#1 18-06-2012 11:11:03

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4717
Site web

La Grèce n'est pas encore sauvée, mais les marchés saluent le résultat

La Grèce n’est pas encore sauvée, mais les marchés saluent le résultat des élections.


Les opérateurs visent une nouvelle intervention de la FED

Vendredi soir, la bourse de New York a terminé en nette hausse, misant sur une intervention des banques centrales en cas de résultats électoraux défavorables au maintien de la Grèce dans la zone euro. le Dow Jones a gagné 0,91% et le Nasdaq 1,29%.

·         A la clôture, le Dow Jones Industrial a gagné 0,91% à 12.767,17 points, et le Nasdaq, 1,29% à 2872,80 points. L'indice S&P 500 s'est apprécié de 1,02% à 1342,84 points.

Les grands indices de Wall Street ont été soutenus par l'idée que quoi qu'il advienne en Grèce, ce sera une bonne nouvelle. Ou le plan d'austérité continue et les Grecs restent dans l'euro, ou ils décident de s'en aller, et les banques centrales se devront d'intervenir en mettant tout leur poids dans la balance, en procédant notamment à des émissions de liquidités pour stimuler l'économie. En effet le marché résiste car il croit à une action protectrice des banques centrales contre les effets d'une sortie potentielle de la Grèce de l'euro.

Les conditions économiques et financières ont atteint un niveau de détérioration suffisant pour encourager la Fed à accentuer son action de stimulation de l'économie au cours de sa prochaine réunion de politique monétaire mercredi. Cette hypothèse est le reflet du sentiment de nombreux analystes, dans une période où le marché ne prend plus des vessies pour des lanternes…

Le repli du yen face à l’euro et au dollar apaise la bourse de Tokyo.

Ce matin, alors que le marché avait ouvert sur un gap haussier, l'indice Nikkei de la bourse de Tokyo a terminé en territoire positif, prenant 1,77%, les investisseurs appréciant la remontée de l'euro face au yen, après la victoire en Grèce de la droite favorable aux réformes pour assainir les finances du pays.

·         A la clôture, l'indice Nikkei 225 a gagné 151,70 points pour s'afficher à 8721,02 points, également aidé par un repli du yen face au dollar. La séance a cependant été encore peu active, avec seulement 1,48 milliard de titres échangés sur le marché.

Les opérateurs à Tokyo ont vu dans la remontée de l'euro un encouragement, même si toutes les inquiétudes ne sont pas levées au sujet de la Grèce et de la crise d'endettement qui traverse le Vieux continent. Néanmoins, les résultats des élections législatives grecques de dimanche laissent espérer un maintien de la Grèce dans la zone euro et une mise en œuvre des réformes.

Le gouvernement japonais espère désormais que des mesures fermes seront prises pour résoudre la crise qui plombe l'euro depuis des mois et conduit les investisseurs à acheter des yens jugés plus sûrs mais dont le renchérissement pèse lourdement sur les entreprises nippones et sur l'économie de l'archipel dans son ensemble.

La bourse de Paris en hausse après le résultat des élections Grecques.

Dès l’ouverture des marchés actions français, la bourse de Paris s’est nettement orientée à la hausse, à la faveur de la victoire des partis pro-austérité en Grèce et des anticipations d’un assouplissement monétaire de la Fed.

Chez nos voisins Grecs, le parti conservateur est en effet arrivé en tête des législatives  hier et devrait former une coalition avec les socialistes du Pasok, également favorables au plan d’aide européen. Du coté monétaire, les investisseurs espèrent que la Fed annoncera l’adoption, mercredi à l’issue de son conseil de politique monétaire, d’un nouveau programme de rachat d’obligations.

Mais la situation en Europe devrait encore focaliser l’attention des marchés dans l’attente d’un plan pour résoudre la crise de la zone euro alors que les leaders du G20 doivent se retrouver au Mexique aujourd’hui et demain. Les discussions devraient notamment porter sur l’aide de 100 milliards d’euros accordée au système bancaire espagnol.

·         A noter que la France adjugera cet après-midi entre 7 et 8,7 milliards d’euros de bons du Trésor à court terme.

·         Vers 10h10, l’indice Cac 40 gagne 0,53% à 3.102,37 points.

Indicateurs économiques :


Nous n'attendons aucune annonce éconmique majeure pour la journée d’aujourd’hui.

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
XTB France


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums