#1 29-03-2013 22:33:30

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

Les perspectives du Forex en avril 2013

Les perspectives du Forex en avril 2013


Les marchés mondiaux ont été divisés en mars et cela va continuer en avril, les Etats-Unis sont de plus en plus forts et les inquiétudes persistes en zone euro. Les traders forex doivent surveiller les prises de profits en raison de la forte hausse du dollar et de la baisse de l'euro suite à la décision de Chypre de taxer les dépôts bancaires.

La croissance américaine se poursuit malgré les obstacles
L'économie américaine a fait l'objet d'un relatif pessimisme, surtout parmi les personnes concernées par les effets des compressions budgétaires. Les données révisées du PIB T4 2012 affichent un tableau sombre avec une petite hausse de 0,1 % en raison des coupures budjétaires de la défense, de la baisse des marchés actions, des préoccupations sur la falaise fiscale et des élections présidentielles.

Le Nonfarm payrolls qui a augmenté de 236 000 et le taux de chômage qui a coulé à 7,7 % peuvent fournir une image plus fiable de la croissance économique. La séquestration aux États-Unis pourrait nuire à la croissance d'environ 0,5 % du PIB, mais la dynamique économique positive devrait être suffisante pour maintenir la croissance économique, en dépit de ces préoccupations selon de nombreux analystes.

Lutte de l'Europe pour gagner du terrain
Alors que les Etats-Unis affichent des signes d'amélioration, l'économie de la zone euro continue de se débattre avec un chômage élevé et une croissance faible. Le PIB global de la région s'est contracté de 0,6 % au cours du quatrième trimestre 2012. Contraction du PIB par pays : Allemagne 0,6 %, France 0,3 %, Espagne 0,8 %, Italie 0,9 %, la zone a diminué de 0,9 % au total au cours de l'exercice 2012.

Le plus grand problème auquel est confrontée la zone euro continue d'être la situation de l'emploi. Au quatrième trimestre, l'emploi a reculé de 0,3 %, son plus bas niveau en près de sept ans, principalement en raison d'une réduction de l'emploi en Espagne de 1,4 %. Les économistes s'attendent à une stagnation de l'économie jusqu'en 2014, avec environ 12 % de la population au chômage.

L'inflation hors de portée au Japon
Le marché boursier japonais a grimpé en flèche, le yen a diminué, mais les économistes restent sceptiques sur la cible d'inflation de 2 %. Les entreprises pensent que la croissance et la faiblesse du yen ne pourront pas durer à long terme, elles sont donc réticentes à augmenter les salaires, la classe ouvrière est sous pression.

Cependant, jusqu'à présent les signes semblent être très positifs. En mars, le gouvernement a augmenté son évaluation de l'économie pour le troisième mois consécutif, citant un certain nombre de facteurs qui influencent favorablement l'économie. Le Premier ministre Shinzo Abe fait tout pour sauver l'économie du pays de sa déflation chronique.

Grande-Bretagne les craintes de récession persistent
L'économie de la Grande-Bretagne a continué de lutter cours du dernier mois. L'augmentation des impôts de George Osborne et la réduction des dépenses étaient nécessaires, mais ils ont freinés ​​la croissance économique, en dépit des quelques 375 milliards de livres d'assouplissement quantitatif et des taux d'intérêt proches de zéro qui ont été mis en oeuvre au cours de la même période.

Le pays est maintenant en train d'envisager de remonter son objectif d'inflation à 2 % et d'élargir le mandat de la banque centrale pour atteindre la cible d'inflation et de croissance. Ces mesures pourraient conduire à une baisse de la livre sterling à court terme, mais pourrait améliorer les perspectives de croissance du pays à long terme.

Prochains événements à surveiller

2 avril - L'Allemagne publiera son indice PMI manufacturier, il s'est élargi le mois dernier à 50,3, mettant le pays sur le territoire de la croissance. Les opérateurs seront à l'affût de la croissance en cours dans le pays, tout particulièrement parce que c'est l'un des seuls membres de la zone euro en croissance.

3 avril - L'Union monétaire européenne publiera son HICP Flash qui donne un aperçu de l'inflation en zone euro. L'inflation en zone euro s'est établi à 1,8 % en février, en baisse par rapport aux 2 % de janvier et des 2,7 % au cours de l'année.

5 avril - La Grande-Bretagne publiera son indice des prix à la production et le CIPS / Indice PMI des services, donnant un aperçu de la santé de la fabrication et de l'économie de services. Début mars, le pays a émis un indice PMI des services plus fort que prévu à 51,8.

8 avril - La Banque du Japon publiera le MPB Minutes, donnant un aperçu des plans nationaux en matière de politique monétaire. Avec trois colombes aux commandes de la banque centrale, les traders s'attendent à voir plus d'assouplissement monétaire.

12 avril - L'Union monétaire européenne publiera les chiffres de la production industrielle, donnant un aperçu de l'économie manufacturière de la région. En janvier, la production industrielle de la zone euro a enregistré une baisse plus importante que prévu de 0.4 %.

17 avril - La Grande-Bretagne publiera son rapport sur ​​le marché du travail, donnant un aperçu de la situation de l'emploi dans le pays. En décembre, le chômage de la région a augmenté à 7,8 %, contre 7,7 % en novembre, les traders seront à l'affût de toutes les améliorations à venir.

Le Japon va aussi publier son rapport sur le commerce de marchandises, donnant un aperçu de la performance des exportation du pays. En janvier, le pays a atteint un déficit mensuel record de 17,5 milliards $ US, mais la faiblesse du yen japonais pourrait contribuer à améliorer ces chiffres plus tard cette année.

18 avril - La Grande-Bretagne publiera les données de ventes au détail, donnant un aperçu de la santé des consommateurs de la région. En février, les ventes au détail ont augmenté de 2,7 % sur un an, suscitant un certain optimisme de reprise.

25 avril - La Grande-Bretagne publiera son produit intérieur brut, donnant un aperçu de la santé globale de l'économie de la région. Les économistes restent divisés sur la question, certains analystes estiment que le pays pourrait voir une récession triple dip au cours du 1er trimestre 2013.

Le Japon va aussi rendre compte de son indice des prix à la consommation, donnant un aperçu de l'inflation record du pays. Le gouvernement espère une inflation proche des 2 %, de nombreux analystes estiment que le taux cible est hors de portée, la déflation est une préoccupation majeure.

29 avril - Le Japon présentera ses chiffres de la production industrielle, donnant un aperçu de l'industrie manufacturière du pays. En janvier, la production industrielle du pays a augmenté de 0,3 %, ce qui est inférieur à la valeur initiale de 1 % ou des 2,4 % de décembre.

30 avril - L'Union monétaire européenne publiera son HICP Flash, donnant un aperçu de l'inflation de la région.

Vous pouvez suivre la publication de ces chiffres sur le calendrier économique


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums