#1 19-07-2012 11:22:02

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4717
Site web

Rebond technique sur les places boursières mondiales.

Rebond technique sur les places boursières mondiales.


Indicateurs immobiliers et publications de résultats tirent Wall Street dans le vert.

Hier soir, la bourse de New York a clôturé en hausse, tirée par un bon indicateur immobilier et par un mouvement de rebond technique après de fortes baisses.

·         A la clôture, le Dow Jones a gagné 0,81% à 12.908,70 points, et le Nasdaq, 1,12%  à 2942,60 points. L'indice S&P 500 est monté de 0,67% à 1372,78 points.

Cette hausse n'est pas vraiment liée aux différents indicateurs ou au discours de Ben Bernanke,. Il s'agit surtout d'un rebond après une forte baisse du marché, qui était plombé par un pessimisme excessif depuis près de deux semaines.

En effet, l'impact des propos du président Bernanke sur le marché a été ressenti hier et n'a pas tellement joué sur la cote. Le fait que les investisseurs aient ignoré l'absence d'annonce d'une nouvelle phase d'assouplissement monétaire est un signe que le marché avait trop été vendu.

De plus cette hausse est aussi due avant tout au soulagement de Wall Street après de bonnes nouvelles sur le front immobilier. En effet, si les permis de construire ont enregistré un recul plus fort que prévu en juin (-3,7%), les mises en chantier de logements ont rebondi aux Etats-Unis pour atteindre leur niveau le plus élevé en près de quatre ans.

Il y a deux grands problèmes aux Etats-Unis: le chômage et l'immobilier, et toutes les statistiques immobilières montrent actuellement que l'on est arrivé à un point d'inflexion et à un début d'amélioration sur ce deuxième front.

Les investisseurs ont accueilli d'un bon oeil des résultats parfois mitigés, comme ceux du numéro un mondial des semi-conducteurs, Intel, qui a annoncé mardi un bénéfice net en baisse de 4%, meilleur que prévu mais assorti d'un chiffre d'affaires décevant et de prévisions abaissées.

Rebond technique et achats à bon comptes à la bourse de Tokyo.

Au pays du soleil levant, la bourse de Tokyo a terminé la séance d’aujourd’hui en hausse de 0,79%, imitant le rebond technique amorcé par Wall Street après une série de baisses.

·         A la clôture, l'indice Nikkei 225 a grimpé de 68,81 points à 8795,55 points. L'activité a été faible, avec 1,50 milliard d'actions échangées sur le marché.

Tokyo a été inspirée par Wall Street, qui a repris un peu de terrain mercredi sur la base d'achats opportunistes de titres tombés à bas prix. Les entreprises liées à l'énergie ont profité de la remontée des prix du pétrole: JX Holdings a bondi de 2,97% et Inpex de 2,41.

Dans les hautes technologies, nombre de titres ont profité des résultats trimestriels meilleurs que prévus du numéro un mondial des semi-conducteurs, l'américain Intel. Dans le secteur des semi-conducteurs, Renesas Electronics a gagné 7,43% et Advantest 6,53%.

Malgré la solidité du yen, les grands groupes exportateurs ont aussi bénéficié du rachat de titres jugés sous-évalués.

Retours des opportunistes sur les marchés actions.


Dans les premiers échanges, la bourse de Paris était en hausse en début de matinée, dans un marché soutenu par de bonnes publications trimestrielles américaines et européennes qui encouragent les opérateurs à investir dans les actifs risqués.

A 10h20, l'indice CAC 40 prenait 0,49% pour s'inscrire à 3251,26 points.

Les investisseurs reviennent sur le marché boursier, encouragés par des bons résultats trimestriels publiés des deux côtés de l'Atlantique. L'appétit revient pour les actifs risqués et, en fin de compte tout se résume à une question de rendement et pour l'instant le marché actions offre des performances supérieures à celui des obligations d'Etat.

Par ailleurs, l'absence d'annonces politiques sur la crise de la dette en Europe permet aux investisseurs de se concentrer sur les résultats des groupes.

Parmi les valeurs qui se détachent de la cote, on note la bonne performance d’Alstom (+4,08%), en tête du CAC 40 après une bonne publication trimestrielle et un carnet de commandes meilleur que prévu.

Indicateurs économiques :

10:30 Grande-Bretagne Ventes au Détail
14:30 États-Unis Demande d'inscription hebdomadaire au chômage
16:00 États-Unis Ventes de Logements Existants

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
XTB France


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums