#1 28-06-2012 11:40:52

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4707
Site web

Sommet crucial en Europe aujourd'hui.

Sommet crucial en Europe aujourd’hui.
Le marché espère de vraies décisions.


Des statistiques américaines encourageantes permettent d’oublier les tensions en Europe

Hier au soir, la bourse de New York a terminé en hausse, portée par deux indicateurs américains encourageants, les investisseurs se préparant par ailleurs au le sommet européen de jeudi et vendredi.

·         A la clôture, le Dow Jones Industrial a gagné 0,75% à 12.627,01 points et le Nasdaq, 0,74% à 2875,32 points. L'indice S&P  500 a progressé de 0,90% à 1331,85 points.

La Bourse new-yorkaise a salué de bonnes nouvelles dans l'immobilier, surtout grâce aux chiffres des promesses de vente de logements aux Etats-Unis. Cette statistique s'inscrit à la suite de quelques autres indicateurs positifs dans l'immobilier.

Autre chiffre apprécié par les investisseurs américains: les commandes de biens durables ont rebondi aux Etats-Unis en mai. Elles ont progressé de 1,1% par rapport au mois précédent.

Ces chiffres illustrent bien une croissance modérée du PIB, la bourse réagit donc aux signes avant-coureur d’une reprise de l’activité sur le territoire national, et délaisse pour une séance les problèmes liés à l’avenir de la zone euro

Surtout Wall Street s'est pré-positionné pour le sommet européen qui s'ouvre aujourd’hui et doit durer jusqu'à vendredi après-midi. Avant même le début de la réunion des dirigeants de l'UE, la chancelière allemande Angela Merkel a une nouvelle fois rejeté catégoriquement l'idée d'euro-obligations assurant qu'il n'y en aurait pas "aussi longtemps qu'elle vivrait".

Il y a ainsi un peu d'enthousiasme avant la réunion car le fait que l'Allemagne reste très rigide sur les eurobonds prépare le marché à ne pas être déçu: quoi qu'il sorte de ce sommet, il n'y aura pas trop de déception…

Un rebond maintenant acté, la poursuite vers les 9000 points se précise

Du coté des marchés asiatiques, la bourse de Tokyo a terminé en hausse de 1,65%, dopée par la stabilisation du yen face à l'euro et les espoirs d'une mise en ordre de la zone euro face à la crise de la dette alors que s'ouvre ce même jour à Bruxelles un sommet à fort enjeu des dirigeants européens.

De bons indicateurs américains ont également gonflé le moral des investisseurs à Tokyo, en particulier le rebond des promesses de vente de logements aux Etats-Unis

·         A la clôture, l'indice Nikkei 225 s'est apprécié de 143,62 points, pour s'afficher à 8874,11 points La séance a été peu active, avec seulement 1,6 milliard de titres échangés sur le marché.

On a de plus en plus l'impression que quoi qu'il se passe dans le reste du monde, les Etats-Unis résistent assez bien, et de ce fait rassérènent les entreprises nippones qui expédient massivement leurs marchandises vers la première économie mondiale. Mais la progression du Nikkei jusqu'aux 9.000 points dépendra de la pertinence des conclusions du sommet européen des 28 et 29 juin pour les marchés actions.

Du côté des valeurs bancaires, comme d'habitude parmi les plus échangées de la séance, Mizuho Financial Group a fini en hausse de 3,94%, Mitsubishi UFJ Financial de 2,76% et Nomura de 0,71%.

Vers une union renforcée en zone euro ?

En ce jeudi matin, la bourse de Paris était presque stable dans les premiers échanges, avant l'ouverture dans la journée d'un sommet européen censé trouver les moyens d'enrayer la crise en zone euro.

A 10h20, l'indice CAC 40 perdait 1,06% à 3030,31 points, alors que la veille celui-ci avait plutôt bien rebondit.

La séance promet d'être volatile avant le sommet européen d’aujourd’hui et demain, et compte tenu de l'incertitude liée à cette échéance, les investisseurs refusent pour l’instant de prendre des positions tranchées sur le marché.

Le sommet des dirigeants européens jeudi et vendredi à Bruxelles se veut ambitieux à long terme, avec un plan pour la croissance et une volonté de renforcer l'union monétaire, mais risque de décevoir s'il n'apporte pas des réponses concrètes et immédiates à la crise. La réunion doit débuter à 15H00, à 27 pays pour traiter du long terme. Elle sera suivie vendredi d’une séance consacré aux moyens de parer au plus pressé, au regard en particulier de la situation préoccupante en Espagne dont les taux d'emprunt s'envolent.

Les tensions atteignent des niveaux inattendus compte tenu des divergences franco-allemandes sur la politique économique à adopter pour sortir la zone euro de la crise.

Les Européens devraient adopter jeudi un pacte pour la croissance et l'emploi. Ils examineront aussi les propositions pour approfondir l'union monétaire et budgétaire, en commençant par jeter les bases d'une union bancaire.

·         Les investisseurs surveilleront un emprunt de moyen et long terme de l'Italie dans la matinée. Rome cherche à lever 5,5 milliards d'euros à échéance 5 et 10 ans.

Indicateurs économiques :

10:30 Grande-Bretagne PIB s.a.
14:30 États-Unis PIB Annualisé
14:30 États-Unis Demande d'inscription hebdomadaire au chômage

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
XTB (X Trade-Brokers)


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums