#1 13-07-2012 11:15:03

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4627
Site web

L'environnement de marché de plus en plus fragile.

L'environnement de marché de plus en plus fragile.


Wall Street inquiète de la monté du dollar face à l’euro.

Hier soir, la bourse de New York a terminé en baisse, inquiète pour la croissance mondiale et peu optimiste pour le reste de la saison des résultats.

·         A la clôture, le Dow Jones Industrial a perdu 0,25% à 12.573,27 points, et le Nasdaq, 0,75% à 2866,19 points. L'indice S&P 500 a reculé de 0,50% à 1334,76 points.

Durant la séance, le marché a été de plus en plus pessimiste à l'égard de l'économie mondiale. Il est en train de s'adapter à la réalité d'une croissance mondiale nettement inférieure à ce qui était attendu il y a encore quelques mois.

En outre, il n'y a pas vraiment d'espoir d'une intervention imminente de la Fed, alors même que la hausse du dollar face à l'euro n'aidait pas l'économie américaine. Cette hausse très rapide du dollar n'est pas positive pour les exportations américaines, car il est plus difficile d'exporter avec une monnaie forte qu'avec une monnaie faible.

Par ailleurs, en ce qui concerne la saison des résultats qui a commencé en demi-teinte lundi avec le géant de l'aluminium Alcoa, les opérateurs affichaient leur pessimisme.

Cela ne devrait pas être une bonne saison de résultats et les perspectives des sociétés devraient être extrêmement prudentes.

A noter la publication aujourd’hui des performances des banques JPMorgan Chase, Wells Fargo.

Tokyo quasi stable, le ralentissement de la croissance chinoise pousse à la prudence.

Ce matin, la bourse de Tokyo a terminé la séance quasi stable, prenant 0,05%, dans un marché très prudent face au ralentissement annoncé de la croissance en Chine.

·         A la clôture, l'indice Nikkei 225 a grignoté 4,11 points à 8724,12 points.  L'activité a été faible avec 1,62 milliard d'actions échangées sur le marché.

Les chiffres de la croissance chinoise au deuxième trimestre étaient très attendus par le marché: avec 7,6% d'augmentation de son produit intérieur brut au deuxième trimestre, la deuxième puissance économique mondiale connaît son ralentissement le plus marqué depuis trois ans. Ces données ont toutefois été en ligne avec les prévisions, aussi les opérateurs n'ont-ils pas mal accueilli la nouvelle, certains en profitant même pour acheter quelques titres à prix cassés.

Globalement, l'ambiance est néanmoins restée assez morne, les problèmes de la dette en zone euro restant dans tous les esprits. Cette toile de fond morose amplifie de surcroît l'attractivité du yen, une valeur refuge prisée des investisseurs par temps économique difficile…

Le ministre japonais des Finances, Jun Azumi, a une nouvelle fois menacé vendredi de prendre des mesures décisives si nécessaire sur le marché des changes. Cet avertissement n'a pas eu beaucoup d'effet, le yen restant solide.

La bourse de Paris en légère hausse, une séance sans esclandre se profile


Dans les premiers échanges, la bourse de Paris était en légère hausse ce matin, soulagée d'apprendre que le ralentissement chinois était conforme aux prévisions mais dans un environnement fragile après la dégradation de l'Italie par l'agence Moody's.

·         A 10h30, le CAC 40 prenait 0,11% à 3138,57 points.

En ce début de matinée, c'est clairement le soulagement qui prévaut dans les salles de marchés suite à la publication du PIB chinois. La Chine a annoncé que sa croissance avait ralenti à 7,6% au deuxième trimestre. La progression de son produit intérieur brut est certes la plus faible depuis le premier trimestre 2009, mais de nombreux intervenants s'attendaient à pire, donc ce chiffre chinois est à priori rassurant et permet aux marchés d'anticiper un nouvel assouplissement monétaire.

Quant à la dégradation de deux crans de la note de l'Italie par Moody's, les investisseurs ne la considèrent pas comme une surprise. Les investisseurs seront toutefois attentifs si une forte montée des taux italiens vient accentuer la tension sur le marché action.

On suivra donc le résultat de la nouvelle émission obligataire à moyen et long terme lancée par Rome, au cours de laquelle le pays espère lever 5,25 milliards d'euros.

Indicateurs économiques :

Nous n’attendons aucune annonce économique majeure pour la séance d’aujourd’hui.

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
XTB France


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums