#1 05-06-2012 12:29:28

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4629
Site web

Le marché surveille de près les banques centrales.

Le marché surveille de près les banques centrales.


Une action concertée de la FED et de la BCE en préparation ?

Durant la séance d’hier, la bourse de New York a fini à l'équilibre dans une tentative de stabilisation après la glissade de vendredi, le marché espérant une action concertée des banques centrales dans les prochains jours.

·         A la clôture, le Dow Jones Industrial a perdu 0,14% à 12.101,46 points. De son côté, le Nasdaq, a avancé de 0,46% à 2760,01 points. L'indice S&P 500 a grignoté 0,01% à 1278,18 points.

Cela a été une séance stable, le repli n'a pas été un repli important pour le Dow Jones, ce qui est un soulagement pour la majorité des opérateurs. De plus, nombre d'investisseurs attendent un événement, un élément déclencheur, pour repartir à la hausse.

Certains participants se demandaient si ce salut ne viendrait pas d'une action concertée des banques centrales. A cet égard les ministres des Finances du G7 évoqueront  la crise dans la zone euro et notamment de la faiblesse de certaines banques, et surtout les mesures à prendre pour sortir de ce marasme, durant un entretien ce mardi.

D’un autre côté, le président de la FED doit s'exprimer jeudi, et la Banque centrale européenne (BCE), qui peut agir sur le taux d'intérêt ou racheter directement de la dette, tient une réunion mercredi.

Selon certaines rumeurs, la BCE a été chargé de mettre en place une feuille de route des réformes devant conduire la zone euro hors de la crise. Ce plan doit être présenté au sommet de l'Union européenne fin juin.

En attendant, les statistiques médiocres continuent de se succéder aux Etats-Unis. Le recul des commandes aux industries manufacturières, pour le deuxième mois de suite, s'est ajouté lundi à cet environnement pessimiste.

Tokyo rebondit avant des rencontres décisives en Europe.

Ce matin, du côté des marchés asiatiques, la bourse de Tokyo a terminé en nette hausse de 1,04%, les investisseurs espérant des mesures promptes à rassurer les marchés de la part des pays du G7 qui vont discuter des problèmes de la zone euro.

·         A la clôture, l'indice Nikkei 225 a grimpé de 86,37 points à 8382,00 points. Il avait fini la veille à son niveau le plus faible depuis six mois, à cause des craintes pour la conjoncture mondiale. L'activité a été assez faible avec 1,81 milliard d'actions échangées sur le marché.

Nombre d'opérateurs ont profité d'une pause dans le déluge de mauvaises nouvelles financières et macro-économiques venu ces dernières semaines d'Europe, des Etats-Unis ou de Chine pour racheter des titres tombés pour certains à des niveaux exceptionnellement bas.

La perspective d'une réunion téléphonique des ministres des Finances des pays du G7, a donné un prétexte tout trouvé, certains rêvant d'une action concertée des banques centrales pour apaiser la crise. D'autres espéraient un geste solitaire de la BCE à l'issue de la réunion de ses dirigeants mercredi, comme une baisse de son principal taux directeur ou une aide quelconque envers le secteur bancaire.

Ce contexte un peu moins fiévreux que la semaine précédente a favorisé un léger effritement du yen. La valeur de la monnaie nippone a légèrement baissé, ce qui constitue une bonne nouvelle pour les groupes exportateurs japonais.

Légère hausse de l'indice CAC 40. L’Allemagne sous pression.

Dans les premiers échanges, la bourse de Paris prolonge le timide rebond engagé la veille, à la faveur de la croissance de l’activité dans les services en Chine et dans l’espoir de mesures de relance de la part des grandes Banques centrales.

Après leur creux touché en fin de semaine dernière, les marchés boursiers sont également portés par un mouvement d'achats à bon compte.

L'activité dans l'industrie chinoise des services a enregistré une forte accélération, l’indice PMI ressortant à 54,7 points en mai. Par ailleurs, en forte hausse en début de matinée, l’euro marque le pas à 1,2452 $ après avoir touché un plus haut d’une semaine à 1,2550. L’activité est à nouveau limitée en raison de la fermeture des marchés britanniques pour les célébrations du jubilé de la reine.

·         A 10h50 le CAC 40 prend 0,19% à 2960,24 points.

·         Au niveau de l’or noir, le baril de Brent côte 97,98 $.

Indicateurs économiques :

16:00 États-Unis Indice ISM non Manufacturier  Mai 53.5 53.5

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
XTB France


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums