#1 12-04-2013 13:15:34

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4627
Site web

Les banques israéliennes limitent les achats de Bitcoins

Les banques israéliennes limitent les achats de Bitcoins


Les banques israéliennes ont commencé à limiter la taille des transferts en Bitcoin. Pour des raisons de blanchiment de capitaux, de fiscalité et de légalité, les banques ont demandé à la Banque d'Israël et au ministère des Finances de fournir une réponse quant à savoir s'il existe des problèmes de réglementation avec les transferts d'argent consentis en bitcoins. Jusqu'à présent, les autorités n'ont pas encore fourni de lignes directrices, mais elles enquêtent sur l'affaire.

Le Bitcoin est une monnaie virtuelle créée il y a quatre ans par Natoshi Nakmto - il n'a pas été identifié, mais c'est probablement une personne honnête. Il n'existe pas de banque centrale qui contrôle la monnaie et sa conversion en dollars est principalement réalisée au Japon. Ces derniers mois, sa valeur a augmenté grâce à la crise financière à Chypre. Mais, il y a un problème, ce n'est pas vraiment une pièce de monnaie et ce n'est pas un titre ou une marchandise, mais le résultat d'un calcul mathématique.

Les autorités de réglementation à travers le monde font face à ce problème. Gil Assayag est impliqué avec le marché des bitcoins en Israël (il y a une dizaine d'échanges de bitcoins en Israël) a entendu dire qu'il y a des problèmes de liquidités : "J'ai essayé d'aider un ami à acheter des bitcoins, nous avons examiné la liste complète des convertisseurs d'argent que je connais et ils souffrent tous du même problème de liquidité. Probablement pour les mêmes raisons. ".

Les banques comment seulement à découvrir ce nouveau domaine d'activité. Elles ont donc interdit le transfert de dollars au Japon à partir de convertisseurs de Bitcoins locaux, comme au Japon la plus grande partie des conversions sont exécutées. Manny Rosenfeld, qui fournit des services bitcoin a connu des limites des banques "Début 2013, la demande a beaucoup augmenté et l'activité dans mon compte bancaire a également augmenté. Ils ont décidé que ces activités n'étaient pas très claires et qu'il pourrait y avoir des problèmes de réglementation. Par conséquent, ils ont limité la quantité que je pouvais transférer en dehors de l'Israël tous les mois ", a déclaré Rosenfeld.


Banque d'Israël et le ministère des Finances "Le sujet est à l'étude"

Les banques ne savent pas comment faire face, le bitcoin est-il imposable, légal et sans problème de blanchiment d'argent ? Par conséquent, certaines banques ont contacté la Banque d'Israël pour obtenir des réponses. La Banque d'Israël a répondu qu'elle ne pouvait pas donner de conseils et que les bitcoins ne sont pas classés en tant que monnaie. En ce qui concerne le blanchiment d'argent, le ministère des Finances a été contacté et il a répondu "le sujet est à l'étude."

Il n'existe pas de groupe de supervision des bitcoins et il y a une grande préoccupation d'une bulle en cours ; hier la valeur de la monnaie a chuté à 100 $ avant de revenir vers les 200 $. Les préoccupations des banques sont donc justifiées, mais elles attendent des lignes directrices.


eToro pourrait proposer le trading de Bitcoins

Le PDG du réseau d'investissement social eToro a été jusqu'à dire qu'ils ont l'intention d'ajouter le trading du bitcoin sur leur plate-forme et la possibilité de déposer et de retirer de la monnaie numérique.

La question est de savoir si les courtiers forex peuvent obtenir un instrument BTC opérationnel. Les cartes de crédit pour les bitcoins étant rares en raison des soucis de facturation interne, la possibilité de les acheter n'est pas un processus transparent. La plupart des événements actuels sont axés sur la spéculation et pas sur une réelle demande de la monnaie, il serait logique que les courtiers forex soient en mesure de proposer une version CFD des bitcoins. Malgré l'euphorie, il va surement falloir du temps avant de voir des brokers forex offrir le trading du bitcoin. Les courtiers ont besoin d'avoir un flux de cotation et les échanges ont souffert de latence et de surcharges. Il y a aussi un petit problème de couverture, si les courtiers offrent à leurs clients la possibilité de trader le bitcoin à court terme, comment feront-il pour se couvrir eux-mêmes.


Valeur du bitcoin sur les principaux marchés

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/bitcoin.PNG


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums