#1 01-08-2013 14:46:53

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4629
Site web

La réglementation des brokers forex aux îles Vierges britanniques

La réglementation des brokers forex aux îles Vierges britanniques

http://www.broker-forex.fr/img/regulation/fsc-bvi.jpg


Les îles Vierges britanniques hébergent un certain nombre de courtiers forex qui ne sont pas réglementés. La mise en place récente d'une structure réglementaire permet maintenant aux sociétés de courtage forex d'êtres réglementées par la British Virgin Islands Financial Services Commission (FSC) et d'opérer sous l'égide d'une autorité de régulation, contrairement à la situation antérieure qui consistait seulement à avoir un certificat d'enregistrement

Les autorités de réglementation à travers le monde augmentent leurs exigences pour faire en sorte que tous les participants soient sous surveillance constante. La FCA, l'autorité de conduite financière en Grande-Bretagne, la National Futures Association aux USA et l'ASIC en Australie sont d'excellents exemples des régulateurs nationaux qui augmentent les coûts d'exploitation ainsi que la probabilité d'être pénalisé pour des transgressions.

Jusqu'à récemment, les courtiers pouvaient s'inscrire en Nouvelle-Zélande et avoir des activités dans d'autres régions sans aucune présence physique. Mais maintenant, le régulateur interdit l'enregistrement d'un grand nombre d'entités qui ne possèdent pas un bureau physique dans le pays avec un service de conformité et un ensemble complet de procédures d'exécution du mandat de l'Autorité des Marchés Financiers.

Les îles Vierges britanniques offrent un statut réglementé qui permet encore aux brokers d'être entièrement basés à l'étranger.

Trevor Clein, Directeur Conformité MLRO à Delta Financial Markets à Londres a expliqué : "Au départ, de nombreux brokers forex avaient une boîte postale aux îles Vierges britanniques et un avocat pour agir en leur nom. Même maintenant, malgré le statut réglementé, la FSC des îles Vierges britanniques n'est pas vraiment un organisme de réglementation des marchés financiers, car elle ne couvre pas les conditions que l'on peut attendre d'un régulateur. Un régime réglementé doit avoir des exigences minimales qui garantissent que les entreprises ont un bureau dans le pays, des comptes bancaires et des inspections régulières de conformité."

M. Clein pensent que les brokers l'utilisent comme argument commercial pour être plus crédible : "C'est du marketing, parce que la réglementation est censée signifier crédibilité. Si vous dites que vous êtes réglementé par la FCA au Royaume-Uni, cela signifie que vous êtes bien encadrés et sous surveillance constante des autorités. C'est l'un des problèmes avec Chypre, car il est censé être un pays MiFID, mais il n'a pas le même contrôle que le Royaume-Uni. La Bulgarie est aussi un pays européen qui relève de la MiFID, pourtant il suffit de cocher une case et de conserver certains documents au cas où le régulateur voudrait avoir des renseignements, mais en réalité il ne le fait jamais."


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums