#1 06-04-2013 15:10:00

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

Le dollar baisse face à l'euro suite au rapport du NFP

Le dollar baisse face à l'euro suite au rapport du NFP


Le dollar a baissé à son plus bas niveau depuis plus d'une semaine contre l'euro après le rapport des emplois non-agricoles (NFP) qui indique une baisse des créations d'emplois en mars plus importante que prévu. Le NFP alimente les spéculations au sujet du ralentissement de l'économie mondiale.

Le billet vert a chuté pour la troisième journée par rapport à l'euro, les traders anticipent des achats d'obligations par la Réserve fédérale pour stimuler la croissance. Le yen a touché le niveau le plus faible depuis 2009 face au billet vert un jour après l'annonce de mesures de relance sans précédent de la banque du Japon.

Le dollar s'est déprécié à 1,3037 dollar pour un euro, le plus faible niveau depuis le 25 mars, avant de clôturer la semaine à 1.2991. Les moyennes mobilesqui indiquent l'élan sont considérés par certains traders comme un point de retournement potentiel.

Rapport de l'emploi

La masse salariale aux États-Unis a augmenté de 88 000 travailleurs le mois dernier, moins de neuf mois après un gain de 268 000 révisé en février qui était plus élevé que la première estimation. La prévision médiane des économistes dans un sondage de Bloomberg était pour un gain de 190.000.

Le taux de chômage est tombé de 7,7 % à 7,6 %. Les chiffres de mars sont les plus bas depuis décembre 2008, reflétaitant une baisse de 496 000 de la taille de la main d'oeuvre.

Ravi Bharadwaj, un analyste de marché à Washington, a déclaré dans une interview téléphonique."Le rapport du NFP est absolument horrible et pas seulement parce qu'il est en dessous des attentes, mais parce qu'il est aussi au-dessous de 100.000. Le NFP plus faible que prévu augmente la probabilité de voir la Fed rester fidèle à ses promesses d'assouplissement."

La banque centrale américaine achète 85 milliards de dollars d'obligations par mois au troisième tour de sa stratégie de quantitative easing visant à stimuler l'économie, ce qui peut avilir le dollar. Les décideurs politiques ont réitéré que la Fed va maintenir ses achats jusqu'à ce qu'il y ait une amélioration significative dans le marché du travail, Bernanke a déclaré aux journalistes que le rythme peut être modifié si cela est justifié par une économie en voie de guérison.

La prochaine réunion politique de la Fed aura lieu du 30 avril au 1er mai.

Le 4 avril, l'euro a chuté face au dollar à 1,2746 $ après l'annonce des vente au détail en Europe qui ont reculé de 0,3 % en février par rapport au mois précédent et de 1,4 % par rapport à l'année précédente. Le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a dit que la politique de la zone euro restera accommodante aussi longtemps que nécessaire. La BCE a maintenu son taux d'intérêt directeur inchangé à 0,75 %.

Stimulation du Japon

Le dollar a bondi de 3,6 % vendredi contre le yen, le plus haut depuis octobre 2011, après la déclaration de la Banque du Japon qui va augmenter ses achats d'obligations à 7,5 milliards de yens (77 milliards de dollars) par mois et le double de la base monétaire, qui comprend la trésorerie en circulation dans les deux ans. Les décideurs, en vertu du nouveau gouverneur Haruhiko Kuroda travaillent pour mettre fin à 15 ans de déflation et deux décennies de stagnation économique.

L'investisseur milliardaire George Soros qui dirige le plus grand fond obligataire du monde chez Pacific Investment Management Co. à Newport Beach, en Californie, a déclaré que le plan de la Banque du Japon devrait mettre fin aux risques de déflation et d'affaiblissement de la monnaie japonaise.

Soros a déclaré dans une interview sur CNBC : "Si le yen commence à chuter et que les Japonais se rendent compte que cela va continuer, ils pourraient décider de transférer leur argent à l'étranger, la chute pourrait ainsi devenir une avalanche"


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums