#1 26-07-2013 17:43:32

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4546
Site web

L'arbitrage des comptes forex avec les bonus offerts par les brokers

L'arbitrage des comptes forex en Extrême-Orient avec les bonus offerts par les brokers


La région Asie-Pacifique est un des marchés financiers les plus actifs au monde. Les courtiers forex japonais produisent encore aujourd'hui entre 35 % et 40 % du volume FX mondial, d'autres pays de la région commencent à emboîter le pas.

Le Japon a développé une industrie du forex au service des clients locaux, mais les entreprises occidentales cherchent de plus en plus à consolider leurs bases de clients dans la région grâce à des partenariats stratégiques avec des courtiers introducteurs (IB - Introducing Broker) locaux et des bureaux à Hong Kong, à Singapour et en Australie.

L'économie des marchés financiers est très développée dans ces régions, de nombreux traders avertis  n'ont pas souffert de la crise financière et du manque de connaissances techniques comme c'est le cas dans certaines parties de l'Europe et du Moyen-Orient.

Un certain nombre de nouveaux brokers forex qui se sont établis dans la région ont commencé à connaître un certain succès au Vietnam, en Chine et en Indonésie. Ce succès seraient largement attribuables aux campagnes promotionnelles utilisées dans ces régions, ce qui implique une promotion active avec des offres de bonus.

Les bonus sont des pourcentages du dépôt offerts aux clients, souvent 50 %, voire dans certains cas 100 %. Mais des bonus de ce niveau comportent des risques pour l'ensemble des courtiers dans la mesure où un trader peut utiliser ce système pour obtenir des bénéfices via un arbitrage.

Si un nouveau client ouvre deux comptes de trading chez deux courtiers différents, puis dépose 10.000 $ dans chaque compte, il reçoit alors un bonus de 10.000 $ dans chaque compte. Le trader peut alors prendre avec le premier broker une position longue sur EUR/USD avec un levier maximum et une position courte chez le deuxième broker. Au final, l'un des comptes va perdre 20.000 $ et l'autre gagner 20.000 dollars. Ensuite le trader peut retirer le bénéfice 20.000 dollars et le dépôt initial !

Pour les entreprises occidentales qui arrivent sur les marchés d'Extrême-Orient, la pratique la plus courante est de faire appel à des représentants locaux (courtiers introducteurs) ou des solutions en marque blanche. Si certains de ces courtiers font faillite, cela nuira à la réputation de l'ensemble de l'industrie du forex sur les marchés asiatiques.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums