#1 07-06-2012 11:06:46

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

Un espoir d’initiative européenne, et la bourse de Paris prolonge son

Un espoir d’initiative européenne, et la bourse de Paris prolonge son rebond.


La FED s’interroge sur l'utilité de nouvelles mesures de relance

Au pays de l’oncle Sam, la bourse de New York a fini en nette hausse hier soir, spéculant sur une intervention prochaine de la FED à la veille d'un discours de son président Ben Bernanke.

·         A la clôture, le Dow Jones Industrial a gagné 2,37% à 12.414,79 points et le Nasdaq, 2,40% à 2844,72 points. L'indice S&P 500 a pris 2,30%  à 1315,13 points.

Pour la plupart des opérateurs, il y a eu beaucoup de spéculation sur ce que va dire la Fed demain. Et du côté des investisseurs, ceux-ci ont été encouragés par le Livre Beige de la Fed qui a été publié mercredi et indique que l'activité économique d'ensemble a cru à un rythme lent de début avril à fin mai.

Selon ce rapport de conjoncture, l'activité manufacturière, moteur principal de la reprise économique engagée à l'été 2009, a continué de croître dans la plupart des régions. Toutefois, il n'est pas sûr que les données du Livre Beige soient suffisantes pour modifier l'orientation de la politique de la Fed.

Wall Street a également été dopée par un bruit de couloir disant que la Fed envisage plus d'actions en raison des doutes pour la reprise. En effet, les dirigeants de la Fed devraient déterminer si les prévisions économiques se détériorent assez pour que cela justifie de nouvelles mesures pour doper la croissance.

Retour vers les actifs à risque. Apaisement des cours du Yen.

Sur la place japonaise, la bourse de Tokyo a terminé la séance de cette nuit en nette hausse de 1,24%, les investisseurs espérant des initiatives des banques centrales européenne et américaine pour endiguer la crise en zone euro et favoriser la croissance.

·         A la clôture, l'indice Nikkei 225 a grimpé de 106,19 points à 8639,72 points. L'activité a été assez faible, avec 1,76 milliard d'actions échangées sur le marché.

Après la réunion de la BCE de mercredi, nombre d'investisseurs attendent un abaissement du principal taux directeur de l'institut, aujourd'hui fixé à 1%, lors de son prochain conseil. Ils pensent aussi que la BCE devra agir d'une manière ou d'une autre pour apaiser la crise d'endettement en zone euro qui, au-delà de la Grèce, menace aussi directement l'Espagne dont le secteur bancaire suscite l'inquiétude.

Concernant la FED, des opérateurs veulent croire que son président, va ouvrir la porte à un nouvel assouplissement monétaire jeudi devant le Congrès américain.

La vigueur de la croissance de la première puissance économique mondiale inquiète en effet sur les marchés, comme celle de la deuxième plus importante, la Chine, locomotive de l'activité mondiale.

Ces espoirs d'interventions des instituts d'émission ont favorisé un léger retour des investisseurs vers des actifs plus risqués, encourageant un nouvel effritement du yen, considéré à l'inverse comme une valeur refuge par temps économique difficile.

Espoir douché ?

A l’ouverture du marché, la bourse de Paris s’inscrit en hausse pour la quatrième séance consécutive, à la faveur des anticipations d’initiative européenne pour venir en aide au système bancaire espagnol.

Le statu quo annoncé hier par la BCE et les propos de son président Mario Draghi selon lesquels la balle est dans le camp des politiques pour résoudre la crise de la zone euro n’ont pas entamé le moral des investisseurs. Au contraire, puisque l’euro reste ferme à 1,2555 dollar.

La tendance est également portée par l’espoir de l’annonce de nouvelles mesures d’assouplissement quantitatif aux Etats-Unis à l’occasion de l’audition de Ben Bernanke devant le Congrès cet après-midi. Cette attente est d’autant plus forte que la vice-présidente de la Fed, a plaidé en faveur d’un renforcement du soutien de la Réserve Fédérale à une économie américaine encore fragile.

L’Espagne va tester les marchés ce jeudi en procédant à l’émission de 1,25 à 2,5 milliards d’euros d’obligations à 10, 12 et 14 ans. De son côté, Paris doit adjuger entre 7 et 8 milliards d’euros d’OAT à 7, 10, 15, 25 et 50 ans.

A 10h00 le Cac 40 gagne 0,64% points à 3.077,90 points.
Au niveau de l’or noir, le baril de Brent s’inscrit en baisse en repasse tout juste en dessous du seuil des 100 $ le baril. Il cote actuellement, 99,92 $.

Indicateurs économiques :

09:15 Suisse Indice de Prix à la Consommation
13:00 Zone Euro BoE - Décision sur les Taux
14:30 États-Unis Demande d'inscription hebdomadaire au chômage

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
XTB France


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums