bitcoin - la norme actuelle

Le Bitcoin est une monnaie décentralisée qui utilise une technologie de peer-to-peer pour émettre la monnaie, traiter les transactions et effectuer toutes les vérifications collectivement par le biais du réseau. Cette décentralisation rend Bitcoin libre de toute manipulation des gouvernements et des banques centrales, l'inconvénient c'est qu'il n'y a pas d'autorité centrale pour contrôler le bon déroulement des opérations ou pour sauvegarder la valeur d'un Bitcoin. Le Bitcoin est créé numériquement par un processus qui nécessite des ordinateurs puissants pour calculer des algorithmes complexes. 25 Bitcoins sont créés toutes les 10 minutes et ils seront plafonnés à 21 millions d'euros, un niveau qui devrait être atteint en 2140.

Ces caractéristiques font que le Bitcoin est fondamentalement différent d'une monnaie fiduciaire qui est soutenue par son gouvernement. L'émission d'une monnaie fiduciaire est une activité hautement centralisé dirigé par la banque centrale d'un pays. La banque régule la quantité de monnaie émise conformément à ses objectifs de politique monétaire, mais il n'y a théoriquement pas de limite au montant de cette émission de monnaie. De plus, les dépôts en devises locales sont généralement assurés contre les faillites bancaires par un organisme gouvernemental. Le Bitcoin ne bénéficie pas de ce système de protection. La valeur d'un Bitcoin est totalement dépendante de ce que les investisseurs sont prêts à payer à un moment donné. Si le cours du Bitcoin s'effondre, les détenteurs de Bitcoins n'auront aucun recours pour récupérer leurs argents.


Une surveillance accrue

Le principal avantage de la décentralisation est l'anonymat des transactions, mais en contrepartie cela favorise une foule d'activités illégales comme le blanchiment d'argent, le trafic de drogue, la contrebande et les achats d'armes. Cela a donc attiré l'attention des organismes de réglementation gouvernementaux et d'autres comme le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN), la SEC, le FBI et le département de la Sécurité intérieure (DHS). En mars 2013, la FinCEN a émis des règles qui définissent les échanges et le rôle des administrateurs de monnaies virtuelles en tant qu'entreprises de services monétaires soumises au champ d'application de la réglementation gouvernementale. En mai de cette année, le DHS a gelé les comptes de Mt. Gox - le plus grand échange de Bitcoin - alléguant que l'entreprise avaient enfreint les lois contre le blanchiment d'argent. En août, le Département des services financiers de New York a délivré des assignations à 22 sociétés de paiement qui auraient utilisé le Bitcoin afin de leur poser des questions sur leurs mesures visant à prévenir le blanchiment d'argent et assurer la protection des consommateurs.


Alternatives au Bitcoin

En dépit de ces problèmes récents, le succès croissant du Bitcoin a abouti à la création d'un certain nombre de sociétés de crypto-monnaies alternatives :

Litecoin - Litecoin est considéré comme le principal rival du Bitcoin, il est conçu pour traiter rapidement les petites transactions. Litecoin a été fondé en octobre 2011, contrairement au Bitcoin qui nécessite de puissants ordinateurs, les Litecoins peuvent être exploités par un ordinateur de bureau normal. La limite maximale du Litecoin est de 84 millions, quatre fois plus que celle du Bitcoin qui est limité à 21 millions. Le temps de traitement des transactions est d'environ 2,5 minutes, environ un quart de celui du Bitcoin.

Ripple - Ripple a été lancé par OpenCoin, une société fondée par Chris Larsen en 2012. Ripple est à la fois une monnaie et un système de paiement. La composante de la monnaie (XRP) est fondée sur une base mathématique comme le Bitcoin. Le mécanisme de paiement permet le transfert de fonds dans n'importe quelles devises vers un autre utilisateur du réseau Ripple en quelques secondes, contrairement aux transactions en Bitcoin qui peuvent nécessiter jusqu'à 10 minutes.

MintChip - Contrairement à la plupart crypto-monnaies, MintChip est en fait la création d'une institution gouvernementale, en particulier de la monnaie royale canadienne. MintChip est une carte à puce qui contient une valeur électronique transférable en toute sécurité d'une puce à l'autre. Comme le Bitcoin, MintChip n'a pas besoin d'identification personnelle, mais contrairement au Bitcoin, le MintChip est soutenu par une monnaie physique, le dollar canadien.


L'avenir

Les crypto-monnaies ont actuellement certaines limites comme le fait qu'une monnaie numérique peut être effacée par une panne d'ordinateur ou voler par un pirate, mais ces problèmes pourraient être surmontés dans le temps grâce aux progrès technologiques. Le problème le plus difficile à surmonter sera le paradoxe fondamental qui empoisonne les crypto-monnnaies, plus elles deviennent populaires et plus la réglementation gouvernementale sera minutieuse, ce qui aura pour conséquence d'éroder le principe fondamental de leur existence.

Le nombre de commerçants qui acceptent les crypto-monnaies n'a pas cessé d'augmenter, mais ils sont encore très largement minoritaires. Pour que les crypto-monnaies soient largement utilisées, il faudra d'abord obtenir une large acceptation parmi les consommateurs. Cependant, leur complexité relative par rapport aux devises classiques va probablement dissuader la plupart des gens.

Une crypto-monnaie qui aspire à devenir partie intégrante du système financier traditionnel peut avoir à répondre à des critères très divergents. Elle aurait besoin d'être mathématiquement complexe (pour éviter la fraude et les attaques de pirates), mais facile à comprendre pour les consommateurs, elle devrait être décentralisée, mais avec des garanties adéquates pour la protection et la préservation de l'anonymat des consommateurs et sans conduire à une évasion fiscale, au blanchiment d'argent et à d'autres activités répréhensibles.


Vous investissez dans les crypto-monnaies ?

Si vous envisagez d'investir dans les crypto-monnaies, il peut être préférable de traiter votre "investissement" comme vous le feriez avec toute autre entreprise hautement spéculative. En d'autres termes, reconnaissez que vous courez le risque de perdre votre investissement. Les crypto-monnaies n'ont pas de valeur intrinsèque en dehors de ce qu'un acheteur est prêt à payer à un moment donné. Elles sont donc très sensibles aux énormes fluctuations de prix qui augmentent le risque de perte pour un investisseur. Par exemple, le Bitcoin a plongé de 260 $ à environ 130 $ dans un délai de six heures le 11 avril 2013. Si vous ne pouvez pas supporter ce genre de volatilité, investissez dans d'autres produits qui sont mieux adaptés pour vous. L'opinion continue d'être profondément divisés pour considérer les mérites d'un investissement en Bitcoin. Les partisans voient une offre limitée et une utilisation croissante comme inducteurs de valeur, tandis que les détracteurs y voient une autre bulle spéculative, c'est un débat qu'un investisseur prudent ferait bien d'éviter.

fleche 05/08/13 AvaTrade lance le trading du Bitcoin
fleche 31/07/13 Création d'un organisme d'auto-réglementation des monnaies virtuelles
fleche 10/07/13 La valeur du Bitcoin explose en Argentine et dans le monde
fleche 02/05/13 PayPal et Amazon se joignent à la révolution du Bitcoin
fleche 29/04/13 Plus500 : premier courtier Forex à offrir le trading du Bitcoin
fleche 12/04/13 Les banques israéliennes limitent les achats de Bitcoins
fleche 11/04/13 Le Bitcoin : la monnaie virtuelle qui devient réelle


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums