#1 03-07-2012 07:37:35

FXCM
Analyste de marché
Lieu: Paris
Date d'inscription: 22-04-2010
Messages: 761

L’agenda DailyFX de la semaine

Le mois qui s’est terminé sur les marchés, aura apporté un lot d’évènements et non des moindres, avec une opération twist prolongée, un pacte de croissance en Zone Euro entre autres. Ce n’est pas sur une note légère que commence le mois de juillet avec trois décisions de taux dont celle très attendue de la BCE, et le Non Farm payroll aux USA. Les récentes réactions haussières des actifs risqués seront-elles balayées, menant les cours dans le sens de la dynamique baissière, ou s’agira-t-il d’une consolidation ? Ce sont les statistiques qui en seront les grands décisionnaires et à cet effet, voici la liste des statistiques d’importance de la semaine, commentées. Les publications marquées d’un astérisque feront l’objet d’une session de trading en live.

Mardi 3 Juillet à 6h30: Décision de taux de la Banque Centrale Australienne
Le dollar australien qui fait partie des devises les plus fortes des majeures, pourrait faire l’objet d’une pression vendeuse si les officiels abaissaient le taux d’intérêt facial de l’économie actuellement à 3.5%. Jusque là, les prévisions plaident pour un maintien des taux à leur niveau actuel, fait compréhensible car même si les conditions économiques se dégradent, il est assez rare qu’un tel environnement économique nécessite deux baisses de taux presque consécutives. Si le consensus du marché venait à être respecté, les traders de l’aussie se réfèreront tout simplement au sentiment de risque présent pour déterminer la direction des échanges.

Mardi 3 Juillet à 10h30 : Chiffres du secteur du crédit au Royaume Uni et Indice PMI secteur de la construction
Lors d’annonces économiques confluentes, il convient généralement de faire preuve de prudence et d’attendre que le marché digère les chiffres, car il est difficile de savoir laquelle des publications prendra le pas sur l’autre. Les approbations d’hypothèque sont attendues en légère baisse de 51.8K à 50K, de même que le crédit net à la consommation se serait réduit de 0.3 milliards à 0.2 milliards, ce qui est indicateur de baisse de consommation et croissance. A cela s’ajoute un recul de l’indice PMI du secteur de la construction de 54.4 à 52.9, facteurs qui dans l’ensemble laissent envisager des faiblesses ne serait-ce que mineures de la Livre Sterling.

Mardi 3 Juillet à 11h00 : Indice des prix à la production en Zone Euro
Déterminée comme importante dans le calendrier, je ne serai pourtant pas étonnée que cette statistique n’entraine pas des mouvements massifs. En raison, les réactions relativement nulles des dernières mesures d’inflation. Or c’est l’indice des prix à la production qui permet de spéculer sur la croissance des prix à la consommation, elle-même importante pour la direction de la politique monétaire. Toujours-est-il que les prix à la production sont attendus en léger recul en termes annuels de 2.6% à 2.5%, fait qui théoriquement invite à une baisse de la devise locale.

Mardi 3 Juillet à 16h00 : Commandes d’usines aux USA
C’est une statistique mineure, mais le fait qu’elle soit la seule qui arbore la session US lui donne un poids plus grand. Après une baisse de -0.6% au mois d’avril, les commandes d’usines auraient enregistré une progression de 0.1%, chiffres certes positif mais la performance reste faible. Si la statistique en elle-même invite à une hausse des actifs risqués, on n’oubliera pas son caractère relativement mineur, et dans le cas d’un environnement légèrement averse au risque, les gains engendrés pourraient être l’occasion de shorter sur rebond.
Avant d’aborder le calendrier de mercredi, notez que les marchés américains seront fermés pour la fête nationale. Ainsi, la liquidité devrait être réduite lors de cette session, et qui dit liquidité réduite dit possibles mouvements erratiques. La prudence sera de mise.

Mercredi 4 Juillet à 3h30 : Ventes au détail en Australie et Balance commerciale
Les ventes au détail sont attendues en meilleure performance à 0.2%, contre un précédent à -0.2%. Ce consensus plaide pour des gains du dollar australien, qui pourraient être limités voire effacés par la balance commerciale dont le déficit se serait élargi de 203 millions à 500 millions.

Mercredi 4 Juillet à 10h00 : Indice PMI Secteur des services en Zone Euro
Il est probable que cette statistique ne crée pas de volatilité sur la monnaie unique sauf si une surprise avait lieu dans la lecture de la performance de ce secteur ; en effet, il s’agit là d’une révision finale et les deux composants de l’enquête sont attendus en maintien à 46 et 46.8. Sauf surprise, il est probable que le statut quo soit à l’ordre du jour à la suite de cette annonce.

Mercredi 4 Juillet 11h00 : Ventes au détail en Zone Euro
Cette mesure se décline en deux horizons, le chiffre mensuel et le chiffre annuel ; en général, le chiffre annuel est plus important que le chiffre mensuel, et les réactions sur les cours sont plus nettes lorsque les deux chiffres vont dans le même sens. C’est le cas ici avec une performance mensuelle qui aurait progressé de -1% à 0.0%, tandis que la lecture annuelle afficherait également une légère amélioration, de -2.5% à -1%. Même si des améliorations sont notables, il ne faudra pas s’attendre à de fortes réactions haussières car le chiffre annuel reste négatif et le chiffre mensuel siège en totale neutralité.

Jeudi 5 Juillet 12h00 : Commandes d’usines en Allemagne
Cette statistique est répertoriée dans ce point pour deux raisons majeures : le poids du secteur industriel dans l’économie allemande, et celui de l’Allemagne elle-même dans la croissance et l’économie de la Zone Euro. Ainsi, si une amélioration du chiffre mensuel est attendue, de -1.9% à 0.0% laissant envisager alors des gains limités de la monnaie unique, le chiffre annuel qui rappelons-le a plus d’impact affiche un net recul de -3.8% à-6%. Ces performances ne laissent pas envisager des gains nets de la monnaie unique. De plus, la décision de taux de la BCE intervenant plus tard dans la session, on ne saurait s’étonner d’un attentisme des marchés, voire d’une spéculation sur une baisse de taux, qui affaiblirait la monnaie unique.

Jeudi 5 Juillet à 13h00 : Décision de taux de la BoE
La politique monétaire anglaise fait l’objet d’un véritable dilemme avec une inflation en haut territoire qui appelle théoriquement à une hausse de taux, que les conditions économiques actuelles (récession) ne peuvent pourtant justifier. C’est le choix d’un quantitative easing qui a donc été privilégié par les officiels de la BoE, et il est d’ailleurs attendu que ce programme quantitatif soit augmenté de 325 à 375 milliards. Si les incidences théoriques de ce type d’opération vont dans le sens d’une dépréciation de la devise locale, nous avons plusieurs fois vu la Livre répondre de façon contenue à cette décision. Cette réponse de la Livre s’explique d’une part par le caractère limité de ces opérations quantitatives comparé notamment à la Fed, de même que par leur but affiché, celui de stopper la récession. Ainsi, dans le cas d’un maintien des taux comme escompté par le marché et l’augmentation du QE, on pourrait s’attendre à des faiblesses de la Livre, mais sans pour autant entacher la dynamique haussière de court terme de la paire.

Jeudi 5 juillet à 13h45 : Décision de taux de la BCE et Conférence de Presse du gouverneur Draghi à 14h30
Doigté et patience seront ici la clé pour aborder interpréter cet évènement. Le marché parie désormais, sur une baisse de taux de 25 points de base à 0.75%, action qui d’ailleurs était souhaitée par de nombreux observateurs pour alléger les pressions baissière pesant sur la Zone Euro. Selon le consensus, ce serait chose faite ce jeudi, ce qui invite à des faiblesses de la monnaie unique, mais elles ne pourraient être que de court terme dans une sorte de réaction théorique et mécanique. En effet, les commentaires de Draghi lors de sa conférence de presse peuvent effacer une partie des pertes induites par la baisse de taux, et ce notamment s’il était fait référence aux achats d’obligations de pays en difficultés ou encore dans une moindre mesure à un LTRO. Non seulement les propos de Draghi ont la capacité de freiner une éventuelle dépréciation de la monnaie unique, mais il y a aussi un facteur qui est à prendre en compte, à savoir une possible intégration de cette annonce dans les cours. L’euro a fait l’objet de nombreuses faiblesses ces dernières séances, non pas sans raison, et la question d’une baisse de taux avait été déjà évoquée sur les marchés, d’où une possible intégration dans les cours de ce facteur. Ainsi, le fin mot de l’histoire pour cette décision de taux, est qu’il n’est pas dit qu’un abaissement des taux renvoie la monnaie unique vers des territoires abyssaux et il faudra faire preuve de doigté, de patience, le temps que le marché s’imprègne des nombreux commentaires.

Jeudi 5 Juillet à 14h15 : Enquête ADP aux USA
Ce chiffre qui représente les créations ou destructions d’emploi du secteur privé, sert à spéculer sur le NFP publié habituellement deux jours après. Compte tenu de l’importance de la Zone Euro dans le sentiment de risque, il ne saurait être exclu que les réactions à cette statistique soient inexistantes, l’attentisme étant roi avant les mots du Gouverneur Draghi. En ce qui concerne le chiffre en lui-même, bien qu’indicateur de créations d’emplois, avec 100K attendus, le chiffre du mois de juin se révèle inférieur au précédent de 133K. Si des gains peuvent donc être escomptés par ce consensus, ils pourraient être limités par la baisse vis-à-vis du précédent et par les commentaires de Draghi.

Jeudi 5 Juillet à 16h00 : ISM non manufacturier
Une fois les turbulences émises par Draghi, une autre direction aux échanges pourrait être donnée par cette statistique attendue en légère baisse de 53.7 à 53. Une telle performance est indicatrice de légères faiblesses des actifs risqués, mais cela sera également fonction de la décision de la BCE. A noter que l’ISM manufacturier publié lundi est en général plus important en termes de mouvements.

Vendredi 6 Juillet à 10h30 : Indice des prix à la production au Royaume Uni
Léger recul de l’inflation de 2.1% à 2% attendu, fait qui plaiderait pour des faiblesses mineures de la Livre Sterling.

Vendredi 6 Juillet à 14h30 : Chiffres du chômage au Canada
Il est souvent difficile de trader cette statistique en raison de la confluence entre celle-ci et des publications de statistiques aux USA, et ce jour, il s’agira du NFP. La volatilité pourrait donc être très forte sur la paire USDCAD, habituée des mèches hautes et basses. Le taux de chômage est attendu en maintien à 7.3%, tandis que les créations d’emploi progressent de 5.5K contre 7.7K au mois précédent. Si le chiffre en lui même plaide pour une appréciation du loonie face au buck, l’interprétation du NFP entre également en compte et pourrait bouleverser la réaction initiale induite par les statistiques canadiennes.

Vendredi 6 Juillet à 14h30 : NFP*
Cela fait maintenant près de 3 mois que les chiffres du chômage aux USA affichent un ralentissement, et il semble que ce NFP ne soit pas en reste ; le consensus plaide pour 90.000 créations d’emploi contre 69.000 le mois précédent ; maintenant que la Fed a prolongé l’opération twist jusqu’à la fin 2012, la spéculation sur un QE3 devrait se taire progressivement, ce qui limite le facteur de gains des actifs risqués avec un chiffre économique négatif. En effet, il est arrivé que de mauvaises performances économiques US conduisent à des gains des actifs risqués, les opérateurs ayant en tête l’idée selon laquelle la Réserve Fédérale serait obligée de fournir les marchés en liquidité. Ce spectre s’éloignant, le dollar retrouverait potentiellement un facteur refuge plus net, les achats de dollar devenant foison lors de chiffres économiques en baisse. Cela dit, le consensus présenté par le marché n’apparait pas décevant, avec un chiffre supérieur au précédent, indicateur de gains des actifs risqués. On ne saurait exclure une réaction positive du dollar, non pas dans une optique refuge, mais dans un signe de confiance vis-à-vis de l’économie américaine.

par Nadia Compaoré, Stratégiste de Marché

Dernière modification par FXCM (03-07-2012 08:05:59)


http://www.broker-forex.fr/img/compte-demo.PNG

© 2012 FXCM. Tous droits de reproduction et de représentation réservés

Avertissement: Négocier sur marge sur le marché des devises comporte un risque élevé, et ne peut être recommandé à tout investisseur. Vous devez être conscient des risques associés au marché des changes, et consulter un conseiller financier indépendant si vous avez quelque doute que ce soit. Toutes opinions, informations de marché, notes de recherche, analyses, prix et autres notifications ont pour seul et unique but, de commenter l'évolution du marché des changes et ne constituent en aucun cas un conseil d'investissement. FXCM ne pourra en aucun cas, être tenu responsable de pertes ou dommages occasionnés, incluant sans restrictions des pertes ou manques à gagner, qui pourraient découler directement ou indirectement de l'utilisation de ces informations.

Hors ligne

 

Pied de page des forums