#1 05-07-2012 10:54:52

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

La journée des banques centrales, l’attentisme domine le marché

La journée des banques centrales, l’attentisme domine le marché, pour l’instant…


La bourse de New York reprend

Wall Street était fermée hier pour cause de fête nationale.

Le Nikkei finit en baisse au terme d’une séance peu active.

Ce matin, la bourse de Tokyo a terminé la séance en baisse de 0,27%, prudente avant une réunion de la BCE qui devrait annoncer une baisse de son principal taux directeur.

·         A la clôture, l'indice Nikkei 225 a reculé de 24,37 points à 9079,80 points. L'activité a été très faible, avec 1,43 milliard d'actions échangées sur le marché.

Les investisseurs sont restés en retrait, au lendemain d'un jour férié aux Etats-Unis, où les marchés sont restés fermés, et avant la réunion de la BCE dont ils espèrent un soutien à l'économie européenne.

Ces jours-ci, les opérateurs sont à l'affut de toute nouvelle macro-économique susceptible de ramener un peu d'optimisme sur le marché, toujours fondamentalement inquiet de la crise d'endettement européenne et de ses répercussions négatives sur la croissance mondiale.

Les données peu encourageantes publiées ces dernières semaines en Europe, aux Etats-Unis et même en Chine font croire aux investisseurs que les banques centrales vont soutenir l'activité d'une manière ou d'une autre.

En effet, l'énergie manque sur le marché car les investisseurs rechignent à être offensifs avant de possibles décisions à l'étranger.

Sur le front de devises, une légère montée du yen face au dollar et à l'euro a renforcé cette tendance à l'attentisme, voire à la vente.

Les valeurs perdantes du jour : les compagnies d'électricité, qui s'attendent à passer un été difficile. Le manque de réacteurs nucléaires depuis l'accident de Fukushima limite en effet la production et risque d'alimenter des tensions sur le réseau, particulièrement lors des chaleurs estivales où les climatiseurs fonctionnent à plein.

La bourse de Paris mise sur la prudence avant une possible intervention de la BCE.

Ce jeudi matin, la bourse de Paris évolue en légère baisse en début de séance, prudente avant la réunion de la BCE et la réouverture des marchés américains après un jour férié.

·         A 10h20, l'indice CAC 40 perdait 0,04% à 3266,43 points.

Les investisseurs ne prennent aucun risque dans l'attente de la réouverture des marchés américains, d'autant qu'une série de statistiques très suivies est au programme. Ils vont rester relativement prudents en attendant le discours du président de la banque centrale européenne (Mario Draghi) cet après-midi, après la décision sur les taux qui est, elle, attendue à 13H45.

Le marché anticipe largement une baisse d'un quart de point du taux de la BCE, actuellement à 1%, soit un plancher historique. En revanche, les investisseurs croient moins à des prêts exceptionnels aux banques ou à des rachats de dette publique.

Dorénavant attendue par tous, la baisse des taux constituera un premier signe fort de la volonté de la BCE d'accompagner les autorités politiques et de limiter le risque récessif. En cas d'inaction, la déception serait à la mesure des attentes…

Au niveau obligataire, l'Espagne prévoit d'emprunter deux à trois milliards d'euros, notamment à échéance dix ans, au moment où le pays négocie avec la Commission européenne les conditions du plan d'aide à ses banques. Cet emprunt intervient alors que sur le marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise, le taux à 10 ans de l'Espagne est nettement remonté mercredi après plusieurs jours d'accalmie.

Les valeurs bancaires étaient en ordre dispersé dans les premiers échanges, à l'image de BNP Paribas -0,32%, Crédit Agricole +0,24% et Société Générale +0,29%.

Indicateurs économiques :


13:00 Grande-Bretagne BoE - Décision sur les Taux Juillet  0.5%  0.5% 
13:45 Zone Euro BCE - Décision sur les Taux Juillet  0.75% 1%
14:15 États-Unis Rapport Emploi ADP Juin  100 K 133 K
14:30 Zone Euro BCE - Conférence de Presse Juillet     
14:30 États-Unis Demande d'inscription hebdomadaire au chômage Semaine  385 K  386 K
16:00 États-Unis Indice ISM non Manufacturier Juin 53 53.7

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
XTB France


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums