#1 22-05-2012 10:38:54

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4625
Site web

Le CAC poursuit son rebond : La Chine en soutient du marché.

Le CAC poursuit son rebond : La Chine en soutient du marché.


Les technos redonnent le sourire à Wall Street.

Hier soir, du côté des marchés américains, la bourse de New York a nettement rebondi, emmenée par les valeurs technologiques en dépit du plongeon du champion des réseaux sociaux Facebook, dans un climat plus optimiste sur le front macroéconomique.

·         A la clôture, le Dow Jones Industrial a gagné 1,09% à 12.504,48, et le Nasdaq, 2,46% à 2847,21 points. L'indice S&P 500 a gagné 1,60% à 1315,99 points, revenant au-dessus du seuil psychologique de 1300 points.

En hausse dès l'ouverture, les grands indices de la place new-yorkaise ont accentué leur avance, dans un regain d'optimisme des marchés financiers à la faveur de nouvelles économiques encourageantes en Chine et d'une accalmie de la crise de la dette en zone euro.

Le plongeon de Facebook, qui a terminé son deuxième jour de cotation bien en-deçà de son prix d'ouverture de 38 dollars, en baisse de 10,99% à 34,03 dollar, n'a pas semblé freiner ce rebond, emmené par le secteur technologique, au contraire. Bien sûr, Facebook a été une grosse déception mais le fait que le secteur technologique ait tiré le marché à la hausse montre bien que les investisseurs sont convaincus qu'il y a de la valeur de ce côté-là.

Du point de vue macroéconomique, malgré l'absence de mesures concrètes à l'issue du G8, qui s'est contenté de déclarations d'intention sur la croissance en Europe et de réitérer son soutien à la Grèce, le marché a profité d'une légère accalmie sur le front de la crise en zone euro.

Les déclarations du 1er ministre Chinois rassurent les investisseurs.

Ce matin, la bourse de Tokyo a terminé la séance en hausse de 1,10%, encouragée par une légère accalmie de la crise en zone euro et par l'espoir de mesures de soutien à la croissance en Chine.

·         A la clôture, l'indice Nikkei 225 a grimpé de 95,40 points à 8729,29 points. L'activité a été  faible, avec 1,52 milliard d'actions échangées sur le marché.

Des investisseurs ont donné crédit aux dirigeants européens d'avoir récemment insisté sur la nécessité de conserver la Grèce dans l'euro, malgré les difficultés financières et politiques de ce pays surendetté.

L'accent mis sur la croissance par les dirigeants du club des pays riches G8, chancelière allemande exceptée, lors d'une rencontre aux Etats-Unis pendant le week-end, en a aussi convaincu quelques-uns de la volonté des leaders occidentaux de sortir le Vieux continent du marasme.

Les opérateurs ont aussi salué la volonté affichée dimanche par le Premier ministre chinois, de soutenir la croissance qui donne des signes de faiblesse dans l'Empire du milieu.

Une série d'indicateurs macro-économiques publiée récemment avait inquiété les marchés quant à la vigueur de l'économie chinoise, qui constitue la deuxième plus importante du monde et la locomotive de la croissance planétaire. Les propos de M. Wen ont donc quelque peu rassuré.

En deuxième partie de séance, le Nikkei a toutefois cessé de grimper, les investisseurs se concentrant sur la réunion du conseil de politique monétaire de la Banque du Japon. La plupart des investisseurs pensent que l'institution s'abstiendra, cette fois, de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire.

Un début de séance propice aux bulls.

A l’ouverture, la bourse de Paris poursuit son rebond dans le sillage de la progression de Wall Street, qui a bénéficié hier d’une vague d’achats à bon compte après avoir enregistré sa pire semaine depuis le début de l’année.

Les marchés asiatiques ont quant à eux profité des informations selon lesquelles la Chine envisage d’accélérer l’approbation de projets d’infrastructures afin de relancer son économie. Les investisseurs se montrent par ailleurs raisonnablement optimistes à la veille du sommet informel de la zone euro à Bruxelles, où le président François Hollande devrait continuer d’appeler ses partenaires à l’adoption d'eurobonds.

A 10h05, le Cac 40 gagne 0,90% à 3.054,22 points.

·         L'euro se stabilise à 1,2805 $ à la veille du sommet informel de Bruxelles, après avoir touché un plus bas de quatre mois à 1,2642 $ vendredi.

·         Au niveau de l’or noir, le baril de Brent de la mer du Nord prend 27 cents à 109,08 dollars alors que le Sénat américain a approuvé de nouvelles sanctions contre l’Iran.

Indicateurs économiques :

10:30 Grande-Bretagne Indice de Prix à la Consommation
16:00 États-Unis Ventes de Logements Existants

Bonne journée à tous et bon trading !

Daniel Gravier
XTB France


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums